La Toyota Yaris "made in France" championne des faibles rejets de C02

 |   |  386  mots
Cocorico ou pas?  La Toyota Yaris hybride remporte la palme du classement 2013 réalisé par  l\'ADEME  (Agence de l\'environnement et de la maîtrise de l\'énergie) de la voiture la moins émettrice de C02. La petite citadine japonaise est fabriquée à Valenciennes, dans le nord de la France. Mais, elle a été conçue au Japon, d\'où proviennent les composants du système hybride... Quoi qu\'il en soit, avec 79 grammes au kilomètre seulement, elle est la championne des bas rejets de gaz à effets de serre en France, d\'après le palmarès de l\'ADEME. La Toyota devance la Renault Clio IV  diesel (83 grammes), une voiture conçue en France pour le compte d\'un constructeur tricolore, mais assemblée en majorité en... Turquie  (et pour une faible part à Flins, en région parisienne).Tir groupé des autres Toyota hybridesLa Smart For Two - une autre française puisque le label de Mercedes spécialisé dans les micro-voitures est produit à Hambach, en Lorraine - était première en 2012. Avec ses 86 grammes émis, elle est désormais détrônée. Même la Hyundai coréenne i20, la Renault Twingo et une autre coréenne, la Kia Rio, la devancent. Viennent ensuite trois autres hybrides du groupe Toyota: la Lexus CT 200h (87 grammes) et ses demi-soeurs Toyota Prius  (89) - qui fut la pionnière des motorisations essence-électriques - et  Auris... A noter les bonnes performances des Peugeot 508 et Citroën DS5 Hybrid 4 diesel-électriques (91 grammes), qui suivent la Fiat 500 (90 grammes au kilomètre).Les hybrides favorisés par les cycles d\'homologationCes résultats sont sans surprise et à relativiser. Il est logique qu\'un mini-véhicule consomme moins qu\'un gros. Or, les émissions de C02 sont corrélées étroitement aux consommations. Ces valeurs sont d\'ailleurs à prendre avec des pincettes, puisqu\'il s\'agit de valeurs d\'homologation, correspondant d\'assez loin aux résultats enregistrés dans la vraie vie d\'un automobiliste. Les cycles d\'homologation européens sont de fait globalements favorables aux... hybrides, dont les valeurs très basses ne se retrouvent jamais à la conduite. Enfin, l\'étude ne prend en compte que le C02, pas les polluants comme les oxydes d\'azote, les monoxydes de carbone, ni les particules. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :