Pôle de compétitivité  : priorité aux technologies de l'environnement ? !

Cap sur l'environnement?! À l'issue de l'évaluation menée en 2008 sur les 71 pôles de compétitivité labellisés depuis 2004, il a été décidé de restreindre le nouvel appel à projets aux écotechnologies. La couverture thématique et géographique actuelle des pôles a ainsi été jugée globalement satisfaisante, à l'exception précisément de ces sujets. Un comble pour un pays qui compte des leaders mondiaux tels que Veolia ou Suez Environnement.Certes, plusieurs pôles étaient déjà consacrés, pour une part plus ou moins importante de leur activité, aux problématiques environnementales. Accelera, à Lyon, dédié à la chimie verte, LTUB, à Lyon également, spécialisé dans la mobilité durable, ou bien Advancity, en Île-de-France, consacré à la ville durable, pour n'en citer que quelques-uns. Un projet de réseau des pôles «?écotechs?» était même à l'étude au ministère de l'Écologie et du Développement durable. «?Mais ces pôles étaient soit trop spécialisés, soit, au contraire, ils portaient sur des thématiques trop larges pour être approfondies de façon satisfaisante?», observe Alain Griot, directeur de la recherche et de l'innovation au ministère.Le discours du Premier ministre lors du lancement des pôles 2.0 ou nouvelle génération, en septembre?2008, avait enclenché le verdissement de certains pôles, entériné dans leur contrat de performance.Course mondialeCette orientation vers l'environnement n'est d'ailleurs pas propre à la France. «?On observe des développements similaires dans toutes les régions du monde?», confirme Alexis Gazzo, senior manager du cabinet Ernst & Young qui a mené une étude sur les clusters dans le monde. En Europe, l'Allemagne se distingue avec une douzaine de clusters dédiés à l'environnement, dont deux de renommée mondiale. En Asie, de nombreuses entreprises et structures de recherche du secteur de l'eau se concentrent autour de Singapour, d'où pourraient d'ailleurs émerger des concurrents aux champions français du secteur. Aux États-Unis, plusieurs métropoles cherchent à se positionner comme capitales des écotechnologies, dont San Francisco et la Silicon Valley, qui affichent aujourd'hui une longueur d'avance.À la lumière de cette étude, Ernst & Young a identifié des facteurs clés de succès communs aux pôles du monde entier. «?Pour commencer, bien connaître le terreau de son territoire afin d'identifier l'expertise sur laquelle ancrer le pôle et, idéalement, pouvoir fédérer les TPE et PME autour d'un leader national ou international?», observe Alexis Gazzo. Les objectifs peuvent être divers et doivent être clairement déterminés?: développer l'emploi, faire le marketing de son territoire, favoriser l'innovation... Leur suivi implique d'élaboration d'indicateurs de pilotage. «?Même le type de services que veut délivrer le pôle et leur cible doivent être définis avec précision?», ajoute Alexis Gazzo. Parmi ces services, la mise en réseau, la veille technologique, l'aide à l'élaboration de business plan...En France, où le développement de ces technologies est un des axes prioritaires de la stratégie nationale de recherche et d'innovation, 19 projets ont été déposés en réponse à l'appel à projets lancé en juin?2009. Outre les thématiques, forcément environnementales, c'est sur la base des enjeux économiques, des axes stratégiques de recherche et développement, de la qualité des partenariats entre les acteurs et du degré de collaboration entre les entreprises et les organismes de recherche, que six nouveaux pôles ont été labellisés. Trois d'entre eux sont dédiés à l'eau, dont celui de Montpellier, à vocation mondiale, sera le chef de file?; Avenia, en Aquitaine, dédié à la gestion du sous-sol?; Team, dans le Nord-Pas-de-Calais, dédié aux déchets, et Energivie, en Alsace, dédié au bâtiment durable. «?La Tribune?» vous propose un tour de France de ces nouveaux pôles, tous les jeudis jusqu'au 25?août.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.