GM se déploie fortement hors d'Europe, mais sans aider son allié PSA

 |   |  571  mots
Pendant qu\'il essaye de mutualiser les pertes structurelles de sa filiale allemande Opel en la mariant avec les activités de PSA Peugeot Citroën, General Motors se renforce... sur les marchés porteurs hors d\'Europe. Où l\'américain n\'a a pas l\'intention a priori d\'aider son allié français. \"On a regardé des projets hors d\'Europe. Mais les deux parties ont jugé que ces projets n\'étaient pas assez attractifs\", a reconnu laconiquement Philippe Varin, patron de PSA, mercredi dernier. GM et PSA n\'ont notamment pas pu se mettre d\'accord sur le projet phare de petit véhicule destiné à l\'Amérique latine. Au grand dam du constructeur tricolore. Déploiement en Amérique du sudTrès puissant sur place, le groupe de Detroit a fait pour sa part une démonstration de  force au dernier salon de l\'auto Sao Paulo, au Brésil. Il y a présenté en début de semaine un nouveau petit véhicule, l\'Onix, destiné à l\'Amérique du sud. GM a vendu près de 400.000 unités (396.540 unités)au Brésil sur les neuf premiers mois (+2%). Presque quatre fois plus que PSA. Avec sa marque Chevrolet, le groupe du Michigan est le troisième acteur local derrière Fiat et Volkswagen.  Il va également introduire au Brésil et en Argentine son nouveau petit 4x4 Trax, dont la production vient de démarrer au Mexique. Le Trax pourrait être d\'abord importé, puis fabriqué au Brésil. GM annonce par ailleurs un investissement de 450 millions de dollars en Argentine, pour y lancer une nouvelle voiture en production sur son site local de Rosario.Asie prioritaireS\'il se déploie en Amérique latine, GM mise aussi sur l\'Asie. Il envisage de reprendre 17% de plus du capital de sa filiale coréenne, dont il détient 77% des parts aujourd\'hui. GM a pris le contrôle des activités automobiles du \"chaebol\" (conglomérat)  en banqueroute Daewoo en 1992. La Corée est devenue, depuis, une des bases industrielles ainsi que de recherche et développement pour sa marque Chevrolet. Les Chévrolet vendues en Europe sont d\'ailleurs quasi-exclusivement des modèles importés du Pays du matin calme. Par ailleurs, l\'américain a repris les rênes de sa co-entreprise en Inde,  dont il possède désormais 91% du capital, contre 50% auparavant. Son partenaire chinois SAIC en détenait auparavant 50%. Le groupe vient en outre de démarrer en Inde la production de sa nouvelle petite Chevrolet Sail. Pendant ce temps, PSA a mis en sommeil son projet d\'implantation en Inde. Il attend un soutien de GM dans ce pays, qui ne s\'est pas... manifesté à ce jour.La Chine exclue des accordsEnfin, en Chine, le constructeur automobile américain  a vendu le mois dernier 244.266 véhicules, un record pour un mois de septembre. Sur les neuf premiers mois de l\'année, GM, avec ses co-entreprises locales, a vendu 2,1 millions de véhicules dans ce qui constitue son premier débouché mondial, en hausse de 10% . L\'an dernier, GM avait vendu plus de 2,5 millions de voitures en Chine, où il était le numéro un, devant Volkswagen... contre 404.000 pour PSA. Mais, las. Philippe Varin a confirmé récemment que la Chine ne faisait pas partie du périmètre de l\'alliance avec son puissant allié! 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :