François Villeroy de Galhau

 |   |  66  mots
Les « stress tests » ont montré très clairement que pour l'immense majorité des banques européennes et pour toutes les banques françaises leur situation était suffisamment solide pour résister à des tensions fortes et même à des crises. [...]. Tous les chiffres d'exposition de BNP Paribas aux divers États de la zone euro ont été publiés en juillet. Celui pour l'Irlande est tout à fait modeste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :