En Allemagne, Google s'efforce de rallier les internautes à sa cause

Nous sommes indispensables à vos navigations sur Internet, défendez-nous ! Voilà en substance le message qu\'adresse Google aux internautes allemands dans une vidéo mise en ligne le 26 novembre et invitant à signer une pétition pour s\'opposer au projet de loi du parlement allemand visant à instaurer des droits voisins pour utiliser les contenus éditoriaux à des fins lucratives. Déjà visionnée par plus de 67.100 personnes, la vidéo comptabilise largement plus de \"j\'aime\" que de votes hostiles. Le signe d\'un soutien des internautes ? En mars dernier, des acteurs du web allemand s\'étaient fait les soutiens de Google. \"Ce projet est totalement rétrograde\", s\'était indigné Bernhard Rohleder, directeur général du Bitkom, fédération allemande des professionnels de l\'informatique.Reprise de contenus \"inacceptable\"Le moteur de recherche américain prétend que le projet nuit à l\'économie allemande, à la diversité de l\'information et aux médias innovants. De son coté, la ministre de la Culture allemande avait qualifiée d\'\"inacceptable\" la reprise de contenus gratuitement dans un but lucratif par Google, notamment dans sa rubrique \"Actualités\".En France, deux mois pour s\'entendreGoogle lancera-t-il le même type de campagne de communication en France? L\'éventualité n\'est pas à exclure puisque dans l\'Hexagone aussi, l\'entreprise fait face à la volonté du gouvernement d\'instaurer le même type de législation.François Hollande, qui recevait Eric Schmidt - le patron de Google - le 29 octobre à l\'Elysée, lui a donné jusqu\'à fin décembre pour se mettre d\'accord avec les éditeurs de contenus. Le magistrat à la Cour des comptes Marc Schwartz, a été nommé médiateur à cette fin.  Dans un communiqué publié à cette occasion, le président de la République arguait que \"le développement de l\'économie numérique appelait une adaptation de la fiscalité afin de mieux appréhender le partage de la valeur ajoutée et le financement de la création de contenus sur chaque territoire\".  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.