Dynamixyz améliore la 3D

 |  | 233 mots
Lecture 1 min.
Arriver à reproduire à la perfection les multiples expressions d'un visage reste un challenge pour les professionnels des films d'animation et de jeu vidéo. Les premiers, réunis jusqu'à hier jeudi 29 juillet à la conférence internationale Siggraph à Los Angeles, ont pu découvrir les prometteurs outils technologiques développés Dynamixyz. Les spécialistes du jeux vidéo, eux, pourront les découvrir au salon Gamescom qui se tiendra à Cologne en août.« Nous avons travaillé ces deux dernières années à développer nos outils qui sortent peu à peu sur le marché, explique Gaspard Breton, fondateur de la société en avril dernier à Rennes, avec Olivier Aubault et Renaud Séguier. Notre point fort : l'animation et l'analyse des mouvements faciaux. » Le pari, pour les professionnels du secteur : être le plus proche possible du visage humain et de ses multiples variations. « Plus l'image avoisine la perfection et plus l'utilisateur ? spectateur ou joueur ? se focalise sur des détails qui, s'ils sont imparfaits, influent négativement sur son acceptation », constate le dirigeant.Soutenus par l'école Supélec, au sein de laquelle Dynamixyz effectue sa R&D, les trois fondateurs s'apprêtent à attaquer un marché international. Dès octobre, la jeune entreprise comptera 8 salariés. Après 300.000 euros cette année, la société mise sur des ventes proches de 1,2 million d'euros en 2012. Dès lors, elle devrait employer quelque 15 personnes.Anne-Laure Grosmolard, à Renne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :