Où est-ce le plus cher pour faire garder son bambin ? En Île-de-France et en Aquitaine

 |   |  320  mots
Lorsque l\'école reprend, près de deux parents sur cinq font appel à une garde d\'enfants. Le budget à prévoir n\'est pas négligeable et la question de la rémunération de la baby-sitter est donc primordiale. Yoopies.fr, première plateforme de baby-sitting en France, a alors réalisé une étude soulignant les différences de tarifs selon les régions. Cette étude sur la garde d\'enfants en France révèle le coût du baby-sitting horaire net moyen par région. Saint-Cloud (92) est la ville la plus chère pour le baby-sittingSans trop de surprise, c\'est en Ile-de-France que les baby-sitters coûtent le plus cher, avec un tarif moyen à 8,72 euros de l\'heure. La deuxième région où le baby-sitting est le plus cher est l\'Aquitaine, avec un tarif moyen à 8,35 euros de l\'heure, et la troisième région est la Provence Alpe Côte d\'Azur, avec 8,31 euros. A l\'inverse, c\'est en Bretagne qu\'il coûte le moins cher d\'embaucher une baby-sitter, avec un tarif horaire moyen à 7,66 euros. Si l\'on se concentre sur les villes, Saint-Cloud (92) est la ville la plus chère (9,83 euros) et Vannes (56) la moins chère (7,25 euros). Le coût de la vie est plus cher à Paris qu\'en Bretagne. Ce point mis à part, ces différences de tarifs ne semblent pourtant pas répondre à une logique explicite, bien que Julie Hallyg, de Yoopies, évoque une question d\'offre et de demande.22 % des parents emploient une baby-sitter chaque semaineYoopies.fr estime qu\'un tiers des parents embauchent une baby-sitter au moins une fois par mois, et 22 % des parents en emploient une chaque semaine. Contre 4 %, seulement, qui ne font jamais appel au baby-sitting. Une économie qui marche, donc, avec plus d\'un tiers des parents qui dépensent plus de 1000 euros par an pour faire garder leurs enfants. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :