400 millions d'euros : le coût de la fraude pour la SNCF et la RATP

La fraude coûte 400 millions d\'euros à la SNCF et à la RATP. 300 millions pour la SNCF et 100 millions pour la RATP. Ces chiffres sont « relativement stables d\'une année sur l\'autre » et Frédéric Cuvillier, ministre chargé des transports, estime que « la fraude dans les transports en commun constitue une nuisance à la qualité du service public, une perte de recettes pour l\'exploitant du service de transport et génère un sentiment d\'insécurité et d\'injustice parmi les voyageurs ». Deux fois plus de fraude dans les bus et tramwayLa fraude concerne les différents types de transports mais le ministre précise que « le taux de fraude sur le réseau de surface (bus, tramway) pour un jour ouvrable est, en moyenne, deux fois plus important que celui dans le métro et plus encore par rapport au RER dans Paris intra-muros ». Pour lutter contre la fraude, 1600 contrôleurs sur 10 000 mènent des actions anti-fraude. Leur masse salariale s\'élève alors à près de 95 millions d\'euros par an. Des partenariats avec la police seront renforcésLa SNCF et la RATP entendent renforcer leur lutte contre la fraude. Alors que les fraudeurs se font de plus en plus inventifs et ont même créé des pages Facebook pour localiser les contrôleurs, plusieurs axes anti-fraude cherchent à s\'améliorer. Le pass Navigo représente ainsi un système billettique performant, des lignes de contrôle physique ont été instaurées et une politique de contrôle itinérant a été accentuée dans les zones que le ministre qualifie « à fort flux de fraudeurs »: le Nord et le Nord-Est, l\'Est et le Sud-Est de Paris, principalement. Ce dernier a par ailleurs précisé que des partenariats entre les personnels RATP et SNCF et la police seraient consolidés pour faire reculer la fraude.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.