Télécoms : Vivendi négocie la vente de Maroc Télécom pour 3,9 milliards d'euros

 |   |  279  mots
Les discussions exclusives engagées entre Etisalat et Vivendi pour le rachat des 53 % de parts que le groupe français détient dans le capital de Maroc Télécom ont été prolongées jusqu\'au 31 octobre, annonce dimanche le groupe de télécommunications des Emirats arabes unis. Ces discussions ont débuté en juillet. Vivendi espère céder au premier opérateur de télécoms des Emirats sa part dans Maroc Télécom pour 3,9 milliards d\'euros.Le calendrier initial fixait la date du 25 septembre comme limite à ces discussions exclusives. Le communiqué d\'Etisalat ne précise pas pour quelles raisons ce délai a été prolongé au 31 octobre ni quelle partie en est à l\'origine.Un accord d\'ici d\'un à deux moisLe capital de Maroc Télécom est réparti entre Vivendi (53 %) et le gouvernement marocain (30 %). Les 17 % restants sont sur le marché. Le 11 septembre dernier, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Saadeddine Othmani, avait annoncé un accord sur les principaux termes et ajoutait qu\'\"un accord pourrait être finalisé dans un délai d\'un à deux mois\".Vivendi espère de son côté boucler la vente de Maroc Télécom d\'ici à la fin de l\'année. Son désengagement de l\'opérateur marocain est la première illustration de sa volonté de se recentrer sur les médias. Présent dans le fixe, le mobile et internet, Maroc Télécom, dont Vivendi est actionnaire depuis 2001, est l\'un des principaux opérateurs du continent africain avec des filiales au Burkina Faso, au Gabon, au Mali et en Mauritanie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :