Les Français plus fourmis que jamais

 |  | 106 mots
Lecture 1 min.
Les Français, dont le pouvoir d'achat a continué à augmenter malgré la crise, n'ont pas dépensé ce surcroît de revenu au troisième trimestre. Ils l'ont mis de côté. Leur épargne a représenté 17 % du revenu disponible. Lien de cause à effet ? Un sondage publié par le « Financial Times » montre que nos compatriotes sont les plus pessimistes d'Europe sur l'avenir. L'assurance-vie a profité de ce comportement de précaution : la collecte sur les onze premiers mois de 2009 a progressé de 12 %. Elle a aussi grimpé de 50 % en neuf mois sur les Perco, les plans d'épargne retraite d'entreprise. Pages 4, 11 et 13Assurance-vie, plans d'épargne retraite?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :