Le PIB espagnol chute un peu moins fortement que prévu

 |  | 171 mots
Lecture 1 min.
Le gouvernement Rajoy tablait sur une chute de 1,5%. Le PIB espagnol s\'est finalement réduit de 1,37% en 2012. C\'est ce qu\'indiquent les données provisoires publiées ce mercredi par l\'Institut national de la statistique. En revanche, au quatrième trimestre, la contraction s\'est accélérée de 0,7% par rapport au trimestre précédent, soit un peu plus que la prévision des analystes interrogés par Reuters (-0,6%).Chômage recordDans le même temps, le pays connaît un niveau de chômage record. Au cours des trois derniers mois de l\'année 2012, il atteignait ainsi 26,02% de la population active, soit 5.965.400 millions de personnes. Une situation que certains économistes et une partie de la population impute aux politiques de rigueur imposées par les créanciers du pays.Retour de la croissance en 2014?Selon Madrid, l\'Espagne devrait rester en récession cette année avec une contraction prévue de 0,5%. Mais Mariano Rajoy a promis le retour de la croissance pour 2014. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :