Internet va doubler le CD aux États-Unis

 |   |  196  mots
Les consommateurs américains devraient dès l'année prochaine dépenser davantage dans la musique en ligne que dans l'achat de CD, selon une étude du cabinet Strategy Analytics. Un renversement historique, même s'il est davantage dû à la baisse des ventes de disques qu'à la hausse de la musique dématérialisée. Au total, le marché américain de la musique enregistrée a perdu 7 % l'an dernier à 6,2 milliards de dollars en raison d'une chute de 16 % des ventes de CD. Une chute que Strategy Analytics ne voit pas ralentir. Le cabinet estime que le marché du CD tombera à 2,7 milliards de dollars en 2012, soit encore 1,1 milliard évaporé par rapport à 2010, tandis que celui de la musique en ligne se monterait à 2,8 milliards, soit + 17 % seulement en deux ans. Une évolution que confirme l'IFPI (International federation of the phonographic industry) qui fait état pour 2010 d'une baisse de 8,4 % du marché mondial de la musique à 17,4 milliards de dollars, avec une forte décélération du marché numérique. La croissance de ventes dématérialisées (téléchargement ou streaming) a été l'an dernier de 5,3 % dans le monde contre plus de 10 % l'année précédente. J.-B.J.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :