Commencer petit pour éviter les usines à gaz »

La business intelligence permet aux entreprises de prendre de bonnes décisions. Quelles sont les pratiques à mettre en oeuvre pour éviter les écueils ?D'abord, on doit identifier où l'on veut aller et, premier point important, il ne faut pas démarrer trop grand pour ensuite s'apercevoir que l'on n'a pas pris en compte des éléments d'infrastructure, de ressources humaines ou de logiciel. Nous recommandons à nos clients de commencer petit pour une application qui va être amenée à grossir et servir beaucoup plus d'utilisateurs dans un avenir proche ou lointain. Il ne faut pas partir sur une usine à gaz mais sur un projet modulaire avec des projets d'extension.Qu'en est-il des utilisateurs ?Il faut se méfier des projets pilotés uniquement par les services informatiques et qui ne se préoccupent pas de ceux qui utiliseront effectivement l'application. Il faut les impliquer et il faut même trouver un sponsor parmi eux qui sera embarqué dans la création de l'application. De cette manière, les besoins des métiers de l'entreprise seront pris en compte.Comment faire pour éviter qu'une application périclite ?Elle doit être utilisée et elle doit donc bénéficier du soutien du management de l'entreprise. C'est particulièrement vrai pour les applications de business intelligence qui visent à améliorer la performance avec l'emploi de KPI (Key Performance Indicator). On doit toujours forcer un peu la main aux utilisateurs en leur disant : voilà une nouvelle application, il faut l'utiliser.Et pour la mise en place concrète ?Il faut s'assurer que la base de données soit bien conçue. De nombreuses applications décisionnelles ont été déployées sans vérifier que les données étaient bien filtrées. Au final, les rapports rendus étaient erronés. Enfin, il ne faut pas oublier de former les utilisateurs, même pour un outil comme MicroStrategy qui est assez facile à prendre en main. Dernier point, il faut bien choisir l'intégrateur qui va suivre le projet. Si l'éditeur arrive en amont, il ne faut pas oublier de l'impliquer dans la phase de construction. C'est une sorte de garantie de bonne fin de le solliciter pour des missions d'expertise dans des phases clés du projet.Propos recueillis par Pascal Boulard

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.