Adoptez un EyePet

 |   |  262  mots
Jeux vidéo Tout commence avec un ?uf miraculeusement tombé dans votre salon. Après l'avoir dorloté et choyé, le voici qui se fissure. Et le moment fatidique arrive : votre EyePet est enfin là. Un corps de chat, un visage de petit singe et deux petits yeux ronds qui ne manqueront pas de vous attendrir. Une sorte de petit Gizmo, vous savez le gentil mogwai. « C'est effectivement l'une de nos références, explique ainsi Nicolas Doucet, l'un des concepteurs du jeu chez Sony London. Nous voulions que le visage de notre créature puisse s'exprimer de manière plus profonde qu'un simple animal. » Voilà donc votre EyePet qui découvre sa nouvelle maison? votre salon. C'est le principe de réalité augmentée. « Une entité virtuelle dans un monde réel », résume le créateur. Par l'intermédiaire d'une webcam, votre intérieur devient l'espace de jeu dans lequel évolue votre nouvel animal de compagnie. Il suffit alors de bouger devant la caméra pour interagir avec lui. Le nourrir, le laver, le distraire, l'éduquer. Laisser le seul plusieurs semaines et vous le retrouverez sale, triste et affamé. Mais votre EyePet ne peut cependant pas mourir, comme c'était par exemple le cas du Tamagotchi, l'animal de compagnie virtuel qui a fait fureur à la fin des années 1990. « C'est un parti pris, explique Nicolas Doucet. Nous voulions encourager les jeunes joueurs en misant plutôt sur des récompenses s'ils s'occupent bien de leur créature. »JÉRÔME MARINDisponible sur PlayStation 3. 40 euros seul, 50 euros avec la caméra.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :