Airbus bat son record de ventes en livrant plus de 500 avions en 2010

 |   |  320  mots
Airbus explose les compteurs. Pour la première fois depuis sa création il y a quarante ans, le constructeur européen a franchi en 2010 la barre des 500 livraisons d'avions annuelles. Il bat ainsi son record précédent de 498 unités réalisé en 2009. Et de loin. Selon des sources internes, Airbus aura livré cette année entre 505 et 515 appareils. Un millésime exceptionnel qui reste néanmoins entaché par l'A380 qui n'a pas atteint ses objectifs de production, en raison des problèmes rencontrés par le motoriste Rolls Royce. Seuls 18 très gros-porteurs ne seront livrés cette année, et non les vingt annoncés officiellement par la direction (21 étaient même espérés secrètement cet été), ramenés à 19 mi-décembre. Paradoxe, cette révision à la baisse intervient alors que l'avionneur a enfin réglé ses propres problèmes d'industrialisation. Montée en cadenceAirbus devrait battre ses propres records chaque année d'ici à 2012 en raison de la montée en cadences prévue au cours des deux prochaines années pour tous les types d'appareils. De quoi conforter son avance sur Boeing. L'américain, qui tablait sur 460 à 465 livraisons en 2010 va une nouvelle fois terminer derrière l'européen. Quoi qu'il en soit, à eux deux, Airbus et Boeing auront livré près de 1.000 avions! Un record. La partie est beaucoup plus serrée en termes de commandes. Au 22 décembre, Boeing totalisait 586 prises de commandes, un chiffre qui tombe à 493 en tenant compte des annulations (commandes nettes). De son côté, Airbus affichait, lors de son dernier pointage le 30 novembre, 440 commandes brutes et 388 après annulation. Si, au regard de ces chiffres, Boeing semble avoir l'avantage pour terminer devant son rival européen, la partie n'est cependant pas jouée. Airbus qui a dévoilé en décembre deux grosses commandes de 50 A320 chacune (Lan et China Eastern ce jeudi), n'a peut être pas tout annoncé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :