Guerre de l'acier entre Pékin et Washington

 |   |  212  mots
La commission du département du Commerce américain, chargée de statuer sur la mesure ? prise le mois dernier par le département lui-même ? d'imposition d'une taxe sur les tuyaux d'acier importés de Chine, a approuvé cette décision mercredi. La taxe sera de 10 % à 16 %. Ces importations, principalement utilisées par le secteur pétrolier, bénéficient, selon Washington, de subventions de Pékin et équivalent donc à du dumping. bras de fer commercial La hausse des cours du brut dopant la demande, les achats américains de ce type de tuyaux ont triplé en 2008 par rapport à 2007. Les montants en jeu : 2,74 milliards de dollars par an, font de ce nouveau bras de fer commercial entre les États-Unis et la Chine un cas record. Le cycle surtaxes-représailles est sans doute loin d'être terminé. Le mois dernier, après l'annonce, par le département du Commerce, de taxes sur ces tuyaux à hauteur de 99 %, la Chine avait répondu en taxant d'autres produits en acier américain. Toujours sur l'acier, les États-Unis menacent aussi d'imposer des droits de douane antidumping ? allant jusqu'à 145 % ? sur des grilles en provenance de Chine. Et c'est sans parler des pneus et autres cas, particulièrement nombreux, de litiges entre États-Unis et Chine en 2009. L. J. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :