Nissan va utiliser des Lada russes pour sa marque à bas coûts Datsun

 |   |  485  mots
Nissan va utiliser des Lada russes pour... en faire des Datsun à bas coûts! \"Les Datsun seront développés sur la base de la Lada Kalina\", affirme Colin Dodge, vice-président de Nissan pour l\'Europe jusqu\'au 1er janvier prochain, au magazine spécialisé Automotive News. \"La carrosserie et l\'intérieur seront complètement différents et vous ne pourrez pas reconnaître une Lada\", assure le dirigeant. Les Datsun russes deveaient être produites à Togliatti, à mille kilomètres au sud-est de Moscou, sur le site géant d\'Avtovaz, le fabricant des Lada, qui va aussi fabriquer des véhicules pour Nissan et Renault. La Lada Kalina est aujourd\'hui un petit modèle rustre d\'entrée de gamme, vendu autour de 4.500 euros en Russie dans sa version de base. Il est importé en France à partir de 7.950 euros.Un vieux label ressuscitéNissan avait annoncé en mars dernier qu\'il allait ressusciter sa marque Datsun, un label abandonné au début des années 1980. But: écouler sous cette marque des voitures à bas prix dans les marchés émergents. \"Datsun fait partie de notre histoire. Le nom était synonyme de voitures abordables et fiables\", affirmait alors le PDG Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse à Jakarta. Nissan avait exporté tous ses véhicules dans le monde  jusqu\'en 1981 sous la marque Datsun, y compris vers l\'Europe. Ses Datsun Sunny et Bluebird mais aussi ses pick-ups furent naguère célèbres, notamment en Amérique du nord et dans les pays en développement, pour leur rapport qualité-prix avantageux et leur formidable robustesse. Les Datsun seront destinées, au début du moins, à la Russie, l\'Inde, l\'Indonésie. Elles devraient arriver en 2014. Trois modèles sont prévus initialement. Carlos Ghosn compte aussi proposer dans sa gamme Datsun une voiture à très bas coûts à partir de 3.000 dollars (2.300 euros), concoctée par l\'Alliance Renault-Nissan.Prise de contrôle d\'AvtovazLe 12 décembre dernier, Renault et  Nissan - dont le français détient 44% des parts - ont annoncé la prochaine prise de contrôle du premier constructeur auto russe Avtovaz (Lada) à travers une co-entreprise avec la société publique Rostekhnologuii qui possède actuellement 36% de l\'ancien fleuron de l\'industrie soviétique. Au terme de l\'opération, Renault, qui avait déjà acquis 25% du capital d\'Avtovaz en 2008, puis aidé le constructeur russe à réaliser un remarquable redressement, mettra environ 11,3 milliards de roubles (300 millions d\'euros) pour détenir 50,1% de ladite société commune d\'ici à juin 2014. Nissan, qui n\'était pas actionnaire, investira de son côté 11,7 milliards de roubles (320 millions d\'euros) et vise une participation à hauteur de 17%. Créé dans les années 1960 avec l\'aide de Fiat,  Avtovaz a pour objectif une production de 1,4 million de véhicules à moyen terme pour lui-même, mais aussi pour Renault et Nissan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :