"Le design est une vraie stratégie de développement"

Pendant une semaine, Paris et Pantin accueillent les D'Days, le festival de design qui, cette année, fait la part belle à l'innovation et l'industrie.
René-Jacques Mayer, président des D'Days
René-Jacques Mayer, président des D'Days (Crédits : DR)

C'est l'événement design incontournable en France depuis 14 ans. Du 19 au 25 mai, les D'DAYS (Designer's Days) mettront tous les designs à l'honneur dans une transversalité de lieux voulue par son nouveau président depuis l'année dernière, René-Jacques Mayer. Espaces publics, places culturelles et économiques, de Paris à Pantin, seront donc les scènes d'un festival pas tout à fait comme les autres. Car d'année en année, il s'est forgé une réputation qui a dépassé les corners et autres vitrines les plus en vue de l'édition de mobilier ultra tendance. Et si au départ, les Designer's Days ne cachaient pas leur vocation de promotion des marques et fabricants, ils revendiquent aujourd'hui un discours porteur de sens quant à l'utilité de l'innovation par le design et sa valeur ajoutée indispensable au développement économique, culturel et sociétal d'un pays. Les expositions et débats qui se tiennent durant toute la semaine, sont l'occasion unique de découvrir et comprendre le design sous toutes ses formes qu'il soit industriel, mobilier, expérimental, de service, graphique…

« Avec ce programme de contenu, nous essayons de mobiliser les industriels et le public pour faire comprendre la valeur ajoutée du design dans l'entreprise, affirme René-Jacques Mayer. Dans les années à venir, nous souhaiterions mettre en place un espace de débats où l'on soulève des questions stratégiques avec des personnalités de haut niveau qui soient des chefs d'entreprises, des maires de grandes villes, qui ont fait du design une vraie stratégie de développement ».

Le design, un levier de croissance

Objectif assumé des DDAY'S ? Dépasser sa dimension festivalière pour devenir un rendez-vous annuel largement porté sur le design comme levier de croissance. « Nous nous orientons de plus en plus vers un territoire économique et social. Pour autant nous n'abandonnons pas les territoires créatifs et artistiques. Bien au contraire, puisque cette année nous sommes partenaires d'institutions culturelles prestigieuses comme Le Palais de Tokyo, le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, le Musée Guimet, le Centre National de la Danse à Pantin, avec lesquelles nous souhaitons aller à la rencontre de nouveaux publics ». Rencontres et débats également avec toute une série de DTalks axés sur les enjeux du design dans des problématiques économiques et sociétales comme celles des objets connectés, de l'industrie numérique, du design urbain, ou encore de son lien avec les métiers d'art de plus en plus remis à l'honneur tant leur savoir-faire à la française est devenu un vrai critère de différenciation à l'échelle internationale. En fait, le programme des D'DAYS se veut largement axé sur les perspectives de développement par le design. « Si je devais citer un exemple de prospective par le design, sans hésiter ce serait celui de la santé. Il y a aujourd'hui beaucoup à faire dans le milieu hospitalier qui a pris du retard quant au bien être du patient. Car en France, la question du confort de l'usager passe après la dominante médicale. La notion d'amélioration de l'environnement du malade apparaît seulement aujourd'hui. Et à considérer le vieillissement de la population, c'est un sujet de développement majeur pour les entreprises». De la canne au pilulier, en passant par les objets de rééducation et autres lits et chaises médicales, les prémices d'un secteur en pleine expansion sont lancées. Et il n'est sans doute pas le seul. « Le design fait partie intégrante de notre quotidien. Il est le socle de disciplines connectées entre elles, qui sont essentielles au développement de notre économie».

Programme et inscriptions aux DTalks sur www.ddays.net

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.