Trophée Excellencia 2014 : cinq femmes récompensées

Lancé par Femmes du Numérique, Commission de Syntec Numérique, et l’EPITA, école d’ingénieurs en informatique du Groupe IONIS, le Trophée Excellencia 2014 a été remis hier soir, à Eurosites Georges V. Ce Trophée s’est donné pour mission de mettre en valeur cinq femmes dans l’univers du numérique.
(Crédits : DR)

Axelle Lemaire, secrétaire d'état chargée de numérique, a encouragé l'ensemble des lauréates à poursuivre et s'engager sur leur voie, dans un secteur à fort potentiel d'emploi dans les années à venir (plus de 35 000 cadres devraient ainsi être recrutés dans ce domaine en 2014).

Dans la catégorie « Créatrice d'entreprise numérique »  qui vise à soutenir un projet de création d'entreprise dans le secteur du numérique, Agnès Jbeily, bénéficiera de quatre mois d'accélération technique et marketing et de séances de coaching personnalisé pour l'aider à développer son entreprise Datanoos, qui déploie un service innovant de mise en relation des clients et des marques.

Dans la catégorie « Femme investie dans l'action sociale et humanitaire », le jury a choisi de récompenser Ludwine Probst (développeuse chez Cityzen Data), pour l'association Duchess France , qui met en relation les femmes de l'IT afin de leur donner plus de visibilité dans ce secteur et les incite à participer à des conférences en tant que porte-parole et à coopérer sur divers projets. Grâce à cette distinction, l'association sera sponsorisée par une entreprise partenaire pendant un an (mécénat de compétences et / ou moyens financiers) et la lauréate bénéficiera également de séances de coaching personnalisé.

Parmi les étudiantes scientifiques, Julia Benaïs, tout juste diplômée de son bac S, a été sélectionnée. Cette post-bac veut devenir ingénieure. Elle a grandi dans une atmosphère aussi bien technologique que culturelle. Les mystères de certains aspects du monde numérique constituent pour elle un défi majeur qu'elle souhaite relever au cours de sa carrière.

De son côté, Tania Situm, élève en filière scientifique en deuxième année,  a été sélectionnée dés la 1ère S pour faire partie de la « classe élite » de son lycée, avec spécialité mathématiques. Après avoir obtenu son BAC mention bien, elle s'est orientée vers la classe préparatoire MPSI puis PSI.

Les deux étudiantes vont grâce au Trophée excellencia se voir offrir la totalité de leur scolarité à Epita, accompagnées de séances de coaching personnalisé.

Exceptionnellement, le Jury a souhaité créer un prix coup de cœur, pour récompenser le parcours atypique et le profil volontaire de Justine Zanna-Bellegarde. Issue d'une CPGE BL, filière particulière de l'Hypokhâgne avec des enseignements plus approfondis en mathématiques, Justine a de très bonnes compétences en langues acquises au cours de ses nombreux voyages. Elle s'intéresse particulièrement aux systèmes embarqués, aux sciences cognitives, aux objets connectés et à la robotique.

Elle se voit offrir une tablette numérique et le financement de sa première année d'études à l'Epita.

Soutenir les femmes dans les carrières du numérique est d'importance, car c'est une des voies d'avenir. L'une des voies de sortie de crise, notre économie ne peut passer à côté de ces opportunités. Pour Joël Courtois, directeur général de l'EPITA, « L'équilibre hommes-femmes dans la conception de notre environnement numérique doit être la préoccupation de tous.  »

« Nous sommes fiers du succès rencontré pour cette première édition organisée par Femmes du Numérique et l'Epita ! Cette grande mobilisation a permis de récompenser des femmes talentueuses et pleines de créativité. Rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle édition ! » commente Véronique di Benedetto.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.