Quand Bpifrance interpelle les entrepreneurs

 |   |  424  mots
(Crédits : BPIfRANCE)
Bpifrance vient de lancer une grande campagne de communication originale, où elle s’adresse directement aux patrons. Un message qui pourrait porter ses fruits et briser le marasme économique ambiant.

«J'arrête de travailler pour quelqu'un d'autre », « Demain,je quitte le pays pour inaugurer ma filiale brésilienne », « Aujourd'hui, je démissionne pour reprendre l'affaire familiale ». Depuis quelques jours, Bpifrance affiche ces messages dans la presse, les gares, les aéroports, les parkings ou encore sur des écrans géants dans la rue. Une communication originale, qui a deux objectifs : « créer le désir d'entreprendre et investir avec nous avant la fin de l'année », explique Patrice Bégay, directeur exécutif de la communication de Bpifrance. Car, dans ce contexte maussade, les patrons ont tendance à oublier que le « plaisir d'entreprendre est démultiplié lorsqu'ils lancent de nouveaux projets ». Or, « il faut toujours écouter son grain de folie et avoir de l'audace », poursuit-il. Surtout, que « les taux d'intérêt n'ont jamais été aussi bas ».

3210 projets innovants financés

La communication sur les affiches est pensée en deux temps : d'abord une amorce visant à interpeller le chef d'entreprise et ensuite un message positif de la banque publique d'investissement qui propose son accompagnement pour financer l'export, accélérer le développement d'une société ou encore l'aider à investir. Une manière forte et symbolique de montrer que Bpifrance est aux côtés des petites et moyennes entreprises. En particulier en régions. « Nous avons 42 implantations régionales et nous avons rencontré 75 000 entrepreneurs sur le terrain cette année pour leur présenter nos outils de financement », souligne Patrice Bégay.

Pour rappel, Bpifrance dispose de solutions de financement adaptées à chaque étape de la vie de l'entreprise, de l'amorçage à la cotation en bourse, en passant par toutes les phases de développement. Elle assure six métiers de la banque : garantie, crédit, fonds de fonds, fonds PME, innovation et ETI-grandes entreprises. Depuis le début de son activité, le 31 décembre 2012 sous le gouvernement Ayrault, Bpifrance, fusion des anciens organismes d'investissement public ou de garantie de prêt OSEO, CDC Entreprises et FSI, a financé 3 210 projets innovants, participé directement à 500 d'entre eux, et accompagné 1 680 projets à l'international. Au premier semestre 2014, elle a fortement augmenté son activité et a investi 74 millions d'euros dans 57 PME, contre 38 millions dans 37 sociétés au premier semestre 2013. Par ailleurs, dans l'activité crédit, elle a augmenté de 21 % ses cofinancements avec d'autres banques, à 2,5 milliards d'euros, et de 28 % ses prêts à court terme, à 4,6 milliards. D'ici à 2017, Bpifrance a prévu d'investir 8 milliards d'euros dans les entreprises françaises, dont trois milliards via des fonds, pour faire croître les PME françaises. « Nous croyons en l'avenir », conclut Patrice Bégay.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :