Neuralink ou l’avènement des singes cyborgs

 |   |  488  mots
(Crédits : Pixabay / CC)
VU DE LA SILICON VALLEY. Neuralink, entreprise spécialisée dans le développement des interfaces cerveau-machine fondée par Elon Musk, affirme avoir effectué des tests concluants basée sur cette technologie sur des souris et des singes. A terme, l'entrepreneur envisage pour son produit à plus long terme, d'en faire un outil au service de l'homme augmenté pour lui permettre de rester compétitif face à l'intelligence artificielle,

Elon Musk aime la mise en scène. En juillet dernier, lors d'un panel de discussion organisé à la California Academy of Sciences, l'entrepreneur a calmement annoncé que son entreprise Neuralink, qui développe des interfaces cerveau-machine et est connue pour sa communication minimaliste, avait effectué des tests concluants sur des souris et des singes. À en croire Elon Musk, le dispositif de Neuralink aurait même permis à un primate de contrôler un ordinateur avec son cerveau.

L'entrepreneur étant célèbre pour ses talents de communiquant et ses annonces grandiloquentes, l'information est à prendre avec des pincettes. Mais l'idée d'une interface cerveau-machine, si elle semble tout droit tirée d'un épisode de Star Trek, est sérieusement étudiée par la science depuis déjà plusieurs années. En 2005, un patient paralysé est pour la première fois parvenu à manipuler une main robotique à l'aide de son cerveau, et, en 2017, deux chercheurs de l'université Ben-Gourion, en Israël, ont dévoilé l'interface MinDesktop, qui permet à un patient paralysé d'utiliser la plupart des fonctionnalités de Windows et de taper un caractère toutes les 20 secondes.

Homme augmenté

Avec Neuralink, créée en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :