France - Allemagne : les sujets qui fâchent (encore) !

 |   |  256  mots
« Nous pouvons amorcer maintenant une nouvelle étape » dans la relation franco-allemande, a déclaré mercredi en fin d'après-midi Angela Merkel à l'Elysée. / Reuters
« Nous pouvons amorcer maintenant une nouvelle étape » dans la relation franco-allemande, a déclaré mercredi en fin d'après-midi Angela Merkel à l'Elysée. / Reuters (Crédits : reuters.com)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, où en est-on dans les relations franco-allemandes ?

Le 19 février 2014, un conseil des ministres franco-allemand devrait permettre d'"amorcer une nouvelle étape" dans les relations entre les deux pays. Voguer vers "un horizon commun" basé sur "une relation confiante, une relation forte, une relation ouverte". C'est l'objectif affiché, hier à Paris, par le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel.

Face à cette aspiration commune, Madame Austérité et Monsieur Croissance parviendront-ils à dépasser leurs différends pour "faire avancer l'Europe et en faire le continent le plus fort du monde" ?

28 minutes

« Nous pouvons amorcer maintenant une nouvelle étape » dans la relation franco-allemande, a déclaré mercredi en fin d'après-midi Angela Merkel à l'Elysée.

La chancelière a rendu visite à Hollande afin de trouver un projet commun pour la zone euro, avant le sommet européen organisé ce jeudi à Bruxelles.

MISE AU POINT
Par Sandrine Le Calvez

En 1950, le Commissaire général au Plan, Jean Monnet, n'a qu'une idée en tête : rassembler les effectifs militaires français et allemands pour créer une communauté européenne de défense (CED). Retour sur un projet de "fédéralisme partiel" soutenu par 6 États et finalement rejeté par la France.

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

DEBAT
Pour en débattre, Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, sera rejoint par Thomas Klau, analyste politique au Conseil Européen des Relations Etrangères, et Michèle Weinachter, maître de conférences en études germaniques contemporaines.

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2013 à 11:12 :
L'Europe est une zone économique pour les USA et elle restera dans sa configuration actuelle,quelques soit les accords à venir TTP.L'Europe a de trop petits bras pour concurrencer les States et elle n'en n'a pas du tout l'ambition rassurez vous.C'est tellement facile de faire des réunions des sommets ça mange pas de pain on fait comme si.
Petite Citation pour finir,"Les forces principales de toute puissance sont l'unité et l'indépendance" Talleyrand à méditer.
a écrit le 22/12/2013 à 19:16 :
Nous voyons là la limite de l'Europe, l'Allemagne a été pendant longtemps protégé par les états unis, avec le plan Marshall, elle a pu vite se remettre de la guerre, la France en comparaison a dû se refaire une santé toute seule. La reconstruction les américains nous l'ont fait payer très cher de plus elle a un protectionnisme élevé qui fausse toute les données et de plus elle traficote tout les échanges grâce aux écoutes téléphoniques.
Réponse de le 22/12/2013 à 20:16 :
@Rv8094: totalement faux, le plan Marshall visait le relèvement de l'Europe occidentale dans son intégralité et la France en a aussi bénéficié. Que les Américains défendent leurs propres intérêts est une évidence, et personnellement, j'apprécierais que nos présidents privilégient aussi nos propres intérêts plutôt que ceux des Américains :-)
Réponse de le 23/12/2013 à 9:28 :
ou allemands
Réponse de le 03/01/2014 à 18:14 :
Donc même indirectement on revient à ce que j'ai dit, pendant des décennies l'Allemagne à été un état Américain, avec les mêmes privilèges dus à la guerre froide, et la France n'a pas eu les mêmes avantages que les allemands dans les aides (pour ne pas parler du plan Marshall !!!!
Réponse de le 03/01/2014 à 18:50 :
Sûrement que la France en a bénéficié, mais à quel taux par rapports aux Allemands, quand il y a eu la guerre froide c'est bien les Allemands qui en ont profité, des largesses avec les américains. Pendant combien d'années l'Allemagne a été le 51 ème état américains ??????
a écrit le 21/12/2013 à 10:14 :
L'Allemagne a beaucoup de reproche à faire à la France, si l'union n'as pas vraiment progresser dernièrement cela viens du faut des alternaient de la politique français, frein sur l'union bancaire.... Ensuite nous somme incapable de redresse nos compte publique et incapable de faire de vrais réforme... La fermeture du 110Ri n'as pas aussi bonne presse en Allemagne, et l'impopularité de Mr hollande inquiète l'Allemagne, car il s'avent bien qui notre prochain président risque d'être euroceptique car sans la France il n'y a pas d'Europe...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :