Migrants clandestins : l'Europe à tout prix !

 |   |  141  mots
La barrière de Ceuta est une barrière physique de séparation entre le Maroc et la ville autonome espagnole de Ceuta, sur la côte africaine./ DR
La barrière de Ceuta est une barrière physique de séparation entre le Maroc et la ville autonome espagnole de Ceuta, sur la côte africaine./ DR (Crédits : DR)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, l'Europe à tout prix pour les migrants de Ceuta.

« Tu ne sais pas pour combien de temps tu y resteras, en fait c'est ça, c'est ça l'angoisse de Ceuta », remarque un migrant stationné dans l'enclave espagnole du Maroc.

Dans le documentaire « Ceuta, douce prison », tous les personnages attendent un laisser-passer improbable en errant dans une ville entourée de barbelés, frontière physique de l'Union.

Cette Union européenne, ils l'ont rêvée si fort qu'ils se sont lancés sur la longue route cabossée d'obstacles policiers ou malfaiteurs pour la pénétrer. Nous rencontrons ce soir Jonathan Millet, le coréalisateur du documentaire sorti en salles aujourd'hui, ainsi que l'un des migrants qu'il a suivis et qui demande désormais l'asile politique en France, Guy.

28 minutes

L'EXPRESSO
Par Thibaut Nolte 

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2014 à 19:00 :
L'immigration continue, les investissements étrangers chutent en France, le chômage ne baisse pas...
a écrit le 30/01/2014 à 9:42 :
Tant qu'il y a de l'espoir, il y a se l'immigration ...
Eu égard à l'explosion démographique de l'Afrique, des difficultés croissantes d'accès à l'eau, etc., il est plus que temps d'anéantir tout espoir d'accueil sous nos latitudes.
On doit, malheureusement passer par une politique (à la Suisse) de ZERO immigration subie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :