« Islam is love » : 8 reportages pour comprendre l'islam

 |   |  1328  mots
8 vidéos pour montrer la complexité du monde musulman et de mettre en avant les aspects peu médiatisés (et pacifiques !) de l'islam.
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, « islam is love » !

Novembre 2014. Nous sommes à la rédaction de 28', en pleine préparation d'une nouvelle émission consacrée à l'État islamique et au chaos qu'il fait régner en Irak et en Syrie. Dans notre recherche d'images pour illustrer l'émission du soir, une vidéo de propagande de Daesh fait tilt. On y voit des pelleteuses, puis des barbus détruire une mosquée. L'image des engins qui s'acharnent sur un dôme ne nous fait pas grand chose. En revanche, en voyant ces hommes pénétrer un lieu sacré et défoncer un autel à coup de pied, de bottes, les bras nous en tombent...

Attendez un peu ! Ces hommes qui prétendent vouloir instaurer un califat musulman, qui donc agissent au nom d'une religion, l'islam, sont en train de détruire une mosquée ?

Mais alors... De quoi parlent-ils ? Quel croyant détruit son lieu de culte ? On a tous déjà entendus parler des iconoclastes qui détruisaient les icônes chrétiennes au Moyen-Âge byzantin, mais l'État islamique, à nos yeux, va plus loin. Il anéantit ce qu'il défend. Et nous, médias, parlons de ces intégristes comme des représentants de l'islam. Il n'en est rien. #Isisnotislam. Cette question donc : c'est quoi l'islam ? Le vrai islam ?

Nous sommes partis rencontrer des religieux, des artistes, des chercheurs, des journalistes pour qu'ils nous parlent de leur religion (ou pas). Ils nous ont emmenés à Cordoue, en Indonésie, en Algérie, en Iran, à Médine. Ils nous ont parlés de tolérance, de paix, de spiritualité, de poésie, de sexe. Nous voulions qu'ils nous montrent le revers caché de la médaille... Et devinez ! Sur cette face, une inscription : islam is love !

Il était une fois Cordoue...

24 septembre 2014. L'assassinat d'Hervé Gourdel par des djihadistes dans les montagnes kabyles réveille chez les Algériens les vieux démons de la « décennie noire ».

17 septembre 2014. Une semaine avant ce meurtre, le ministre des Affaires religieuses algérien, Mohammed Aïssa, avait appelé, dans un grand entretien à « El Watan », à « retrouver une pratique modérée de l'islam ». Nommé le 5 mai 2014, il veut « dépoussiérer [leur] islam ancestral ». Car « chaque fois qu'il y a eu égarement, cela a donné lieu à l'extrémisme », constate-il.

Cet entretien devient dès lors un appel inédit qui résonne dans la société algérienne. Pourtant, Mohammed Aïssa se défend d'avoir un discours nouveau ou de rupture. Au contraire, il en appelle à un islam historique : il veut « réconcilier les Algériens avec l'islam authentique ».

« Nous avons oublié que nous appartenons à une civilisation qui a jailli de Cordoue (...). L'Algérie avait accueilli ceux qui ont été harcelés par l'inquisition en Espagne et qui sont venus avec leurs arts, leur savoir-faire, leur réflexion et leur philosophie. C'est ça l'Algérie qui a été contrainte à oublier ses jalons et ses repères. Comment faire en sorte de renouer avec l'islam de Cordoue ? » continue-t-il.

"L'islam de Cordoue". L'expression a retenu notre attention.

La civilisation dont il parle est celle qui a émané du califat de Cordoue, en Andalousie. Fondé en 929, le califat connaît son apogée vers les années 960 avant de s'effondrer en 1031. Quelques décennies qui restent une période historique à part. Une période où, dans le sud de l'Espagne actuelle, cohabitent pacifiquement musulmans, chrétiens et juifs dans un saisissant foisonnement intellectuel, culturel et artistique. C'est l'époque du philosophe musulman Averroès et du philosophe juif Maïmonide... Cette civilisation, c'est au sein d'un califat qu'elle s'est épanouie.

C'est donc à l'islam de cette époque que Mohammed Aïssa veut que l'Algérie revienne...

Mais qu'est-ce que c'est que cet islam ? Un islam modéré et tolérant ? Une parenthèse close dans l'histoire des musulmans ? Un mythe ? Un idéal ? Une réalité ?

Pour en savoir plus, nous avons posé la question au journaliste et écrivain algérien Kamel Daoud, au calligraphe Hafid El Mehdaoui, au cheikh Bentounès et à l'artiste plasticien Rachid Koraïchi.

Femmes : deuxième sexe, premier islam

Il y a quelques semaines, nous avons reçu sur le plateau Mehran Tamadon, réalisateur téméraire qui s'est entretenu tout un week-end avec des mollahs iraniens. Sur la question du rapport homme-femme, leur point de vue est flippant : "l'homme est faible et la femme un virus." Merci messieurs. Cette fois encore, nous nous sommes demandés si le revers de la médaille islamique ne pourrait pas nous apporter quelques surprises, du moins un peu de mesure... Pourquoi le monde masculin musulman a-t-il peur du deuxième sexe ?

Éléments de réponse avec Amira Yahyaoui, blogueuse tunisienne, Chahla Chafiq, sociologue iranienne, Elisabeth Inandiak, journaliste installée en Indonésie et le Cheikh Bentounès.

Le calligraphe

Hafid El Mehdaoui a quitté l'Algérie avec sa famille en 1994 alors que la "décennie noire" faisait rage. Jeune adolescent, il rejette l'islam qu'il avait connu alors : un islam violent et radical.

Parallèlement, Hafid maintient en vie les liens avec sa culture d'origine par la calligraphie. Enfant, elle ornait les murs de sa maison. Peu à peu, il s'y est intéressé, s'y est essayé. Et il y a découvert la spiritualité musulmane : un message pacifique et prônant l'amour.

Son parcours et son art nous ont intéressé.

L'Indonésie diverse mais unie

"Moi Jokowi, appartient à l'islam rahmatan lil alamin, l'islam porteur de paix et non de haine."

Saviez-vous que Barack Obama avait un frère caché en Indonésie ? Air de ressemblance et air de changement qui flotte sur l'Indonésie depuis l'élection de Joko Widodo, le 22 juillet 2014.

"Je n'appartiens pas à cet islam arrogant qui dégaine son épée de ses mains et de sa bouche".

Qu'on se le dise : l'islam n'est pas incompatible avec la démocratie ! Et c'est le plus grand pays musulman du monde qui nous le montre. Elisabeth D. Inandiak et Le cheikh Bentounès nous y emmènent.

Le monde des soufis

Une fois nos recherches lancées, un mot a vite émergé : "Soufisme". Difficile de mêler amour et islam sans parler de soufisme.

Pas facile non plus de définir ce qu'est le soufisme. Ce serait à la fois « le coeur de l'islam », son essence, une « pratique spirituelle intérieure » et en même temps une philosophie bien plus ancienne, une lumière qui nous viendrait de la nuit des temps...

Pour résumer, un islam transmis de génération en génération depuis Mahomet jusqu'à nous, grâce à des confréries et à leurs guides, les cheikhs. Ou des cheikha d'ailleurs ! Une des plus importantes confréries soufies de Turquie (où la culture soufie est très présente) est dirigée depuis des années par une femme, la cheikha Nur.

Le soufi centre sa vie autour d'une pratique intérieure de l'islam et de la recherche de la vérité. Une vérité propre à chacun et universelle en même temps... Bref, le soufi respire.

L'islam en vers

Nous vous proposons une interlude poétique avant de retourner dans le vif du sujet.

Laissez-vous porter par la voix d'Abd Al Malik qui rappe l'amour, puis découvrez quelques vers du grand poète soufi Rumi, lu par Rachid Koraïchi. Poète d'aujourd'hui et poète historique pour des paroles intemporelles.

C'est quoi le djihad ?

Abd Al Malik et le cheikh Bentounès nous proposent leur définition du djihad... Et pas besoin d'aller en Syrie.

Let's talk about sex !

Et le sexe dans tout ça ? Alors que le prêtre doit montrer son amour pour Dieu par sa chasteté, l'imam peut, quant à lui, profiter pleinement de sa vie sexuelle.

Malek Chebel, anthropologue des religions, a beaucoup travaillé sur l'érotisme dans l'islam et dans le monde arabe. "L'islam est la religion de toutes les gourmandises", nous a-t-il dit. Première nouvelle ! Forcément, on a voulu en savoir plus....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2015 à 22:15 :
Regardez le nombre de victimes dans le monde trucidées au nom de qui ? il faut arrêter d'être complaisant .
Réponse de le 13/01/2015 à 16:48 :
Confusion grotesque, rien à dire.
a écrit le 05/01/2015 à 11:20 :
Bonjour,
A mon humble avis et expérience, le vrai modèle de l'Islam TOLERANT et PACIFISTE existe dans l'école Ibadite, Une minorité dans le monde musulman, certes, mais authentique et ouvert. L'exemple de la communauté Mozabite en Algérie en est une belle illustration. D'autres communautés voisines, jalouses, dans la région, tentent ces derniers temps de les détruire! un ouvrage intéressent sur L'ibadisme régigé par Messen, résume assez bien ses principes. (son titre: L'islam tolérant et Pacifiste: l'Ibadisme") Les intellectuels et médias ignorants tout, de ce courant authentique ne sont qu'a leur frais! dommage!
Réponse de le 05/01/2015 à 11:31 :
Donc ils ne coupent pas la main du voleur comme le prescrit allah dans le coran ? Ils acceptent aussi la remise en question et la liberté pour les femmes d'avoir des aventures ?
a écrit le 05/01/2015 à 9:36 :
Il est juste de dire que ce qui se prétend être une révélation n'en ai pas forcement une. Qu'il faut des preuves et que les plus flagrantes, indépendamment d'un miracle, sont celles du cœur.

Il faut donc se concentrer sur le texte : par exemple, rien dans le nouveau testament, réforme du nouveau pour une nouvelle alliance, n'interdit l'irrévérence, ni n'impose quoi que ce soit d'inconvenant. De plus en tant que somme de témoignages, chaque passage peut être remis en question et se doit d'entrer en adéquation avec le cœur pour être accepté. C'est cela l'esprit, c'est cela la foi.

Dans un autre cas nous avons un texte, prétendu parole divine, qui impose donc de croire avant même de le lire, et qui impose en fin de compte tout un tas d'interdits, nombre d'obligations et d'actions qui choque la conscience et suscite l'incompréhension. Cela n'est pas la foi, mais la soumission.
Réponse de le 06/01/2015 à 11:04 :
Votre commentaire est a mon humble avis le meilleur d'entre tous ceux qui ont été posté sous cet article.
a écrit le 05/01/2015 à 2:14 :
Je n'ai jamais douté de cela...

Loin des discours comparons les faits entre les ppseudo attentats dont la majorité des victimes sont musulmanes et les guerres démocratique et de libérations qui asservissement les peuples au multinationales a la dictature de la finance et au lobbys en tout genre
Réponse de le 05/01/2015 à 11:28 :
Il est vrai quand les pays démocratiques nous sommes totalement asservis. Aucune liberté de parole, d'action, d'entreprise. C'est étouffant ! Vivement que le voile religieux recouvre tout cela et nous laisse enfin en repos pour toujours. Et que personne ne demande plus ! Il ne faut pas douter.
a écrit le 04/01/2015 à 22:27 :
S'il est naturel de croire en Dieu tout autant qu'il est naturel de ne pas y croire, il est absolument illusoire de croire qu'il ait pu nous laisser une révélation de son existence. Surtout lorsque cette prétendue révélation salit sa nature avec des ordres et des obligations tout à fait contestables et absurdes. Dieu est trop puissant pour être contenu dans un livre, sa révélation est de tous les instants. Le coran est une supercherie politique qui se sert de l'idée de Dieu pour parvenir à des fins stériles (prohibition de l’esprit critique : 5/86 ; 61/8).
Réponse de le 05/01/2015 à 0:03 :
No Comment...
Réponse de le 05/01/2015 à 16:17 :
Qu'est ce qui vous pousse à vouloir dénigrer les croyants de quelque religion que ce soit d'ailleurs en quoi vous dérangent ils ?libre à vous de ne pas croire libre aux autres de croire
a écrit le 04/01/2015 à 13:28 :
Qu'est-ce qui pourrait sortir de bon d'un totalitarisme? Car l'islam qui affirme sa volonté de régler tous les détails de votre vie du lever au coucher en est bien un. Ceci dit je me demande ce que dans l'immédiat il y a plus à craindre, le totalitarisme islamique ou la tentative pathétique des médias du système de tenter de le réhabiliter. A constater ce que je qualifierais poliment de naïveté humaniste de la part de ceux qui pourtant devraient être nos chiens de gardes, on peut douter que notre petite entreprise biséculaire qu'on appelle république ait la force intrinsèque de résister à cette vague qui a depuis 1500 ans a déjà soumis par la force tant de grandes civilisations et tant de peuples fiers.
Réponse de le 04/01/2015 à 20:23 :
e laisse un prix Nobel de littérature et un docteur/sociologue vous répondre :

1. "...Les hommes religieux dans le moyen-âge, par ignorance et par fanatisme, ont propagé une image obscure de la religion de Mohammed qu’ils ont considéré comme l’ennemi du christianisme.
Mais après avoir eu connaissance de l’histoire de cet homme, j'ai trouvé que c’est un prodige exceptionnel et j'ai conclu qu’il n’est pas l’ennemi du christianisme mais le sauveur de l’humanité. "GEORGE BERNARD SHAW

2. " L’habileté politique que déployèrent les premiers successeurs de Mohammed fut à la hauteur de ses talents guerriers qu’ils surent bien vite acquérir. Dès les premiers combats ils se trouvèrent en présence de populations que des maîtres divers tyrannisaient sans pitié depuis des siècles, et qui ne pouvaient qu’accueillir avec joie des conquérants qui leur rendraient la vie moins dure. La conduite à tenir était clairement indiquée, et les khalifes surent sacrifier aux intérêts de leur politique toute idée de conversion violente.Loin de chercher à imposer par la force leur croyance aux peuples soumis, comme on le répète toujours, ils déclarèrent partout vouloir respecter leur foi, leurs usages et leurs coutumes…Il proposa aux habitants une liberté religieuse complète, une justice impartiale pour tous, l’inviolabilité des propriétés (...). ...Les Arabes respectèrent si religieusement les conventions acceptées, et se rendirent si agréables aux populations, soumises autrefois aux vexations des agents chrétiens de l’Empereur de Constantinople, que toute l’Egypte adopta avec empressement leur religion et leur langue. C’est là, je le répète, un des résultats qu’on n’obtient jamais par la force. Aucun des peuples qui avaient dominé en Egypte avant les Arabes ne l’avait obtenu. (...) " GUSTAVE LEBON

Référence 1 : The Genuine Islam, 1936, Vol. 1, N°8
Référence 2 : La Civilisation des Arabes. Ed Le Sycomore/SFIED (Paris)Réédition de 1985. p.126 Livre 1 Chapitre II.2 (Éd. originale en 1884, Librairie de Firmin-Didot & Cie)
a écrit le 03/01/2015 à 23:49 :
"Il serait injuste de juger l’Islam à la lumière du comportement de certains mauvais musulmans ,qui eux, seront toujours montrés sur les médias.
C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur.L'Islam guide tout être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne - dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles. Mais nous devons rechercher les sources de ces instructions:le Coran et l’exemple du Prophète. Alors nous pouvons voir l’Islam idéal." Cat Stevens
Réponse de le 04/01/2015 à 5:14 :
Qui êtes vous pour dire que ce sont des mauvais musulmans ? On reconnait l'arbre a ses fruits.
Réponse de le 04/01/2015 à 12:31 :
Oui et parfois il faut abattre l'arbre lorsque celui ci est pourri ce qui semble t-il est le cas !!
Réponse de le 04/01/2015 à 16:43 :
@CAT: Très bonne remarque de Ant! CAT, Qui êtes-vous pour dire que ce sont de mauvais musulmans!!!??? Ils ne font qu'appliquer ce qui est inscrit dans ce maudit coran. Si vous trouvez qu'ils sont mauvais, il faudrait aussi dénoncer leur idéologie qui est l'Islam.
Réponse de le 04/01/2015 à 17:11 :
Je laisse GANDHI vous répondre Messieurs. Paix sur vous (Salam) :

"Je voulais mieux connaître la vie de celui qui aujourd'hui détient indiscutablement les cœurs de millions d'êtres humains. Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n'était pas l'épée qui créait une place pour l'Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C'était cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l'égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission.Ces faits, et non l'épée , lui amenèrent tant de succès, et lui permirent de surmonter les problèmes."

référence : "MY JAIL EXPERIENCES - XI " VOL. 29 , p. 133, 16/08/1924 - 26/12/1924
site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=3
Réponse de le 05/01/2015 à 11:45 :
"C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur.L'Islam guide tout être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne - dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles."
En reprise du sophisme de Cat, il faut avouer qu'au delà de la responsabilité du conducteur, il y a des voitures plus ou moins bonnes, et plus ou moins fiable. Et que donc l'islam ne guide pas tout être humain mais seulement ceux qui y entrent.
Quant au propos de Gandhi, bien sûr ce n'est pas l'épée qui fait la différence mais la volonté qu'on met à la manier, et Mahomet s'en est servi de cette épée, qu'on le veuille ou non.
Réponse de le 05/01/2015 à 15:50 :
"C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur.L'Islam guide tout être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne - dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles."
En reprise du sophisme de Cat, il faut avouer qu'au delà de la responsabilité du conducteur, il y a des voitures plus ou moins bonnes, et plus ou moins fiable. Et que donc l'islam ne guide pas tout être humain mais seulement ceux qui y entrent.
Quant au propos de Gandhi, bien sûr ce n'est pas l'épée qui fait la différence mais la volonté qu'on met à la manier, et Mahomet s'en est servi de cette épée, qu'on le veuille ou non.
a écrit le 03/01/2015 à 23:43 :
"Islam is love"??? Hahahahahahahaha!!!! MDR!!! Les millions de ses pratiquants nous le prouvent tout les jours: Attentats, meurtres de masses, charia, otages, décapitations, intolérances, djihad, émeutes dans les banlieues...
Réponse de le 03/01/2015 à 23:49 :
"Il serait injuste de juger l’Islam à la lumière du comportement de certains mauvais musulmans ,qui eux, seront toujours montrés sur les médias.
C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur.L'Islam guide tout être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne - dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles. Mais nous devons rechercher les sources de ces instructions:le Coran et l’exemple du Prophète. Alors nous pouvons voir l’Islam idéal." Cat Stevens
Réponse de le 04/01/2015 à 13:17 :
...épouser une gamine de 8 ans, égorger les infidèles...etc
a écrit le 03/01/2015 à 23:38 :
"L’habileté politique que déployèrent les premiers successeurs de Mohammed fut à la hauteur de ses talents guerriers qu’ils surent bien vite acquérir. Dès les premiers combats ils se trouvèrent en présence de populations que des maîtres divers tyrannisaient sans pitié depuis des siècles, et qui ne pouvaient qu’accueillir avec joie des conquérants qui leur rendraient la vie moins dure.

La conduite à tenir était clairement indiquée, et les khalifes surent sacrifier aux intérêts de leur politique toute idée de conversion violente.Loin de chercher à imposer par la force leur croyance aux peuples soumis, comme on le répète toujours, ils déclarèrent partout vouloir respecter leur foi, leurs usages et leurs coutumes. En échange de la paix qu’ils leur assuraient, ils ne leur imposaient qu’un tribut très faible,et toujours inférieur aux impôts que levaient sur eux leurs anciens maîtres. (...) La conduite d’Amrou (chef musulman) en Egypte ne fut pas moins bienveillante…

…Il proposa aux habitants une liberté religieuse complète, une justice impartiale pour tous , l’inviolabilité des propriétés (...).

...Les Arabes respectèrent si religieusement les conventions acceptées, et se rendirent si agréables aux populations, soumises autrefois aux vexations des agents chrétiens de l’Empereur de Constantinople, que toute l’Egypte adopta avec empressement leur religion et leur langue. C’est là, je le répète, un des résultats qu’on n’obtient jamais par la force. Aucun des peuples qui avaient dominé en Egypte avant les Arabes ne l’avait obtenu. (...)
Au contact des Arabes, des nations aussi antiques que celles de l’Egypte ou de l’Inde, ont adopté leurs croyances, leurs coutumes, leurs moeurs, leur architecture même.
Bien des peuples, depuis cette époque, ont dominé les régions occupées par les Arabes, mais l’influence des disciples du prophète est restée immuable. " Gustave Lebon

Référence : La Civilisation des Arabes. Ed Le Sycomore/SFIED (Paris)Réédition de 1985. p.126 Livre 1 Chapitre II.2 (Éd. originale en 1884, Librairie de Firmin-Didot & Cie)
site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=13
Réponse de le 04/01/2015 à 22:32 :
Citer un auteur ne présente pas une vérité, mais une opinion. Elle doit servir à remettre en question et à réfléchir par soi-même. Mr Lebon ne parle aucunement ici des conquêtes militaires (10 siècles de conquêtes aux Indes) ni de l'impôt que devaient payer les non-musulmans une fois une zone conquise.
Réponse de le 04/01/2015 à 23:26 :
Les musulmans doivent suivre le Prophète Mohamed et les 4 Khalifs biens guidés. De plus Mr Lebon écrit :

"...Loin de chercher à imposer par la force leur croyance aux peuples soumis, comme on le répète toujours, ils déclarèrent partout vouloir respecter leur foi, leurs
usages et leurs coutumes. En échange de la paix qu’ils leur assuraient, ils ne leur imposaient qu’un tribut TRES FAIBLE faible,et TOUJOURS INFERIEUR AUX IMPOTS QUE LEVAIENT SUR EUX LEURS ANCIENS MAITRES..."

Référence : La Civilisation des Arabes. Ed Le Sycomore/SFIED (Paris)Réédition de 1985. p.126 Livre 1 Chapitre II.2 (Éd. originale en 1884, Librairie de Firmin-Didot & Cie)

site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=13
Réponse de le 05/01/2015 à 9:25 :
Cette affirmation ne représente rien de précis Mr Lebon, rien de scientifiquement historique. Où sont les chiffres en fonction des régions ? Le rapport de la monnaie et des circonstances ? Quoi qu'il en soit dans le fond vous conviendrez qu'il est honteux et malsain d'obliger ceux qui ne croient pas à cette révélation islamique de payer un impôt de plus que les autres. Mais en vérité cela permettait aux musulmans de financer leur politique, d'autant plus que les chrétiens qui payaient l'impôt étaient souvent des hauts placés dans l'administration puisque les musulmans on bel et bien conquis par l'épée des régions nettement plus cultivées, civilisée et organisées que celle d'où est venu l'islam.
Réponse de le 05/01/2015 à 11:34 :
Cet ouvrage bien connu de Gustave Lebon pour ceux qui s'intéressent à l'Islam, est problématique dans les idées qu'il développe, car en fait il se serait tout simplement fait enfumé par ce que les savants musulmans ont bien voulu lui raconter à l'époque. Toutes ces assertions ont surtout servi à la doxa républicaine de gauche anti calotine pour diaboliser l'époque médiévale chrétienne en magnifiant la civilisation de l'Islam. C'est oublier que les régions du moyen Orient ou de l'Espagne n'étaient pas des terres vierges, et elles étaient héritières d'une haute civilisation, soit gréco- romaine chrétienne qui a servi de base à cette conquête La plupart des savants n'étaient pas arabes, mais perses ou chrétiens d'origine. A partir du XIII e siècle, cette civilisation s'est fermée et n'a pas arrêtée de se décomposer, à cause justement du retour du dogmatisme et du sectarisme islamiste
Réponse de le 05/01/2015 à 21:07 :
Messieurs Mouneyr, Laser,

Donnez, svp, des références à vos propos, car je doute que vous êtes sociologue médecin et encore moins historien ou Nobel.

Dans le cas contraire cela relève simplement de VOTRE avis et vise à polémiquer.
Réponse de le 05/01/2015 à 21:44 :
Messieurs Mouneyr, Laser,

Donnez, svp, des références à vos propos, car je doute que vous êtes sociologue médecin et encore moins historien ou Nobel.

Dans le cas contraire cela relève simplement de VOTRE avis et vise à polémiquer.
a écrit le 03/01/2015 à 23:37 :
"L’habileté politique que déployèrent les premiers successeurs de Mohammed fut à la hauteur de ses talents guerriers qu’ils surent bien vite acquérir. Dès les premiers combats ils se trouvèrent en présence de populations que des maîtres divers tyrannisaient sans pitié depuis des siècles, et qui ne pouvaient qu’accueillir avec joie des conquérants qui leur rendraient la vie moins dure.

La conduite à tenir était clairement indiquée, et les khalifes surent sacrifier aux intérêts de leur politique toute idée de conversion violente.Loin de chercher à imposer par la force leur croyance aux peuples soumis, comme on le répète toujours, ils déclarèrent partout vouloir respecter leur foi, leurs usages et leurs coutumes. En échange de la paix qu’ils leur assuraient, ils ne leur imposaient qu’un tribut très faible,et toujours inférieur aux impôts que levaient sur eux leurs anciens maîtres. (...) La conduite d’Amrou (chef musulman) en Egypte ne fut pas moins bienveillante…

…Il proposa aux habitants une liberté religieuse complète, une justice impartiale pour tous , l’inviolabilité des propriétés (...).

...Les Arabes respectèrent si religieusement les conventions acceptées, et se rendirent si agréables aux populations, soumises autrefois aux vexations des agents chrétiens de l’Empereur de Constantinople, que toute l’Egypte adopta avec empressement leur religion et leur langue. C’est là, je le répète, un des résultats qu’on n’obtient jamais par la force. Aucun des peuples qui avaient dominé en Egypte avant les Arabes ne l’avait obtenu. (...)
Au contact des Arabes, des nations aussi antiques que celles de l’Egypte ou de l’Inde, ont adopté leurs croyances, leurs coutumes, leurs moeurs, leur architecture même.
Bien des peuples, depuis cette époque, ont dominé les régions occupées par les Arabes, mais l’influence des disciples du prophète est restée immuable. " Gustave Lebon

Référence : La Civilisation des Arabes. Ed Le Sycomore/SFIED (Paris)Réédition de 1985. p.126 Livre 1 Chapitre II.2 (Éd. originale en 1884, Librairie de Firmin-Didot & Cie)
site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=13
a écrit le 03/01/2015 à 22:35 :
Rarement vu autant de prosélytisme dans un journal. C'est a se demander ou est passer la Chahada et l'obligation de se convertir. Tout vos articles ne suffiront pas a travestir le réel et l'expérience que les Français, les Européens, les Occidentaux ont de l'islam au quotidien dans leurs contacts avec des (des : pronom indéfini, a ne pas confondre avec les : pronom défini qui met tout le monde dans le même panier) musulmans catéchumènes. Car en dehors des couches sociales supérieures ou il n'y a pas de problèmes car tout le monde se comprend et se fait des bisous. Les classes inférieures sont identifiés par les adeptes de la religion d'amour comme des sous êtres a dépouiller, injurier, violer, tuer. Il n'y aura pas de miracle en France. Pas plus qu'il n'y en aura ailleurs. Car partout ou l'islam s'installe les problèmes suivent. Car l'islam plus qu'aucune autre doctrine produit des êtres d'une intolérance et d'un sectarisme sans exemple qui n'ont aucune considération pour les vies d'autruis, pour les cultures qui leur sont étrangère et les voient comme des cibles a éliminer. Politiciens, journalistes ont choisi de collaborer avec eux car ils y trouvent des intérêts financiers, ou sont tout simplement lâche et refuse de voir ce qu'ils voient. C'est fini le rejet est maintenant total et quasi universel.
Réponse de le 03/01/2015 à 22:56 :
Et oui grand beauf
Quelle calamité
Comment accepter que lorsque tu prends l avion ou tu allumes ton ordinateur , tu loues ce musulman asiatique qui a inventé il y a plusieurs siècles le zéro ?
Pov Ant
Réponse de le 03/01/2015 à 22:56 :
Et oui grand beauf
Quelle calamité
Comment accepter que lorsque tu prends l avion ou tu allumes ton ordinateur , tu loues ce musulman asiatique qui a inventé il y a plusieurs siècles le zéro ?
Pov Ant
Réponse de le 03/01/2015 à 23:26 :
L000000L. Va jouer au singe savant dans un bar a chicha mon petit. Le zéro a été inventé par trois peuples différents indépendamment les uns des autres. Les Babyloniens. -2000 Av JC. Les Mayas IIIe Siècle Ap JC. Et les Indiens Ve Siècle après JC. Les arabes ont rien inventé du tout ils sont arrivé en Inde ont massacrer les locaux et se sont appropriés leurs connaissances, comme ils se sont appropriés la fabrication du papier en Chine. Et quand bien même ce serait les musulmans qui avaient inventer le zéro ça changerait quoi a la nature intolérante de l'Islam ? Chaque jour est-ce que toi tu loues les milliers de non musulmans qui ont créer les technologies que tu utilises au quotidien pour emmerder ton monde ? Allez va sucer des cailloux dans le désert Mouloud.
Réponse de le 04/01/2015 à 4:36 :
le ZERO est traduit par SSIFR en arabe
il a été repris : LE CHIFFRE en francais
et to DECIPHER pour dechiffrer en anglais (se prononce dessifer )
a bon entendeur
Réponse de le 04/01/2015 à 16:27 :
@ant
Ta c..... c est de la pureté cristalline
Presque une expérience mystique
Ton inculture, tu viens de la prouver ; tu viens de reprendre la diarrhée des sionistes ( Arabes en Inde...)
Pour ta gouverne , les arabes sont minoritaires en islam ( soit 2 a 3 / 10) et ne superposent pas a l islam puisque il y a des arabes chrétiens de toutes églises et des juifs arabes ( sans parler des juifs arabisés comme au Maroc)
Comme disait le philosophe jean Gabin " je ne parle pas aux c... Ça les instruit "
Je ne suis pas musulman mais je suis objectif
Réponse de le 04/01/2015 à 22:44 :
Bravo Ant pour vos remarques et vos analyses pertinentes. Mais ne vous abaissez pas à insulter ceux qui par leur adhésion religieuse ou idéologique, représentent une insulte en soi.
a écrit le 03/01/2015 à 20:52 :
A qui voulez-vous faire avaler ces couleuvres.
Demandez donc au millions de martyrs e qu'ils en pensent
Réponse de le 03/01/2015 à 21:01 :
En effet les croisades colonisations guerres mondiales et régionales
Bombes atomiques et armement sophistiqué
Tout vient de la !
Réponse de le 03/01/2015 à 21:01 :
En effet les croisades colonisations guerres mondiales et régionales
Bombes atomiques et armement sophistiqué
Tout vient de la !
Réponse de le 03/01/2015 à 21:49 :
Bah alors Paul Allen je croyais que l'islam avait tout inventé sur Terre
Réponse de le 03/01/2015 à 21:49 :
Bah alors Paul Allen je croyais que l'islam avait tout inventé sur Terre
a écrit le 03/01/2015 à 20:44 :
Cette propagande pour une idéologie dangereuse est malsaine !
a écrit le 03/01/2015 à 20:35 :
Enfin un autre son de cloche
L éclairage public, l art du jardin, les wc a la maison, les agrumes, l invention du sorbet ou du concept df bibliothèque, la médecine, philosophie , l algèbre et astronomie modernes, le verre a pied, le repas en trois phases ( entrée plat et dessert) ...
Tout ça on le doit aux musulmans alors que l Europe était dans l obscurité du moyen âge
a écrit le 03/01/2015 à 20:35 :
Enfin un autre son de cloche
L éclairage public, l art du jardin, les wc a la maison, les agrumes, l invention du sorbet ou du concept df bibliothèque, la médecine, philosophie , l algèbre et astronomie modernes, le verre a pied, le repas en trois phases ( entrée plat et dessert) ...
Tout ça on le doit aux musulmans alors que l Europe était dans l obscurité du moyen âge
Réponse de le 03/01/2015 à 20:54 :
Attention ,ces assertions sont remises en question, ils auraient plutôt transmis ces connaissances venant d'autres peuples comme l'inde.
Vos remarques sur le moyen Age, c'est à peu près ce que je vois quand je vois un village arabe, en syrie, algérie, bref, un peu partout, là aussi, c'est à double tranchant et je ne vous parlerais pas de leur obscurantisme religieux qu'il est vrai, nous avions aussi au bas moyen âge!!
Réponse de le 03/01/2015 à 21:29 :
je vois, un peu partout, mais bouge est apres tu pourra parlé.Je vois ta rien vu
ta été en syrie ou en Algerie, meme quand c'etait moins chaud (syrie), ecrire sur assis sur ton canapé, est difficile.
Réponse de le 04/01/2015 à 16:18 :
Pardon, mais on s'en f..... qu'ils aient inventé le zéro ou les clémentines... Ce qui importent c'est ce qu'ils font maintenant !
Réponse de le 04/01/2015 à 20:16 :
Tout à fait d'accord !
a écrit le 03/01/2015 à 20:25 :
"Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité de la réussite sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mohammed?

Les plus fameux n'ont remué que des armes, des lois, des empires;ils n'ont fondé (quand ils ont fondé quelque chose) que des puissances matérielles qui s'écroulèrent souvent avant eux.
Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d'hommes sur un tiers du globe habité mais il a remué de plus des autels, des dieux, des religions, des idées, des croyances, des âmes...

...restaurateur de dogmes rationnels, d'un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d'un empire spirituel,voilà Mohammad!` à toutes les échelles ou l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut le plus grand?" Alphonse de Lamartine

référence : Histoire de la Turquie Paris ", 1862. Tome vingt-troisième , p. 222 et 224 (chez l'auteur, rue de la ville-l'évèque,43)
site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=7
Réponse de le 03/01/2015 à 20:37 :
Excellent
Réponse de le 03/01/2015 à 20:37 :
Excellent
Réponse de le 03/01/2015 à 21:47 :
Sinon ca va le Dhimmi ?
a écrit le 03/01/2015 à 19:09 :
Soumission un excellent Houellebecq
a écrit le 03/01/2015 à 18:25 :
Arrêtez avec l'islam, quoi qu'en disent ces zelateurs, la plus part des Français n'aimeront jamais cette religion et je les comprends. Inutile d'enfumer les lecteurs.
Réponse de le 03/01/2015 à 19:25 :
Personne ne vous demande d'aimer le christianisme, l'islam ou n'importe qu'elle autre religion. L'important est d'accepter que chacun puisse avoir ou non une religion et la pratiquer ou non, en respectant les choix de ses concitoyens. Rien de plus et rien de moins n'est utilise pour vivre en société. Cela s'appelle le respect.
a écrit le 03/01/2015 à 18:22 :
Ils ont vraiment du travail a faire pour se faire aimer
a écrit le 03/01/2015 à 18:12 :
euh, personnellement, j'aimerais comprendre pourquoi la mémé qui a travaillé toute sa vie est dans la misère plutôt que de savoir en quoi l'islam va sauver le monde :-)
Réponse de le 03/01/2015 à 19:27 :
Personne n'a dit dans l'article que l'islam ou toute autre religion allait sauver le monde.
a écrit le 03/01/2015 à 17:45 :
Avant de prétendre que le coran est parole de Dieu, n'oubliez pas qu'il a été compilé sous l'autorité du troisième successeur de Mahomet, Othman, qu'il a donc été manipulé à des fins politiques. De plus une parole divine se doit d'être simple et pas alambiquée, car Dieu ne cherche pas à tromper. Enfin le contenu de ce coran est plus que contestable à bien des niveaux. Essayez de réfléchir par vous-même. Ce n'est pas parce qu'on prétend que Dieu parle ici, qu'il parle vraiment, sa nature ne peut être contenue dans un livre.
Réponse de le 03/01/2015 à 20:16 :
Michel tu admets donc que Mohamed est un prophète et qu'il a reçu la parole divine. Tu commences à devenir musulman. Il faut juste attester qu'il y a un Dieu unique. Bienvenue frère.

Le Coran a été selon tes dires modifié sous Othman. A noter que le Coran était appris par cœur par les musulmans de l'époque (et encore aujourd'hui) donc la falsification se serait vu....
Réponse de le 04/01/2015 à 22:22 :
Non JC vous n'avez pas compris grand chose à mon propos, de toute évidence, réfléchir par vous même n'est pas votre fort. S'il est naturel de croire en Dieu tout autant qu'il est naturel de ne pas y croire, il est absolument illusoire de croire qu'il ait pu nous laisser une révélation de son existence. Surtout lorsque cette prétendue révélation salit sa nature avec des ordres et des obligations tout à fait contestables et absurdes. Dieu est trop puissant pour être contenu dans un livre, sa révélation est de tous les instants. Le coran est un supercherie politique qui se sert de l'idée de Dieu pour parvenir à des fins stériles.
Réponse de le 05/01/2015 à 0:08 :
C'est votre opinion Michel que je respecte. Amicalement. JC
Réponse de le 05/01/2015 à 9:35 :
Il ne s'agit pas d'une opinion : il est vrai de dire que ce qui se prétend être une révélation n'en ai pas forcement une. Qu'il faut des preuves et que les plus flagrantes, indépendamment d'un miracle, sont celles du cœur.

Il faut donc se concentrer sur le texte : par exemple, rien dans le nouveau testament, réforme du nouveau pour une nouvelle alliance, n'interdit l'irrévérence, ni n'impose quoi que ce soit d'inconvenant. De plus en tant que somme de témoignages, chaque passage peut être remis en question et se doit d'entrer en adéquation avec le cœur pour être accepté. C'est cela l'esprit, c'est cela la foi.

Dans un autre cas nous avons un texte, prétendu parole divine, qui impose donc de croire avant même de le lire, et qui impose en fin de compte tout un tas d'interdits, nombre d'obligations et d'actions qui choque la conscience et suscite l'incompréhension. Cela n'est pas la foi, mais la soumission.
Réponse de le 05/01/2015 à 20:51 :
Cher Ami,

Vous êtes convaincu par vos dire. Dans ce cas et pour conclure le débat je vous répond par le Coran :

"bismillah y rahman y rahim"
"Dis: Ô vous les infidèles!
Je n'adore pas ce que vous adorez.
Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
JE NE SUIS PAS ADORATEUR DE CE QUE VOUS ADOREZ.
ET VOUS N’ETES PAS ADORATEUR DE CE QUE J'ADORE.
A VOUS VOTRE RELIGION, ET A MOI MA RELIGION" (s109)

Amicalement, JC.
Réponse de le 08/01/2015 à 21:51 :
Oui JC on peut être adorateur du mal. C'est un choix au final, et le votre est déplorable.
a écrit le 03/01/2015 à 16:53 :
Si le gavage d'oie a mauvaise presse, le gavage des lecteurs a de belles années devant elle. Inutile de tenter de rééduquer les Français, ils font quotidiennement l'expérience de l'amour de l'islam.
Réponse de le 03/01/2015 à 20:43 :
Grande réflexion
Ça s appelle le savoir relatif
Le beauf qui croit savoir et s instruit devant sa télé
Réponse de le 03/01/2015 à 21:54 :
Guide moi vers ta lumière.
a écrit le 03/01/2015 à 16:44 :
Les millier d'enfants violer en Angleterre a Rotterham et autres cités, apprécieront le clin d'oeil qui leur ait adressé. Elles ont pu y gouter a l'amour de l'islam.
Réponse de le 03/01/2015 à 20:03 :
Toutes les religions condamnent les viols et ceux qui violent ne peuvent pas se prétendre agir en bon chrétien ou bon musulman à ce titre. L'islam n'a rien à voir avec ces crimes, pas plus que la bible ou la torah.
a écrit le 03/01/2015 à 16:30 :
maomet:?: etais un chef guerrier et en meme tant un chef religieux ,qui ataquez les caravanes comercial dans le dessert, donc donc l islan est reste une religion pratique pour faire des soldats?, qui doit evolue,vers la democratie,? LA RELIGION CRETIENNE EVOLUE ? L ISALM PEUT EVOLUE? POUR LA PAIX DANS LE MONDE
a écrit le 03/01/2015 à 16:15 :
"Je voulais mieux connaître la vie de celui qui aujourd'hui détient indiscutablement les cœurs de millions d'êtres humains. Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n'était pas l'épée qui créait une place pour l'Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C'était cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l'égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission.Ces faits, et non l'épée , lui amenèrent tant de succès, et lui permirent de surmonter les problèmes."

référence : "MY JAIL EXPERIENCES - XI " VOL. 29 , p. 133, 16/08/1924 - 26/12/1924
site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=3
a écrit le 03/01/2015 à 15:28 :
"Il serait injuste de juger l’Islam à la lumière du comportement de certains mauvais musulmans ,qui eux, seront toujours montrés sur les médias.
C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur.L'Islam guide tout être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne - dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles. Mais nous devons rechercher les sources de ces instructions:le Coran et l’exemple du Prophète. Alors nous pouvons voir l’Islam idéal." Cat Stevens
Réponse de le 03/01/2015 à 15:59 :
J'en coanis un autre qui avait ce type de discours c'est Heinrich Himmler (Wikipedia)
"Ainsi, lors de la création d'une unité SS composée de soldats musulmans, non seulement il accepte la présence d'un imam, mais il salue en l'Islam une "religion sympathique et pratique pour les soldats", car elle promet le paradis aux soldats qui se sont vaillamment comportés"
Sans oublier, en autres, le cas de Johann von Leers, converti à l'Islam, sous le nom de Omar Amin, comme bon nombre de nazis, membre dirigeant de la NSDAP à la fin de 1929, colonel SS, intime collaborateur de Joseph Goebbels et grand ami de l’ancien Mufti de Jérusalem, Muhamad Hadj Amîn al-Husaynî qui en 1941 signait un accord avec Hilter pour l'extermination des juifs au moyen orient.
Ce qui serait injuste c'est de ne pas juger l'islam à sa juste valeur.
Réponse de le 03/01/2015 à 16:01 :
Bien dit !
Réponse de le 03/01/2015 à 16:13 :
Corrige tes fautes et reviens nous voir. Tu fais honte à la langue Française et à la France.
a écrit le 03/01/2015 à 15:23 :
cet article relève du prosélytisme. je ne vois jamais dans ce genre de journaux une apologie du catholicisme par exemple.
a écrit le 03/01/2015 à 15:09 :
Comme d'habitude, la période de l'Andalousie musulmane est présentée de façon très réductrice : quelques décennies où régnait une cohabitation pacifique.
Pour info, l'Andalousie musulmane, c'est de 800 années, Cordoue comptait 1 000 000 d'habitants pendant que les "grandes villes" européennes n'en comptaient que 40 ou 50 000 habitants, l'Andalousie a été un moteur scientifique, médicale, philosophique et sociologique, "the place to be" du monde entier pendant facilement 500 ans, pourquoi vouloir le cacher ? Que font les historiens dignes de ce nom !?
Réponse de le 03/01/2015 à 19:04 :
Cordoue comptait combien de non-musulmans à l'époque ? Indispensables au fonctionnement du système ? Et qui payaient tous un impot spécial de sous citoyens, ou de sous croyants ?
Réponse de le 04/01/2015 à 0:03 :
Peut être que le servage était un système plus enviable ? Je me demande ce que les serfs de l'époque préféreraient ?

Intéressante cette façon anachronique de présenter des faits historiques... Comparez les systèmes en vigueur à l'époque et non pas avec ceux de nos jours. A ce petit jeu... Que dira t on de ce racisme ordinaire aussi trivial que celui des temps immoraux derrière lequel vous vous cachez. Quelle évolution ?!!!
Réponse de le 04/01/2015 à 22:39 :
Auriez vous l'obligeance de distinguer ce que l'on appelle racisme d'avec la critique constructive d'un système et d'une idéologie religieuse prétentieuse et imparfaite ?
Réponse de le 05/01/2015 à 15:13 :
Cordoue comptaient évidemment énormément de non musulmans.
L'Andalousie musulmane n'a atteint l'apogée que grâce à cette incroyable cohabitation qui existait entre les musulmans, les chrétiens et les juifs.
Les dhimis (qui signifie ceux a qui ont accorde la protection) payaient effectivement un impôt, mais ils ne payaient pas l'impôt réservé aux musulmans qui lui étaient plus cher !!!
Et en contre partie de cet impôt, le dhimis se voyaient protégés est bien traités, il pouvaient pratiquer leur religion et même se faire juger selon leurs lois (encore une règle peut citer de la sharia).
a écrit le 03/01/2015 à 13:46 :
Notez, j'estime avoir de la chance de ne rien savoir en une quelconque religion... Et c'est quelque part bien qu'il soit nécessaire d'en avoir des explications. Manque de bol, les religions, au moins on m'explique, au mieux je me porte... Leur but est tellement évident.
a écrit le 03/01/2015 à 10:36 :
Une belle propagande qui mériterait d'être au moins équivalente sur les "musulmans" en montrant l'accueil des pays chrétiens et la religion chrétienne. Une preuve d'un christianisme "intolérant" est même dans saint matthieu et donne une bonne idée de ce que peut être l'islam fausse religion "15Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. 16Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? 17Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. 18Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 19Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. 20C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez."
a écrit le 03/01/2015 à 7:10 :
Les dieux existent tant qu'il y a des individus qui croient en eux.
Que sont devenus les dieux vikings, egyptiens, grecs, romains, mayas, incas, aztèques, amérindiens etc.
Ils n'existent plus faute de croyants :)
Un jour il en sera de même pour les dieux d'aujourd'hui :)
Réponse de le 03/01/2015 à 9:43 :
Ils n'existent plus car ne ne figure pas dans le Coran.
En effet, le Coran relate les faits des prophètes : Abraham,Jésus, Moïse..

La religion en UN Dieu unique (Islam, Christianisme, Judaïsme) perdurera contrairement à ceux que tu cites.
Réponse de le 03/01/2015 à 13:49 :
Peu probable quand les humains comprendront que ces religions sont incompatibles avec les concepts de la démocratie .
bon d'accord d'ici la il y aura encore beaucoup de massacres au nom de ces dieux, mais ce sont sûrement ces horreurs qui feront se détourner de ces dieux car comment continuer à idolâtrer un dieu dont ces horreurs seraint du fait de sa volonté.
Réponse de le 03/01/2015 à 15:48 :
Hitler, Mussolini, Staline, Mao, USA, France, Australie, USA, Angleterre... avaient-ils un Dieu ? Combien de mort : aborigène, esclaves noirs, juifs, rwandais...

Ce que je peux te dire que ce n'était pas des musulmans!
Réponse de le 03/01/2015 à 18:47 :
Pour info, les plus grands marchands d'esclaves étaient des musulmans...
Réponse de le 04/01/2015 à 0:10 :
Êtes vous certains que ce sont les musulmans qui étaient les plus grands marchands d'esclaves ?

Expliquez nous comment des villes comme Marseille, Bordeaux, Nantes, Brest se sont développées ?

La pêche n'y est pour pas grand chose....
Réponse de le 04/01/2015 à 8:32 :
Les talibans parlent de rétablir l'esclavage, quoique la condition de la femme chez ces gens peut être assimilé à de l'esclavage.
@ histoire
Des ports comme Nantes et Bordeaux sont eux responsable de la plus grande déportation d'êtres humains.
Réponse de le 05/01/2015 à 11:34 :
Comment se fait il que l'esclave soit clairement autorisé dans le coran ? (4/3, 23/6 ,33/50)
a écrit le 03/01/2015 à 1:23 :
ou est mon commentaire ?
Réponse de le 13/01/2015 à 17:02 :
C'est marrant le résultat d'une censure à la c.o...n
a écrit le 03/01/2015 à 0:41 :
Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.» Houari Boumediene (dans son discours à l’ONU en 1974)
Alors on répond quoi?????
Réponse de le 03/01/2015 à 9:03 :
Je réponds que tu es hors sujet.
Je pourrais te parler des atrocités (1,5 millions de morts) et des humiliations vécus par les algériens durant la guerre et la colonisation de l'Algérie.
Mais je ne vois que le pardon accordé accordé par ces mêmes populations du sud que tu dénigres.
Honte à celui qui sciemment ignore les faits et la réalité cruelle de l'histoire...
Réponse de le 03/01/2015 à 9:18 :
Tu parles de politique et pas de l'Islam...No comment!
Paix à toi (Salam) ;)
Réponse de le 03/01/2015 à 11:58 :
OUI !!! Est nous les Français avec 14/18 ainsi que 39/45 tu crois quoi toi ....!!! tu sais pourquoi le coq représente l'emblème Français " Pare ce que meme les pieds dans la merde il CHANTE ENCORE" !!!!!
Réponse de le 03/01/2015 à 12:22 :
Le problème, c'est que c'est une religion politico-guerrière dans ses fondements, voire tous les versets qui préconisent le djihad contre les mécréants comme dans la Sourate 2 les versets 190 191 192 193... La Sourate 8 dite du Butin les versets 13 14 15 16 17.. et tant d'autres dictés par Allah au prophète.
Réponse de le 03/01/2015 à 15:30 :
sans doute sont ils tentés de venir en Europe
si ils le font ils ne resteront pas très longtemps
après pillages ils iront ailleurs
incapables qu'ils sont de produire la moindre richesse
Réponse de le 03/01/2015 à 20:51 :
Ah ouais quand même
La référence !
Houari boumediéne savant musulman :)))))
Bravo pour ta culture et ta science
Réponse de le 03/01/2015 à 20:51 :
Ah ouais quand même
La référence !
Houari boumediéne savant musulman :)))))
Bravo pour ta culture et ta science
a écrit le 02/01/2015 à 23:41 :
Un prix NOBEL a résumé l'importance de connaître le prophète qui a instauré cette religion :

"...Les hommes religieux dans le moyen-âge, par ignorance et par fanatisme, ont propagé une image obscure de la religion de Mohammed qu’ils ont considéré comme l’ennemi du christianisme.

Mais après avoir eu connaissance de l’histoire de cet homme, j'ai trouvé que c’est un prodige exceptionnel et j'ai conclu qu’il n’est pas l’ennemi du christianisme mais le sauveur de l’humanité.

Selon mon opinion, s’il avait à se charger des affaires de ce monde actuel, il résoudrait tous nos problèmes et assurerait la paix et le bonheur que le monde entier espère."

GEORGE BERNARD SHAW,Prix Nobel de littérature
" The Genuine Islam ", 1936, Vol. 1, N°8

Pour comprendre l'Islam il faut connaître le Prophète.
Réponse de le 03/01/2015 à 14:56 :
J'ai lu le Coran, les hadiths et la Sîra du Prophète, et je me suis rendu compte qu'il avait de lui-même égorgé les 600 hommes valides de la tribu des Banû Qurayda, demandé à ce qu'on lui apporte la tête d'une pauvre poétesse (Asma Bint Marwan) qui n'avait fait qu'écrire un poème satirique... Est-ce qu'on parle bien du même homme ?
Réponse de le 03/01/2015 à 15:30 :
Si seulement il n'y avait eu que les hommes religieux du moyen âge.. Ils ne l'ont compris, ni mieux, ni moins bien que les femmes et les hommes d'aujourd'hui. Et si elle est perçue comme obscure, c'est qu'elle est obscure. Dieu ne cherche pas à tromper, ni à parler de manière compliquée. Un langage divin est un message simple et clair.
Réponse de le 03/01/2015 à 15:36 :
La question est est-ce que tu lis les bons livres (cites moi des références : livre, page, ligne...)?
Le milliards de musulmans à travers les générations successives (14 siècles) n'ont pas relevés ton propos...ni les non musulman du moyen-âge avant toi :)
a écrit le 02/01/2015 à 23:14 :
Pas compliqué... faites comme moi, faites vous votre propre opinion en regardant et surtout en écoutant les prêches de la mosquée de Riyad
Et vous comprendrez que cet article plus haut, ce n'est que de l'intox politicienne, car l'Islam, est tout sauf "Love"...
Réponse de le 03/01/2015 à 0:53 :
Vous confondez l'islam et le wahabisme de l'arabie saoudite.
Réponse de le 03/01/2015 à 9:09 :
L'Islam, c'est l'amour de son prochain, du pauvre, du respect des femmes.
Et, non pas ce que l'on voit dans les médias et qui n'arrive que dans des coins reculés du monde.
Dans l'Islam, Dieu aime tout le monde.
Donc, il faudrait se renseigner un peu et voir que le monde est complexe et multiple.
En effet, à ce titre, il n'y a pas qu'un seul type de croyance chrétienne en Europe.
Réponse de le 03/01/2015 à 14:57 :
L'islam c'est aussi la main coupée pour le voleur. Il y a un verset pour cela non ? Et c'est dieu qui l'ordonne, sage et tout puissant.. Enfin c'est ce qu'on dit ;)
a écrit le 02/01/2015 à 23:06 :
Je vous cite GANDHI :
"Je voulais mieux connaître la vie de celui qui aujourd'hui détient indiscutablement les cœurs de millions d'êtres humains. Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n'était pas l'épée qui créait une place pour l'Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C'était cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l'égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission.Ces faits, et non l'épée , lui amenèrent tant de succès, et lui permirent de surmonter les problèmes."

référence : "MY JAIL EXPERIENCES - XI " VOL. 29 , p. 133, 16/08/1924 - 26/12/1924
site : https://www.scribd.com/embeds/86651569/content?start_page=3
Réponse de le 02/01/2015 à 23:14 :
Bataille de la tranchée.. En effet une grande humilité et un altruisme infaillible. En vérité on a vu mieux.
a écrit le 02/01/2015 à 23:05 :
ras le bol de l'islam...si les musulmans ont un problème existentiel avec cette religion ils n'ont qu'a en changer ou l'héradiqué
Réponse de le 03/01/2015 à 10:13 :
"héradiqué" ? C'est vous qui éradiquez la langue française...
Réponse de le 03/01/2015 à 14:52 :
facile...donne ton avis sur le sujet...Duk.n
a écrit le 02/01/2015 à 23:04 :
"Il suffit de savoir lire.le coran est un livre religieux violent qui appele au meurtre des mécréants qui sont tous les non-musulmans"
En effet il faut lire, et ne pas répéter machinalement le contenu de vidéos plus ou moins douteuses, lisez, comprenez, lisez ce qu'on dit les exégètes/savants. Sachez également que la langue du Coran est l'arabe et que la traduction équivaut à une interprétation (l'arabe étant une langue plus imagée et la langue française étant très précise), mais je suppose que vous savez déjà tout cela et que je suis juste en train de "feed the troll" ....
Réponse de le 03/01/2015 à 10:12 :
Comme si la Bible était exempte de tout reproche a ce niveau...
a écrit le 02/01/2015 à 22:15 :
"Une période où, dans le sud de l'Espagne actuelle, cohabitent pacifiquement musulmans, chrétiens et juifs dans un saisissant foisonnement intellectuel, culturel et artistique. C'est l'époque du philosophe musulman Averroès et du philosophe juif Maïmonide.."
Et vous n'avez pas honte de sortir vos ânerie. Vous avez demandé aux chrétiens de l'époque s'ils étaient heureux d'être traité comme des dhimmis ? Et Averoès, vous croyez que c'était un exemple à suivre pour le bon musulman ?
Réponse de le 03/01/2015 à 10:11 :
Encore un pseudo-historien... Vous étiez sur place pour être aussi affirmatif ?
Réponse de le 03/01/2015 à 11:43 :
Et les musulmans qui étaient restés demeurés dans les territoires reconquis par les Catholiques, ils étaient traités comment ? On les appelaient les Mudejares, c'est à dire les "domestiqués". Une fois la conquête définitive par les Rois Catholiques, l'Inquisition s'est acharné pendant un siècle sur eux. Jusqu'à l'expulsion finale en 1609.
Réponse de le 03/01/2015 à 20:59 :
@Henri
LE QAVIEZ VOUS ?
En tant qu historien ethno-linguiste, je peux vous dire que l islam a été la première philosophie a accueillir les Gens du Livre ( chrétiens par exemple) alors qu ils étaient massacrés a l époque par les païens de toutes contrées non christianisées
Il faut contextualiser si vous voulez débattre
Réponse de le 03/01/2015 à 20:59 :
@Henri
LE QAVIEZ VOUS ?
En tant qu historien ethno-linguiste, je peux vous dire que l islam a été la première philosophie a accueillir les Gens du Livre ( chrétiens par exemple) alors qu ils étaient massacrés a l époque par les païens de toutes contrées non christianisées
Il faut contextualiser si vous voulez débattre
a écrit le 02/01/2015 à 22:08 :
ça fait du bien de voir la véritable image de l'islam et pas celle que les médias véhiculent.
Il serait bon de minimiser les extrémistes et de montrer les personnes exemplaires et de les ériger en modèle.
Malheureusement, la mécanique médiatique fait une pub insupportable aux fanatiques !
a écrit le 02/01/2015 à 21:16 :
Il y a quelque chose d'intolérable dans l'objectif masqué de médias français de survendre une croyance étrangère à notre culture au moyen de paramètres sélectionnés de façon arbitraires. Si vous voulez parler de l'islam, parlez du coran d'abord et là vous vous heurterez aux sourates appelant à la haine et destruction des Juifs et des Chrétiens (les fautifs et les égarés). Ensuite proposez en effet, vos exemples choisis indiquant des singularités en terre d islam.
Réponse de le 02/01/2015 à 22:01 :
Dans ce commentaire, il y a un résumé de toute la bêtise du racisme!
En effet, il n'est jamais dit dans le coran de détruire les juifs ou les chrétiens, bien au contraire !
Il faudrait lire un peu pour se faire une idée.
Lisez un peu le talmud et vous serez horrifiés de lire que les non juifs sont des moins que rien ne méritant pas de vivre !
Allez, je vous ai donnés deux livres à lire et à comparer. GO !
Réponse de le 02/01/2015 à 22:03 :
A Joie,

Pour parler dans le vrai, lisez le Coran en Arabe avec la maitrise de cette langue (je suis dur là car même les arabes ne l'ont plus). Et cessez de lire ces versions démoniaques traduites par des orientalistes hypocrites ou les versions déversées par ces parias de saoudiens...au fait le Talmud regorge d'horreurs qui vous feraient trembler en tant que Chrétiens....A voir....
Réponse de le 02/01/2015 à 23:13 :
Le nouveau testament réforme l'ancien pour une nouvelle alliance. Le message du Christ seul est donc à prendre en compte pour les chrétiens. Qu'avez vous à y redire ? Par ailleurs, en temps que somme de témoignages, celui ci peut être remise en question et doit entrer en adéquation avec le coeur pour être cru, c'est cela la foi. Le message de l'islam prétend venir tout droit de droit et ne peut donc être remis en question malgré un contenu plus que douteux. Ce n'est pas ça la foi, c'est de la soumission.
Réponse de le 03/01/2015 à 10:28 :
L'érudit qui a eu lu le Talmud et le Coran n'a pas compris que la race et la religion, ce n'est pas la même chose...
Dire que le Coran ce n'est pas vraiment "love" n'a rien de raciste, c'est juste l'avoir lu de façon critique. C'est le seul texte religieux où l'assassinat et le meurtre sont encouragés pour les "mécréants" et les "apostats".
a écrit le 02/01/2015 à 20:52 :
C'est marrant mais venant d'Arte, plus rien ne m'étonne, ils ne doivent pas recevoir cnn pour voir les morts quotidien de l'amour islamiste.
Réponse de le 02/01/2015 à 22:04 :
J'ai vu le résultat de l'amour chrétien en Amérique, en Australie, en Afrique et j'en passe... Que des génocides à des époques différentes !
Plus rien ne m'étonne dans les commentaires de Mr Dupond !
Réponse de le 02/01/2015 à 23:08 :
Parfait, ce que vous condamner chez les uns au passé, vous serez le premier à le condamner chez les autres au présent. Quand à la seul vérité qui vaille, c'est celle du texte. Chez les uns les actes ne sont pas en accord avec le texte, chez les autres c'est le cas. Vous vous empresserez donc de critiquer le texte en question et ses prétentions.
Réponse de le 02/01/2015 à 23:15 :
il faudrait peut-etre comprendre que nous sommes en 2015, genre ère moderne, alors les époques différentes il faut un moment s'assoir dessus...nous sommes donc en 2015 et que propose les musulmans ? il y en a un qui va dire : je suis modéré et il va y en avoir un autre qui va lire le coran à l'envers et faire tout peter...conclusion : cette religion n'a pas assez confiance en sa force pour mettre tout le monde d'accord
Réponse de le 03/01/2015 à 10:09 :
Il était pas chrétien Breivik ?
Réponse de le 03/01/2015 à 14:50 :
breivik : 77 ... les autres combien ? Duk.n
Réponse de le 04/01/2015 à 3:34 :
Vivre et laisser vivre...plutot que de commenter pour médire, en fait, meditons, et laissons dire les ignorants. Chacun sa religion ou sa non religion, arretons de nous juger les uns les autres on a déjà parfois beaucoup de chemin à faire chacun sur soi même. Vive la liberté et le respect de chacun. Honte aux fanatiques ou xénophobes qui déshonorent l humanité, ça devient relou.
Réponse de le 05/01/2015 à 9:41 :
Ce que nous avons fait nous-mêmes afin de nous rendre meilleur, nous le souhaitons pour les autres, mais si ces derniers menacent ce que nous avons mis en place, alors nous ferons en sorte de les rendre meilleurs de la même manière que nous l’avons faite pour nous. Il est grand temps que les musulmans ouvrent les yeux et remettent en cause leur religion, la critiquent et s’en départissent. Depuis 1400 ans les chiites et les sunnites se font la guerre. L’OCI a mis en place une déclaration des droits de l’homme régi par la charia (celle du Caire) et lutte pour réinstaurer internationalement une loi anti-blasphème. Si les musulmans sont venus ici en Occident ils vont devoir se faire à l’idée que le droit de critiquer, ce trait culturel bien particulier à nos contrés mais aussi à toutes nos productions, se substituera en un devoir, car l’islam sera autant à nous qu’à eux. Et s’ils ne veulent pas remettre en cause leur religion ce qui est compréhensible vu que le texte lui-même, l’interdit (5 :86 ; 61 :8) alors nous le ferons pour eux, mais qu’ils ne viennent pas nous le reprocher, ils se placeraient eux-mêmes contre ce qu’il y a de meilleur, pour l’avenir et pour nous tous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :