La France doit-elle se réjouir de vendre des armes ?

 |   |  235  mots
Une vraie complicité entre François Hollande et Serge Dassault
Une vraie complicité entre François Hollande et Serge Dassault (Crédits : DR)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la France doit-elle se réjouir de vendre des armes ?

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

Les exportations françaises d'armement ont augmenté de 18% à 8,2 milliards d'euros en 2014, soit une croissance très supérieure à la moyenne mondiale, avec comme premier client le Proche et Moyen-Orient, selon un rapport du ministère de la Défense publié le 2 juin 2015. Mais la France peut-elle en toute conscience se féliciter de cette performance ?

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

De Bloch à Dassault, un destin aérien
C'est à son retour des camps de concentration que Marcel Bloch devient définitivement Marcel Dassault et se fait une place de choix dans le milieu de l'ingénierie aéronautique Il va notamment connaitre une reconnaissance internationale dans l'aviation militaire.

DEBAT
Pour en débattre, Arnaud Danjean, eurodéputé Les Républicains et membre de la Commission des Affaires Étrangères, Benoît Muracciole, président de l'ONG Action Sécurité Éthique Républicaines, et Eduardo Rihan-Cypel, député, secrétaire national du Parti socialiste chargé de la Défense.

DISCOURS 
Discours du Président de la République François Hollande lors de sa visite du site Dassault-Aviation de Bordeaux-Mérignac, le mercredi 4 mars 2015.

>>> RETROUVEZ TOUTES LES VIDEOS DU PARIS AIR FORUM 2015

DEBAT Les transferts de technologies sont-ils l'avenir de l'aérodéfense ?

DEBAT Harmonisation des besoins : une clé pour une défense européenne ?

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2015 à 7:57 :
En tant que citoyen français moi, cela me choque de plus en plus. Surtout du fait que cela est fait par l'élu du peuple (le président). Il a beau être le chef des armées quel que soit son parti politique, je vois d'un mauvais oeil cette casquette de vrp et ce marché qui me fait croire que la seule chose qu'on sait vendre c'est des armes en France (pays de la liberté et des droits de l'homme). En plus c'est remettre a d'autres pays nos secret de défense. Que ferons nous le jour ou les dites armes seront tourné vers nous ?
Réponse de le 24/06/2015 à 9:06 :
Le risque est réel de voir les "clients" utiliser les armes contre nous ou contre nos alliés. Surtout dans le contexte de conflit en Afrique et Moyen Orient, où personne n'a de visibilité.
Quand à l'implication de nos chefs d’état successifs, ils ressemblent en effet à des VRP, Il est vrai que comme "tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes possibles" dans notre pays, ils doivent s’ennuyer.
a écrit le 23/06/2015 à 19:48 :
Lorsque la gauche en général ET LES SOCIALISTES en particulier est au pouvoir ? OUI, IL FAUT S'EN RÉJOUIR ? Pas lorsque la droite est en place ? là, il faut critiquer et bannir ces ventes scélérates ! Deux poids ? Deux mesures ? Paradoxe "fronçais" celui dans lequel nous nous complaisons et "grâce" (sic) AUQUEL NOTRE PAYS EST EN QUASI FAILLITE ! Mais la "maux râle" des deux camps est blanc/bleu ? Hum !
Manquerait pas qq chose là ?
a écrit le 23/06/2015 à 17:43 :
non on doit regarder les autres le faire et payer plein pot quand on en aura besoin
C'est l'un des rares domaines ou notre recherche est plutôt pas trop mal , c'est vrai c'est mieux que les américains anglais et autres nous mangent sur la tête
a écrit le 23/06/2015 à 17:21 :
Mais bien sûr !! Ô !! et comment ! c'est notre dernier salut !! quelle question plus pernicieuse…. ça va donner des idées aux trolls pacifistes….
Réponse de le 23/06/2015 à 22:57 :
C'est dommage que lors d'une guerre avec la France des grands messieurs comme vous ne se retrouveront jamais sur la ligne de front.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :