Investissement responsable et trackers font bon ménage

 |   |  186  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Développement durable, environnement... les émetteurs surfent sur la vague du financièrement correct.

Rares sont les ETF consacrés au développement durable qui couvrent l'ensemble des critères « ESG », c'est-à-dire les aspects environnementaux, sociaux, et de gouvernement d'entreprise. C'est le cas du iShares Stoxx Sustainability 40, investi sur les 40 principales sociétés dans le domaine du développement durable sur la zone euro.

Les valeurs françaises (LVMH, Lafarge) et allemandes (Volks-wagen, BASF, Siemens) figurent en bonne place de ce portefeuille construit avec l'aide des analyses extrafinancières réalisées par SAM Group, spécialiste helvétique de l'investissement responsable. Plus diversifié d'un point de vue sectoriel, il est moins risqué même s'il couvre une zone géographique plus restreinte.

Technologies environnementales

Les ETF « environnementaux » sont plus nombreux. Parmi ceux-ci, certains couvrent les énergies nouvelles ou alternatives, d'autres le secteur des technologies environnementales dans son ensemble au niveau mondial : gestion de l'efficacité énergétique, contrôle des pollutions, gestion des déchets, préservation des ressources naturelles, etc.

Air Liquide, Schneider Siemens, ABB ou encore Enel figurent parmi les champions européens. Pour les États-Unis, on recense United Technology, 3M Group et Honeywell. 

T. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :