Vent porteur pour Performance Environnements

 |  | 355 mots
Copyright Reuters
La Financière de Champlain a pris 4 % en deux semaines, stimulée par le secteur des énergies renouvelables.

Au lendemain de la catastrophe nucléaire japonaise, les valeurs dédiées aux énergies nouvelles ont fortement progressé en Bourse. Sur les journées des 14 et 15 mars, Solarworld et QCells, deux entreprises spécialisées dans les panneaux photovoltaïques, se sont respectivement envolées de 40 et 33 %. La hausse des valeurs éoliennes a été un peu plus modérée : EDF Energies Nouvelles a progressé de 10 %, tandis que l'espagnol Gamesa s'adjugeait 4,5 %.

Meilleure visibilité

« La violence de cette hausse s'explique en grande partie par des retournements de positions vendeuses initiées par de grands fonds spéculatifs qui anticipaient une évolution de la politique énergétique des États », explique Olivier Ken, analyste environnement à la Financière de Champlain. Mais la spéculation n'est pas le seul moteur de ce mouvement boursier. En effet, les hausses n'ont pas été suivies de fortes corrections et certaines valeurs industrielles, comme Schneider, présentes sur le thème de l'efficience énergétique, s'apprécient également. « Les événements tragiques qui ont touché le Japon auront des répercussions de long terme sur la façon dont les États appréhendent leur politique énergétique et cette crise tombe au moment précis où plusieurs d'entre eux étaient en train de bâtir leurs scénarios d'avenir », ajoute Olivier Ken. Il cite la Chine qui vient d'annoncer un gel des nouvelles autorisations pour les projets de centrales nucléaires, ainsi que l'Allemagne qui a pour objectif de consommer, dès 2020, au minimum 38 % d'énergies renouvelables. Il estime que le niveau de visibilité du secteur devrait s'améliorer, d'autant que la hausse persistante du pétrole permet aux différentes énergies propres de gagner en compétitivité.

L'objectif retenu par l'équipe de gestion de Performance Environnement est de capter ce potentiel de hausse tout en se protégeant à court terme d'éventuelles évolutions réglementaires comme une remise en cause des tarifs de rachat de l'électricité solaire. Les thèmes de l'efficience énergétique et de l'énergie éolienne sont privilégiés avec des valeurs comme China Longyuan, EDPR, ou Vestas, le leader européen de l'éolien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :