La preuve par 8 de Raffeisen Global Fundamental Rent

 |   |  382  mots
Copyright Reuters
Le nouveau fonds de Raiffeisen CM a mis au point une grille pour sélectionner les meilleures obligations d'État.

Les temps changent ! Jusqu'à ces dernières années, les obligations émises par les États des pays développés étaient considérées comme les plus sûres. À l'inverse, celles des marchés émergents étaient jugées risquées. « Or, nous constatons actuellement que quelques pays émergents se trouvent dans une bien meilleure situation financière que la plupart des nations industrielles établies », observe Gerhard Aigner, responsable de la gestion de fonds chez Raiffeisen CM.

Pour le fonds Raiffeisen-Global-Fundamental-Rent, disponible depuis peu en France via les conseillers en gestion de patrimoine et les banques privées, son équipe a développé une démarche qui vise à profiter de l'assainissement des finances publiques des pays les plus vertueux.

L'approche repose sur un modèle d'évaluation des titres libellés en devise locale. Pour chaque État émetteur, une note est calculée une fois par an, au début du mois de mai, sur la base des données de l'année calendaire précédente. Celle-ci prend en compte huit indicateurs de santé économique que sont la croissance du PIB, le compte courant du pays, l'équilibre budgétaire, les niveaux de la dette publique, ceux de la dette externe, le montant des réserves monétaires de la banque centrale, l'indice de corruption et, enfin, le rapport entre la population des 15-64 ans et celle des 65 ans et plus.

Continent américain absent

Les gérants, Robert Senz et Christian Link, ne retiennent finalement que les obligations émises soit par les 8 pays qui ont obtenu les meilleures notes soit par ceux, au nombre de 8 également, qui ont enregistré la meilleure progression par rapport à l'année précédente. On retrouve ainsi des titres de pays d'Asie et d'Océanie, tant développés qu'émergents : Australie, Nouvelle Zélande, Corée du Sud, Malaisie, Thaïlande et Indonésie.

Le portefeuille compte aussi des titres européens, émis par la Norvège, la Suisse, la République tchèque, la Hongrie et la Pologne. Aucun pays du continent américain ne fait partie des champions et seule l'Afrique du Sud se distingue en Afrique. À l'exception notable de la Suisse, on ne compte que des pays émergents ou des pays dont l'économie est étroitement liée aux matières premières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :