« Les livrets A et les superlivrets d'épargne sont indispensables »

 |   |  297  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Benoît Gommard, directeur général de Cortal Consors, milite toutefois pour la constitution d'un portefeuille panaché.

Dans le contexte actuel, quels sont les placements les plus sûrs ?

Un épargnant doit avant tout faire le point sur ce qu'il détient ou pas, à commencer par un livret A. Tous les Français devraient en avoir un, ce produit, garanti par l'État, ne présente aucun risque mais est limité à 15.300 euros. Une fois ce seuil dépassé, les superlivrets sont une bonne alternative, ces produits étant déplafonnés et offrant une rémunération de base intéressante. Enfin, les contrats d'assurance-vie en euros sont garantis par l'assureur, ce qui en fait un placement sûr, même si désormais la rémunération est réglementée.

Qu'en est-il de l'or et des produits structurés ?

L'or apparaît comme une classe d'actifs à part entière, mais nous recommandons à nos clients de ne pas en détenir plus de 5 % dans leur portefeuille. Les produits sur les métaux précieux sont beaucoup moins lisibles et donc plus difficiles à appréhender pour un particulier. Par ailleurs, les produits structurés sont nombreux sur le marché. Nous proposons un produit protégeant le capital, permettant de faire un point chaque année sur l'évolution d'un indice de référence. Ce produit est destiné aux clients qui pensent que le marché va remonter à moyen terme.

Justement, ne serait-ce pas le moment de retourner sur les actions ?

Aujourd'hui, nous ne constatons pas de ventes massives chez nos clients, mais plutôt des flux acheteurs, les clients étant plutôt à l'affût de bonnes opportunités sur le marché. Nous recommandons, pour l'heure, à nos clients qui souhaitent investir en Bourse de le faire à moyen et long terme et ce, à hauteur de 15 à 20 % de leur portefeuille. Cela vaut seulement pour les épargnants les plus avertis.

 


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :