Exotrail, la pépite du New Space qui propulse les nanosatellites de demain

 |   |  123  mots
(Crédits : BPI France)
Porté par un marché des nanosatellites en forte croissance, le nouveau secteur spatial français est fin prêt pour la bataille mondiale. De jeunes PME et startups de la SpaceTech passent à la vitesse supérieure. C'est le cas d'Exotrail, spécialisée dans la propulsion électrique pour petits satellites.

Le New Space français est en plein essor. Selon une récente étude d'Euroconsult, le marché mondial pour les petits satellites passerait de 12,6 milliards de dollars dans la décennie 2009-2018 à près de 43 milliards de dollars sur 2019-2028. Et si le secteur est principalement porté par les Américains SpaceX (Starlink), OneWeb et Amazon (Kuiper), les startups françaises ne sont pas en reste.

C'est le cas de David Henri, polytechnicien de 25 ans, devenu en peu de temps l'une des figures incontournables du New Space français. « Notre mission est d'apporter de l'agilité dans le monde spatial, particulièrement pour les petits satellites. À ce titre, nous voulons devenir des leaders dans le transport en orbite dans les 5 à 10 prochaines...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :