Chef d’entreprise : comment fluidifier sa trésorerie ?

 |   |  588  mots
(Crédits : DR)
Pour les chefs d’entreprise, la trésorerie d’une TPE ou d’une PME peut être source d’inquiétude. Délais de paiements trop courts, factures clients impayées, relances fournisseurs : les dirigeants sont parfois confrontés à des problèmes de liquidités tout en ayant un carnet de commandes bien rempli. En faisant appel à des ressources internes ou externes, des solutions existent pour fluidifier la situation financière de votre entreprise.

Ressources internes : reconsidérer les délais de paiement

La trésorerie d'une entreprise est animée par les entrées et par les sorties d'argent relatives à ses clients et à ses fournisseurs. Pour avoir une trésorerie saine, tout gestionnaire doit trouver le bon équilibre entre ses décaissements (dépenses) et ses encaissements (recettes) afin de couvrir l'intégralité des frais liés à son activité : c'est ce qui caractérise le besoin en fonds de roulement.

Les ressources premières sont donc les factures clients qui, une fois encaissées, permettent à l'entreprise de payer ses fournisseurs.

Une solution simple pour sécuriser sa trésorerie vise à revoir les créances clients : soit en augmentant le montant des acomptes versés, soit en raccourcissant les délais de paiement autorisés. Dans la même veine, vous pouvez également renégocier les conditions de paiement avec vos prestataires : les factures sont généralement soumises à un délai de 30 à 60 jours, mais certains fournisseurs acceptent de l'étendre à 90 jours ce qui fluidifie nettement votre trésorerie.

Ressources internes : avoir recours à l'affacturage

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour réduire au minimum le délai de paiement sans essuyer le mécontentement de vos clients ou risquer de les voir se tourner vers la concurrence ? Dans ce cas, mieux vaut déléguer la gestion de vos factures clients à un organisme tiers qui récupère vos créances et s'engage à les régler immédiatement contre une légère commission : c'est ce qu'on appelle l'affacturage ou factoring. Votre entreprise est ainsi payée rapidement, sans heurt, et son fonds de roulement est assuré en permanence. De plus, vous vous délestez de la tâche fastidieuse et chronophage des inévitables relances auprès des clients.

Cette solution financière est très appréciée par les dirigeants et se développe considérablement sur le territoire français. Le marché de l'affacturage est en forte croissance depuis 10 ans, et la France se positionne aujourd'hui comme le deuxième marché mondial. En cause, la liberté financière offerte aux gestionnaires qui leur permet de continuer à développer leur activité sans être freinés par des difficultés financières.

Les différents types de prestataires

Avec plus de 40 000 dirigeants français qui ont eu recours à ce service en 2018, les prestataires se diversifient et les possibilités d'affacturage se multiplient. Actuellement, il est possible de faire appel à une :

  • Solution traditionnelle : indépendants, courtiers ou grands groupes bancaires. Vous transmettez vos factures à votre prestataire qui se charge, à la réception, de vous verser le montant dû et de relancer vos clients. Veillez à bien choisir votre prestataire, car certains se spécialisent dans des domaines d'activité précis.
  • Solution innovante : de nombreuses plateformes digitales vous offrent la possibilité de céder vos factures directement en ligne. C'est le cas de Cash in Time, service en ligne 100% digital, qui s'attache à régler le montant de vos factures en moins de 24h. Très simple d'utilisation, ce système en ligne de paiement de vos factures clients vous affranchit de certaines contraintes  : pas de formalité complexe, pas de long délai de paiement, pas d'engagement sur la durée.

Gain de temps, trésorerie saine, gestion simplifiée, affranchissement des soucis de factures impayées... Voilà des avantages concrets dont votre entreprise bénéficie avec l'affacturage, et qui vous permettent de déployer votre activité en finançant des achats ou des investissements sans être freiné financièrement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :