Comment devenir entrepreneur dans le BTP ?

En France, le secteur du BTP est l’un des plus dynamiques parmi les nombreuses catégories d’emploi et d’activité. Pour beaucoup, ce monde du bâtiment peut alors s’apparenter à une grande opportunité pour travailler ou même, y entreprendre. Avant de se lancer en indépendant ou à la tête d’une nouvelle société, il y a toutefois de nombreuses règles à respecter et plusieurs aspects à mettre en place pour réellement devenir entrepreneur dans le BTP. Quelles sont les choses à ne pas mettre de côté ? Suivez le guide pour comprendre les clés et l’art de devenir entrepreneur dans le monde des bâtiments travaux publics. Qu’importe votre spécialité, nous vous donnons rendez-vous ci-dessous !

6 mn

(Crédits : DR)

Présence en ligne, auprès de ses potentiels clients, obtenir un logiciel de facture et continuer les formations, voici tant de choses sur lesquelles il peut être intéressant de se pencher et pourquoi pas, d'obtenir une aide. Zoom à ce sujet...

Cibler son activité avec précision en tant qu'entrepreneur dans le BTP

Plombier, maçon, peintre, plaquiste ? On se doute bel et bien que vous connaissez votre métier avec précision mais avant de réellement sauter dans le bain et de se lancer en tant qu'indépendant, il est crucial de parfaitement cibler son activité pour diverses raisons.

Dans un premier temps, il faut lister votre savoir-faire et le mettre en avant en réfléchissant précisément sur ce que vous souhaitez proposer à vos futurs et potentiels clients, que ces derniers soient des particuliers ou directement des entreprises pour lesquelles vous pourriez être amené à intervenir. Il y a probablement des choses dans lesquelles vous excellez et qui ressortent parfaitement de votre domaine mais également d'autres choses qui ne sont, sur le papier pas de votre ressort, mais qui pourraient apporter une grande plus-value à votre activité et votre présence sur un chantier en particulier.

Il est également possible d'imaginer que vous ne souhaitiez pas faire certaines choses, bien que vous soyez qualifié pour le faire. Il est parfois fréquent de voir de nouveaux indépendants refuser de proposer une tâche qu'ils ont trop souvent faite ou qu'ils n'apprécient pas. Une fois sa clientèle enrichie et son entreprise bien lancée, accepter telle ou telle tâche devient alors un vrai avantage pour un indépendant et une force pour le confort de travail.

Ensuite et une fois la liste de services parfaitement établie, il faudra la chiffrer et surtout, comprendre l'investissement lié. Dans le monde du BTP et qu'importe la profession, il est évident que l'achat de matériel professionnel est impératif et ce, même si l'on s'installe avec un sacré bagage et certains outils déjà possédés. En cas de prêt à la banque, ces futurs investissements autour des outils de travail rentreront dans votre business plan et c'est entre autre, pour cela qu'il faut établir en amont et de manière particulièrement précise, vos futures offres et donc, vos besoins en conséquence.

Choisir son statut juridique d'entreprise

Une fois ces réflexions faites et validées, il vous faudra réellement vous lancer et faire le choix du statut juridique de votre future entreprise. Devenir un entrepreneur dans le BTP passe logiquement par là et à l'instar du ciblage de vos services, vous devrez réfléchir quant au statut de votre entreprise.

Pour beaucoup de nouveaux indépendants dans le BTP, le statut de l'auto-entreprise est particulièrement attrayant. Avec une gestion administrative facilitée, des charges bien moins importantes que certains statuts juridiques et un avantage majeur auprès des clients particuliers puisque vous êtes exonéré de la TVA et ne devez donc pas la facturer, ce statut est particulièrement plébiscité. Cependant, ouvrir votre auto-entreprise avec tous les avantages que l'on connaît, peut avoir quelques inconvénients à moyen terme, d'autant plus si vous souhaitez développer votre activité.

Avec une entreprise en plein boom et une activité florissante, le chiffre d'affaires a parfois tendance, au plus grand plaisir du dur labeur mis en place, à s'accroître fortement. Les seuils à ne pas franchir en auto-entreprise peuvent désormais l'être et même si le changement vers une entreprise individuelle se fait alors aisément, il peut être bon d'anticiper ce genre de choses. De plus, employer une autre personne est impossible sous ce statut et le développement d'une entreprise avec un ou plusieurs salariés devra passer par un autre statut juridique.

Une fois de plus, il est crucial de comprendre et de cibler ses objectifs à court et moyen terme pour rapidement, prendre les bonnes décisions et juger de la meilleure forme d'entreprise pour votre activité.

Se renseigner sur les éventuelles formations obligatoires

Pour certaines activités artisanales, il peut être obligatoire de suivre une formation, même si cette dernière a fortement tendance à être anecdotique pour quelqu'un qui maîtrise parfaitement son métier et qui se lance en indépendant. Les chambres des métiers et de l'artisanat (CMA) de la région où est installée votre entreprise peuvent vous targuer d'un stage de préparation à l'installation. Cependant, il existe plusieurs alternatives pour ne pas suivre ce rendez-vous et l'essentiel reste ailleurs.

En fonction de la réglementation de votre activité, certaines obligations peuvent vous être demandées. Préparez-vous à ce sujet et vérifiez tout bonnement que vous êtes en règle auprès de la juridiction pour démarrer votre entreprise et vos premiers chantiers dans le BTP.

Apprendre à gérer la partie administrative et son logiciel de facture

Une fois les premiers contacts obtenus, il faudra très rapidement proposer différents devis aux potentiels particuliers et entreprises pouvant s'intéresser à vos services, tout comme il faudra rapidement mettre en œuvre votre logiciel de facture pour votre chiffre d'affaires !

Dans tous les cas, la partie administrative est l'un des pans obligatoires de tout entrepreneur dans le BTP. Pour des raisons légales et selon le statut, un logiciel de gestion peut s'avérer obligatoire et ainsi, il convient de prendre un logiciel de facture pensé pour sa profession et son activité.

À ce sujet, Obat est une entreprise proposant un logiciel de facture pensé pour les entrepreneurs dans le BTP. Et puisqu'un entrepreneur n'a généralement pas une minute devant lui et qu'un professionnel du BTP passe ses journées sur les chantiers, il est purement logique de privilégier un logiciel de facture pensé pour cette activité.

Inclure ses produits dans ses devis, accéder à sa comptabilité en temps réel et de manière simplifiée, ne pas perdre de temps au moment de facturer ses différents clients et tant d'autres tâches administratives pouvant être chronophages font partie de la vie d'un entrepreneur. Choisir un logiciel de facture adapté et facilité sonne alors comme quelque chose d'évident !

 Pérenniser son activité d'entrepreneur dans le BTP

Tout comme au lancement de votre société, il est important de créer un réseau et de le garder afin de pérenniser sa société. Avec une présence sur les réseaux sociaux, en confectionnant divers supports publicitaires et en continuant de se faire connaître auprès des entreprises du secteur ou directement des particuliers selon votre secteur, c'est l'avenir de votre société et de votre activité que vous mettrez à l'abri.

Pour effectuer ces tâches, pensez à sous-traiter ou tout simplement à gagner du temps ailleurs, notamment en profitant d'un logiciel de facture pensé pour votre activité et visant à vous faire gagner un temps précieux...

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.