Wo'Mixcity récompense cinq projets au service de la résilience climatique

 |   |  698  mots
(Crédits : DR)
Protection de la planète, mixité, leadership féminin et digital. C’est le bilan du marathon de l’innovation au féminin Wo’Mixcity, organisé par l’Agence My Need My Solution, qui a eu lieu les 27 et 28 octobre à la Fondation EDF. Cinq projets ont été choisis, regroupant les représentantes féminines de l’écosystème parisien du numérique et de l’innovation.

Développer grâce à l'intelligence collective une solution pour accélérer la protection du climat tout en convoquant l'entrepreneuriat féminine et la puissance du digital ? C'est le défi qu'ont relevé les onze équipes constituées pendant cette seconde saison de Wo'Mixcity. Les participants qui se sont rencontrés pour la première fois le vendredi soir lors du Kick-Off. Une belle soirée d'interventions et d'échanges avec Laurence Monnoyer-Smith, Commissaire générale et déléguée interministérielle au développement durable; Véronique Lacour, Directeur Exécutif du groupe EDF; Catherine Torterat, Directrice de l'Union des Couveuses; Carole Maurage, Fondatrice et Dirigeante Agence My Need My Solution et Présidente de Digital Girls; Philippine Dolbeau, CEO de New School; Catherine Lescure, Délégué Régionale EDF Ile de France et Présidente Energie de Femmes; Muriel Chagniot, Expert Veolia Eau; et Karine Revcolevschi, Directrice Régionale Enedis Ile de France Ouest.

Venant de la société civile et de tous horizons, les membres de chaque équipe lancés dans cette aventure ont développé, grâce à une méthode d'innovation structurée, de coachs spécialisés et d'experts thématiques, et d'outils collaboratifs 11 projets innovants à impact positif et durable sur la société et le climat. Deux équipes ont travaillé sur l'enjeu de la qualité de l'air, trois sur l'autoconsommation, et six sur l'économie circulaire.

Innovation et protection de la planète

Après plus de deux jours passés ensemble, les équipes, réunissant femmes et hommes mais toutes menées par des femmes, ont pitché le dimanche 28 octobre devant un jury d'exception, regroupant les représentantes féminines de l'écosystème parisien du numérique et de l'innovation, telles que Sophie Chambon, Directrice du développement durable SNCF; Goretty Ferreira, fondatrice et dirigeante de l'Agence pour l'Entreprenariat au Féminin; Karine Léger, Directrice générale Airparif; ou encore Mounia Boudraa, directrice de la transformation digitale chez Veolia. L'ensemble des équipes lauréates ont rendez-vous le 30 novembre pour un atelier passerelle de développement et accélération de projet avec l'Agence My Need My Solution et leurs marraines et parrains partenaires. Elles remportent également une présélection au sein de l'incubateur de la Green Tech verte, 6 mois d'hébergement dans la e-couveuse d'entreprises de l'Union des couveuses d'entreprises, un mécénat de compétence et une mise en visibilité par l'ensemble des partenaires de cette saison 2, ainsi qu'un coaching communication et mise en récit d'une demi-journée avec les équipes de Place to B.

Et les lauréats sont :

Le premier prix a été attribué au projet « Ne Me Quitte Pas », une plateforme cartographique qui permet aux citoyens d'accéder facilement et rapidement aux adresses où l'on peut faire réparer ses objets. Elle devrait notamment permettre de faciliter les démarches éco-citoyennes, centraliser une grande variété de solutions locales, et mieux gérer et économiser les ressources.

Le second prix a été attribué à « Keep Kit », qui se propose de concevoir des kits de voyage alternatifs : des fabricants locaux et éco responsables, des objets à 0 plastique et réutilisables, et une composition du kit selon le choix des passagers lorsqu'ils commandent leurs billets.

« Ca va te pl'Air », une application qui propose des itinéraires personnalisés de balade et de course à pied en ville en respirant l'air le plus sain possible, remporte le 3ème prix. Un outil participatif et ludique qui permet aussi de mieux comprendre les effets de la pollution de l'air sur la santé et d'adopter de meilleures pratiques.

Les jurés ont décerné le prix spécial du jury à « Walter », une application mobile qui calcule l'impact des usages numériques sur l'environnement et qui propose des éco-gestes simples pour le réduire. Le coup de coeur du jury, est une plateforme marketplace qui digitalise les ressourceries et recycleries indépendantes, en leur permettant de mettre leurs produits en vente en ligne. « René.e a de la ressource » facilite la circularité de l'économie en simplifiant l'achat de produits d'occasion (de chez Emmaüs par exemple) réparés, contrôlés et qualifiés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :