La 5G, ce catalyseur d’innovation

 |  | 617 mots
Lecture 3 min.
« La 5G apporte une solution à la saturation du réseau actuel. Le trafic sur mobile augmente en effet de 40 % chaque année et la 4G va arriver à saturation dès l'année prochaine à Paris.» pour Laurence Thouveny, Directrice d’Orange Ile-de-France.
« La 5G apporte une solution à la saturation du réseau actuel. Le trafic sur mobile augmente en effet de 40 % chaque année et la 4G va arriver à saturation dès l'année prochaine à Paris.» pour Laurence Thouveny, Directrice d’Orange Ile-de-France. (Crédits : DR)
Etes-vous passé à la 5G ? Depuis le 19 mars dernier, Paris a rejoint les rangs des 235 communes couvertes par la 5G d’Orange. Avec une promesse : accélérer considérablement le débit et ouvrir la voie aux usages du futur. Tour d’horizon de ce qui va vraiment changer avec l’ouverture de ce réseau, avec Laurence Thouveny, Directrice d’Orange Ile-de-France.

Quelle est la différence entre la 4G et la 5G ?

Avec la 5G en 3,5 GhZ, la différence principale est le débit : il est trois fois plus rapide que celui de la 4G. Vous aurez donc un meilleur confort de navigation, une meilleure qualité de services. Autre différence majeure, invisible à première vue : l'efficience énergétique. Pour un même volume de données transportées, la 5G consomme 2 fois moins d'énergie que la 4G.

À quels besoins répond le déploiement de la 5G ?

La 5G apporte une solution à la saturation du réseau actuel. Le trafic sur mobile augmente en effet de 40 % chaque année et la 4G va arriver à saturation dès l'année prochaine à Paris. Sans compter que le développement du télétravail constitue un facteur de risque supplémentaire. À mesure que la consommation augmente, il nous paraît également indispensable d'apporter une solution plus efficace d'un point de vue énergétique. Enfin, la 5G va s'avérer indispensable pour le développement de nouveaux usages. L'absence de temps de latence entre les terminaux va fortement améliorer la gestion des objets connectés, comme la voiture autonome.

Son usage s'adresse-t-il essentiellement aux entreprises ?

La 5G va être au cœur de la transformation numérique des entreprises. Elle va modifier les procédés industriels et apporter de nouveaux services, comme dans la santé, où elle permettra le développement de la télémédecine, de la chirurgie à distance. Elle modifiera également l'organisation des villes - les fameuses smart cities -, et leur gestion des transports, du trafic, des déchets, de la consommation électrique... Les applications seront multiples. Quant aux particuliers, je suis convaincue qu'une fois qu'ils auront goûté au confort de navigation que procure la 5G, ils ne pourront plus revenir en arrière. Sans compter les nouveaux services dont ils pourront bientôt bénéficier grâce à ce réseau, par exemple grâce à la réalité augmentée. La 5G est un catalyseur d'innovation.

Quelles conditions faut-il pour garantir l'efficacité de la 5G ?

Pour être pleinement efficace et utile, la 5G doit être déployée en 3,5 GhZ. Seule cette bande permet d'éviter le phénomène de saturation et d'assurer la rapidité maximale du débit, c'est donc là que s'est porté notre choix. Pour ouvrir la 5G sur une ville, nous attendons également que la couverture soit au minimum de 80 % en extérieur. En région parisienne, nous avons d'abord couvert 51 communes de la petite couronne, avant de nous déployer dans la capitale, en extérieur comme en intérieur.

Ensuite, pour pouvoir profiter de la 5G, il faut un téléphone portable compatible et un forfait qui inclut ce service. Pour accompagner ce changement de mobile, nous proposons des téléphones 5G dans toutes les gammes de prix et, surtout, nous recyclons les anciens mobiles. Une opération que nous proposons dans nos boutiques, en parallèle du lancement de la 5G.

Pourquoi le déploiement est-il si progressif ?

Nous devons d'abord cibler les zones où la saturation du réseau 4G est proche. Ensuite, nous menons un dialogue constructif avec les collectivités locales, afin de nous assurer que le déploiement soit bien soutenu. Notre discussion avec la Ville de Paris, entamée en novembre 2020, s'est accompagnée d'une concertation citoyenne. Cela a débouché sur la signature d'une nouvelle charte de téléphonie mobile, signée avec le Conseil de Paris et tous les opérateurs télécoms le 15 mars dernier et qui nous permet désormais d'ouvrir notre couverture 5G à Paris dans les meilleures conditions possibles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2021 à 11:13 :
Ne manquez pas de lire "Oxymore" de Jean Tuan chez C.L.C. Edition (sortie 10 mars 2021). L'auteur observateur attentif de la Chine, le pays de son père, nous dévoile les desseins secrets de la Chine avec l'installation de la 5G en France. Un néo-polar épicurien et érudit dans lequel la fiction rejoint la réalité.
a écrit le 29/03/2021 à 14:42 :
Sans le covid 19 , vous n’auriez pas pu tester la saturation et introduire la 5 G ( ce n’est pas méchant , juste la realite = 1 fait ).
a écrit le 27/03/2021 à 23:03 :
Orange obligé de payer un publi reportage sur le sujet, c’est dire à quel point Orange est inaudible et pas crédible sur ce sujet.
Normal, tout le monde a compris aujourd’hui à quel point la 5 G initiée en France par Orange est inutile ruineuse energivore polluante et en plus liberticide
a écrit le 25/03/2021 à 18:30 :
Ne manquez pas de lire "Oxymore" de Jean Tuan chez C.L.C. Edition (sortie 10 mars 2021). L'auteur observateur attentif de la Chine, le pays de son père, nous dévoile les desseins secrets de la Chine avec l'installation de la 5G en France. Un néo-polar épicurien et érudit dans lequel la fiction rejoint la réalité.
a écrit le 25/03/2021 à 17:36 :
innovation =/= progrès. Faudra qu'on m'explique le "besoin" de visionner des films en 4k sur mobile ... Si la 5G consomme 2 fois moins à volume équivalent mais transporte 3 fois plus de volume, alors on a une consommation énergétique augmentée (cf effet rebond). Nous avons peut être d'autres priorités qu'accélérer notre effondrement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :