Pour Suez, le traitement de l’eau doit être au cœur de la transition écologique

Si transition écologique rime bien souvent avec transition énergétique, Suez veut aujourd’hui relancer le débat sur l’importance du traitement de l’eau dans la lutte contre les effets du réchauffement climatique. Que ce soit pour anticiper la raréfaction de la ressource, traiter les eaux usées, valoriser les boues d’épuration ou trouver des solutions contre les micropolluants, le groupe veut redonner leur juste place aux métiers de l’eau, trop longtemps restés dans l’ombre.

3 mn

(Crédits : Suez)

Selon une étude récente de l'Organisation météorologique mondiale, l'immense majorité des catastrophes naturelles des 50 dernières années mettent en cause l'eau. En France comme dans le reste du monde, les épisodes de sécheresse, de canicule et d'inondations se multiplient, avec des conséquences humaines, écologiques et économiques graves. Si les problématiques sont propres à chaque territoire, ces phénomènes s'accélèrent depuis quatre ans, avec des conséquences qui pourraient devenir de plus en plus dramatiques. « Aujourd'hui, toutes les solutions existent pour anticiper efficacement les risques, explique Maximilien Pellegrini, directeur général Eau France. Pourtant nos métiers restent trop largement sous-estimé dans le plan de relance. Nous avons besoin d'un plan national pour l'eau afin d'opérer les choix de société qui s'imposent et anticiper l'avenir.»

Investir maintenant pour économiser l'eau demain

En premier lieu, le groupe veut rappeler l'importance de lancer le grand chantier de rénovation et de modernisation des infrastructures existantes, qui devrait coûter 17 milliards d'euros sur cinq ans. Après la création du réseau d'eau potable à la fin du XIXe siècle et le développement des grandes stations d'épuration entre 1950 et 1990, cette troisième étape majeure dans l'histoire de l'eau du robinet permettrait d'optimiser les rendements des nombreux réseaux « fuyards », responsables de la disparition de plus d'un milliard de mètres cubes d'eau potable chaque année. En agissant pour améliorer l'assainissement des eaux usées rejetées, la France pourrait également se mettre en conformité avec les directives européennes, alors même que la Cour de Justice vient d'être saisie pour non-respect des exigences liées aux traitement des eaux urbaines résiduaires dans plus d'une centaine de villes de l'hexagone. En parallèle, le développement à grande échelle de stations de « recyclage » de l'eau permettrait d'apporter de vraies solutions aux agriculteurs et aux collectivités pour irriguer leurs cultures et leurs espaces verts en cas de sécheresse. Cette solution de réutilisation des eaux utilisées traitées (REUT), qui a fait ses preuves depuis 10 ans chez nos voisins espagnols et italiens, reste pourtant méconnue et sous-utilisée malgré la multiplication des phénomènes de stress hydriques qui risquent d'engendrer de plus en plus de conflits d'usage...

Les métiers de l'eau au service de la transition

Au-delà de ces grands chantiers, Suez souhaite aussi faire connaître aux élus comme au grand public le rôle innovant des métiers de l'eau dans la gestion dynamique des risques inondations, la décarbonation de l'économie, la valorisation des déchets et des boues d'épuration, la lutte contre les polluants ou encore la protection de la santé par l'analyse de marqueurs de virus dans les eaux usées. « Pendant des années, nous sommes restés trop discrets sur nos actions, au point qu'il semble aujourd'hui évident pour chacun d'obtenir une eau de grande qualité en abondance au robinet reconnaît Maximilien Pellegrini. Nous devons faire bouger les choses pour que la société tout entière se réapproprie ces sujets qui seront essentiels au bien-être de chacun dans un avenir proche. »



3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 20/10/2021 à 18:50
Signaler
La lutte contre les polluants devrait être la priorité puis trouver une solution contre le cadmiun quand même hein. Par ailleurs pourquoi la solution naturelle new-yorkaise, miraculeuse, qui en plus d'être d'une très grande qualité absorbant massivem...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.