Quelles évolutions pour les magasins d'articles de fête ?

 |  | 1173 mots
Lecture 6 min.
Benjamin Marcou (à gauche) et Gabriel Sune (à droite), fondateurs de SPARKLERS-CLUB.
Benjamin Marcou (à gauche) et Gabriel Sune (à droite), fondateurs de SPARKLERS-CLUB. (Crédits : DR)
Avec l'arrivée prochaine de Noël, Benjamin Marcou, fondateur de SPARKLERS-CLUB et acteur majeur du secteur, revient sur les défis auxquels sont confrontés les magasins d'articles de fête. Interview.

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Je suis Benjamin Marcou, Président de « Marcou Conseils » et de l'agence web « Pep's Multimédia » depuis 2001.

Nous avons décidé, avec mon ami Gabriel Sune, de créer une boutique en ligne proposant des accessoires et des articles destinés aux animations festives. Son activité croissante, en tant que responsable de clubs de nuit sur Montpellier, nous a ouvert de nouvelles perspectives. Le concept de Sparklers-club.com est né de cette fusion d'idées mêlant analyses de terrain et animations de e-shop. En 2014, le site était lancé.

Avec le recul, nous pouvons dire avec fierté que Sparklers-club est devenu un acteur majeur dans le secteur de la vente d'articles festifs. L'expérience de Gabriel Sune dans le monde de l'événementiel et ma maitrise du web nous ont permis de réaliser un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros et de traiter plus de 25 000 commandes par an.

Cette année, nous avons même dû investir plus d'un million d'euros dans des bureaux et des espaces de stockage en périphérie de Montpellier. Cette surface d'emmagasinage de 650 m² était un investissement nécessaire pour répondre à notre fort développement.

Pouvez-vous nous raconter une journée type ?

La journée commence à 7 heures du matin avec une bonne heure de sport : ce rituel nous permet d'attaquer avec forme et ténacité. Nous arrivons avec mon associé au bureau à 8 heures 30 : nous débutons par une réunion avec les préparateurs de commandes et faisons un point sur toutes les ventes et messages reçus durant la nuit. Ensuite, nous définissons les opérations commerciales hebdomadaires, la stratégie webmarketing et gérons les fournisseurs afin de réapprovisionner notre propre entrepôt et nos différents revendeurs en France.

Le reste de la journée, nous la consacrons à répondre aux demandes des clients que ce soit par téléphone, mails, tchat ou via nos réseaux sociaux.

À quels défis particuliers est confronté un e-commerce dans ce secteur ?

Dans notre secteur d'activité, nous sommes confrontés à un très lourd process lié à la pyrotechnie. Sa commercialisation est complexe en raison des problèmes d'importation, de transport et de stockage de matières dangereuses. L'artifice représentant 50 % de notre chiffre d'affaires, nous avons dû nous adapter en définissant stratégiquement plusieurs lieux de dépôt et en faisant appel à des partenaires légendaires comme l'entreprise française ARDI.

Nous mettons également un point d'honneur dans le choix des produits. La qualité et la conformité avec les normes imposées par l'Union européenne sont soigneusement examinées. Notre expérience est un atout et notre partenariat avec les leaders du monde de la pyrotechnie est une force.

Quels sont les principaux challenges rencontrés chez Sparklers club ?

Notre ambition est de devenir en 3 ans le premier site Internet de France d'articles de fête. Pour réaliser notre objectif, nous avons investi près de 300 000 euros dans des stratégies de référencement naturel, de publicités en ligne et de social média. Devenir le numéro 1 demande de l'investissement et nous mettons, mon équipe, mon associé et moi-même tout en œuvre pour réaliser ce challenge.

Un de nos objectifs est de devenir un acteur incontournable dans le secteur de l'organisation de festivités comme les anniversaires, les mariages et bien plus encore. La commercialisation de nos ballons de baudruche et la diversification de notre gamme nous apportent entière satisfaction, les résultats associés à cette démarche dépassent largement nos aspirations. Beaucoup de travail est accompli au quotidien et nous sommes tous très soudés pour le réaliser.

D'après vous, quels sont les changements à prévoir pour le secteur ?

Énormément de changements sont à prévoir, notamment concernant les nouveaux enjeux écologiques. Les pailles en plastique par exemple seront bientôt interdites et afin d'anticiper les nouvelles demandes nous avons dû nous positionner dans le secteur. Le papier biodégradable et les autres substituts au plastique représentent un marché en fort développement qu'il est très intéressant de suivre et auquel nous participons avec attention. Nous avons d'ailleurs depuis quelques années développé une gamme de verres incassables dont la conception et la fabrication sont entièrement gérées par Sparklers-club. C'est une grande fierté de pouvoir proposer des articles éco-responsables et fabriqués selon nos idéaux du « made in France ».

La demande de réactivité d'un site est également un enjeu important et fortement considéré. Pour y répondre davantage, nous allons mettre en place une expédition des colis 6 jours sur 7 contre actuellement 5 jours. Désormais, les colis partiront également le samedi pour être livrés dès le lundi. Notre point fort est que chaque colis du jour est expédié ce même jour, et est donc livrable dès le lendemain. Cette expertise de rapidité est une priorité que nous souhaitons faire évoluer.

Les magasins d'articles de fête ont-ils connu des évolutions importantes ?

Oui, les magasins de fête ont beaucoup évolué ces dernières années, on a tous en mémoire le petit bazar du centre-ville rempli d'objets de farces et attrapes en tout genre. Aujourd'hui, ce sont de véritables commerces avec un très large choix d'articles, des prix attractifs et toujours plus de nouveautés. Même si l'avenir se tourne vers les boutiques en ligne et l'incontestable attrait du Net, le commerce physique reste un point fort. La proximité avec le client est primordiale pour répondre et anticiper au mieux à ses attentes. Conserver ce contact privilégié était également l'une de nos exigences.

Quel avenir pour les magasins d'articles de fête ?

Internet est l'avenir. Nous savons que de plus en plus de monde va se tourner vers les boutiques en ligne. Nous nous tenons prêts et évoluons en fonction de cette tendance. Les articles de fête sont parallèlement en pleine expansion : les personnes ont besoin de moments de partage et de convivialité et nous aimons à croire que nous participons à ces instants précieux.

Et concernant Sparklers-club, quels sont les futurs projets?

À ce jour, nous pouvons affirmer que Sparklers-club regorge de projets ! Nous avons connu ces 3 dernières années une croissance fulgurante avec plus de 20 000 nouveaux clients. Pour continuer dans cette lignée, nous allons ouvrir dès 2020, à l'instar de nos stratégies de développement web, des points de vente dans les différentes grosses agglomérations de France, en commençant par Lyon.

Des gammes exclusives de produits sont continuellement en cours de peaufinage. Nous avons établi une veille des différents réseaux sociaux et anticipons les nouvelles modes. Notre catalogue se voulant toujours plus actuel et riche en contenu.

Des investissements sont également à prévoir dans le conditionnement des commandes avec la mise en place de nouvelles machines. L'objectif est de satisfaire toujours plus nos clients, rapidité et qualité étant nos priorités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :