Et RIM devint BlackBerry

 |  | 359 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe canadien a dévoilé mercredi sa nouvelle identité ainsi que ses deux nouveaux smartphones, le Z10 et le Q10.

RIM change de nom. "A partir d'aujourd'hui nous sommes BlackBerry partout dans le monde", a lancé mercredi le PDG de RIM, Thorsten Heins, lors de la présentation à New York des deux derniers nés de la marque, le Z10 et le Q10. Le groupe a décidé de s'appeler BlackBerry car "c'est une marque, un produit", a expliqué le patron de la société canadienne. Et de préciser: "c'est un nouveau jour dans l'histoire de BlackBerry. Ce n'est pas la ligne d'arrivée, c'est celle de départ".

Faire face à la concurrence

Pionnier des smartphones avec le Blackberry lancé en 2003, RIM a depuis été dépassé par l'iPhone d'Apple et les téléphones utilisant le système d'exploitation Android de Google. En lançant deux nouveaux modèles, le groupe espère ainsi rattrapper son retard et grignoter quelques parts de marché de ses concurrents.

Avec sa forme rectangulaire, son large écran et son clavier tactile, le Z10 rappelle l'iPhone d'Apple, tandis que le Q10, avec un clavier physique, est fidèle à l'apparence traditionnelle des BlackBerry.


Le modèle Z10 sera disponible dès jeudi au Royaume-Uni et le 6 février prochain au Canada. Les précommandes ont été lancées ce mercredi aux Etats-Unis où le modèle sera disponible à compter du mois de mars. Et c'est fin février que l'appareil devrait être disponible en France.

Chute de l'action


La réaction a été assez mitigée sur les marchés. Alors que le titre s'effondre depuis cinq ans, l'action est sur une pente ascendante depuis septembre dernier, signe d'un regain de confiance à l'égard de la stratégie du PDG. L'action a toutefois reperdu une partie de ses gains cette semaine. Après cette présentation, le titre a nettement baissé à la Bourse de New York. Après avoir gagné jusqu'à 6% en début de séance avant l'événement, l'action a inversé la tendance au moment de la présentation et perdu jusqu'à près de 8%. Elle reculait encore de 3,83% à 15,06 dollars vers 16h55. Les marchés restent sceptiques.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2013 à 23:53 :
Cette baisse ne veut dire qu'une chose : "nous reviendrons !!!
a écrit le 30/01/2013 à 23:11 :
On ne revient pas de la mort...
Réponse de le 31/01/2013 à 7:32 :
Apple l'a pourtant fait.
a écrit le 30/01/2013 à 20:02 :
????? Et alors??? quoi de plus ou de mieux à proposer qu'un Samsung S3 sous Android ? RIM a disparu et Blackberry est enterré.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :