Démission du directeur général d'AMD

Le deuxième fabricant mondial de microprocesseurs a par ailleurs livré des résultats trimestriels préliminaires légèrement supérieurs aux attentes.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Advanced Micro Device (AMD) perd son directeur général. La deuxième fabricant mondial de microprocesseurs a annoncé ce lundi soir la démission de Dirk Meyer, deux ans et demi après son arrivée à sa tête ."Dirk est devenu directeur général à un moment difficile. Il a réussi à stabiliser AMD tout en menant simultanément des initiatives stratégiques", a expliqué le président du conseil d'administration, Bruce Claflin, cité dans le communiqué.

"Le conseil pense que nous avons l'occasion d'accroître la valeur pour les actionnaires avec le temps. Cela exigera de la société qu'elle affiche une croissance considérable qu'elle assoie sa prégnance sur le marché et qu'elle génère une rentabilité financière supérieure", a-t-il poursuivi. "Nous croyons qu'un changement de direction à ce moment-ci accélèrera la capacité de la société à accomplir ces objectifs".

En attendant la nomination d'un nouveau directeur général, c'est le directeur financier Thomas Seifert qui assurera l'intérim. "Depuis sa prise de fonctions chez AMD, Thomas a contribué à renforcer le bilan de la société tout en démontrant de solides capacités à diriger et en gagnant le respect de ses pairs", a expliqué Bruce Claflin.

AMD a par ailleurs livré des résultats trimestriels préliminaires, faisant état d'une hausse de 2% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre. Ses ventes se sont ainsi élevés à 1,65 milliard de dollars, une performance légèrement supérieur au consensus des analystes (1,62 milliard).

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.