Et voici la tablette qui se transforme en console de jeux

Nvidia, un fabricant américain de processeurs graphiques pour PC, a de grandes ambitions dans les terminaux mobiles. Son dernier-né, le Tegra 3, présente des performances flatteuses.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)

La qualité du processeur des tablettes et des smartphones devient un argument commercial incontournable comme dans le monde du PC. Mais cette fois la donne s'est compliquée car la puissance pure n'est plus le seul critère : l'autonomie de la batterie est aussi importante. Le groupe américain Nvidia a dévoilé récemment le Tegra 3, un nouveau processeur pour mobiles aux promesses alléchantes : jusqu'à 3 fois plus de performance graphique que son prédécesseur Tegra 2 tout en consommant près de 60 % d'énergie en moins.

Cette bête de course sera commercialisée pour la première fois en fin d'année dans la nouvelle version de la tablette tactile d'Asus, l'Eee Pad Transformer Prime. « Nos développeurs ont réussi la prouesse de concevoir un processeur de quatre coeurs qui consomme moins que des modèles double coeur », explique Serge Palaric, directeur marketing de la division Mobiles de Nvidia Europe. La nouvelle puce fonctionne avec un « coeur compagnon », véritable chef d'orchestre du processeur : c'est lui qui assure le fonctionnement en mode veille de la tablette et active un ou plusieurs coeurs en fonction de la puissance requise (un seul pour une navigation Web simple, deux quand des vidéos sont lancées, jusqu'à quatre pour les jeux vidéos en haute définition).

Ce nouveau processeur trouve une application évidente dans le domaine des jeux pour mobiles : gains en fluidité, décors plus riches... « Avec le Tegra 3, les tablettes vont devenir de sérieux concurrents des consoles de jeu », prédit Serge Palaric. Afin de mieux mettre en valeur les jeux optimisés pour Tegra 3, Nvidia a d'ailleurs créé un magasin en ligne, la Tegra Zone, au sein de l'Android Market.

Surcoût minime

Les terminaux mobiles sont un axe de développement majeur pour le groupe américain qui a bâti sa réussite sur les processeurs graphiques pour ordinateurs, et plus récemment sur l'équipement des supercalculateurs. La gamme des processeurs pour mobiles représente 20 % de ses 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires (en 2010). Aujourd'hui 70 % des tablettes (hors iPad) sont équipées de puces Tegra 2, ainsi qu'une dizaine de smartphones. Les autres modèles embarquent des processeurs de Texas Instruments et de Qualcomm. « Afin d'atteindre ces résultats, nous avons accéléré nos cycles de développement pour proposer aux fabricants de nouvelles architectures tous les ans », relève Serge Palaric qui affirme qu'une cinquantaine de produits (smartphones et tablettes) intégreront le nouveau Tegra 3 l'an prochain. Avec un surcoût « minime » pour les fabricants, assure-t-on chez Nvidia.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/12/2011 à 9:47
Signaler
Si vous voulez voir l'avenir du jeu sur tablette, regardez plutôt du côté de OnLive.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.