CES : l’offre de cloud gaming Blacknut arrive aux Etats-Unis fin 2021

 |  | 904 mots
Lecture 4 min.
Blacknut, le Netflix du jeu vidéo, veut intégrer les offres des opérateurs télécoms aux États-Unis et au Canada en 2021. Ce déploiement sera financé par une levée de fonds finalisée au printemps.
Blacknut, le Netflix du jeu vidéo, veut intégrer les offres des opérateurs télécoms aux États-Unis et au Canada en 2021. Ce déploiement sera financé par une levée de fonds finalisée au printemps. (Crédits : Blacknut)
Sept start-ups bretonnes, dont Ubiscale et Nahibu, ont participé au CES digital, la semaine du 11 janvier pour promouvoir leur projet et développer leur réseau international. Une présence virtuelle qui a permis à Blacknut de cibler ses contacts. Le Netflix du jeu vidéo veut intégrer les offres des opérateurs télécoms aux États-Unis et au Canada en 2021.

Depuis sa création en 2017, Blacknut, la start-up rennaise spécialiste du cloud gaming, a fait du chemin. Fort d'un catalogue grand public et familial de 400 titres, accessible en illimité pour 14,99 euros par mois en streaming via Internet et sans téléchargement préalable, le Netflix du jeu vidéo revendique plusieurs dizaines de milliers d'abonnés payants dans trente-trois pays.

En France, la plateforme est accessible en direct, via l'application et le site, sur les appareils mobiles (Android) et connectés mais peu dans les offres des opérateurs (déjà pourvus dans ce domaine) à l'exception de celle de Bouygues Telecom. Ce n'est pas gênant. Sur le marché international, qui représente 90 % de son activité, le modèle de distribution de Blacknut passe essentiellement par les opérateurs télécom, leaders sur leurs marchés tels que Swisscom, Post Lux, Telecom Italia ou AIS en Thailande.

Après une année 2019 en très forte croissance, accélérée par la crise sanitaire et les confinements, l'avènement de la 5G, avec une meilleure bande passante et peu de latence,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2021 à 14:37 :
Je me souviens d'un site "absoluflash" me semble t'il, il y a dix ans au moins maintenant qui proposait des milliers de jeux simples avec flashpayer tout simplement, gratuits et dans lequel il était particulièrement compliqué de ne pas trouver chaussures à ses pieds tellement il y avait vraiment de tout et de n'importe quoi dont très nombreux jeux "immoraux" diraient nos clones télévisés, c'était génial, maintenant il est fermé. Dommage, certainement un des derniers vestiges de ce web résolument outrancier, anarchiste et sauvage.

C'est pour ceci qu'il est curieux quand même que la classe dirigeante déteste les GAFAM qui ont quand même bien formaté internet tout en l'organisant aussi parfaitement mais en y tuant ce côté anticonformiste, politiquement incorrect particulièrement plaisant pourtant mais elle est devenue tellement stupide notre vielle oligarchie, obsédée par le seul fric, qu'elle a aussi pu passer totalement à côté de ce phénomène.

Il serait malin d'aller récupérer tout ces milliers de jeux flashs et de les proposer de nouveau tellement ce formatage rapide d'internet le rend de moins en moins interessant surtout quand on voit les jeux qui ont énormément de succès sur les smartphones qui n'ont franchement pas de quoi casser la baraque hein.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :