En difficulté, Groupon et LivingSocial se marient

 |   |  242  mots
(Crédits : DR)
Le spécialiste américain des bons plans sur internet Groupon va racheter son rival LivingSocial, ont annoncé mercredi les deux sociétés.

Pionnières de leur secteur du bon d'achats, Groupon acquiert Living Social. En difficultés depuis plusieurs années, LivingSocial avait annoncé un train de suppression d'emplois en mars.

Groupon est lui aussi en crise depuis plusieurs années. Il a encore annoncé mercredi une perte nette de 38 millions de dollars pour le troisième trimestre, pour un chiffre d'affaires d'environ 720 millions (+1%), et une nouvelle réduction de voilure à l'international.

 L'entreprise a décidé de ramener le nombre de pays où elle est active à 15, contre encore 27 au deuxième trimestre. Groupon dit poursuivre diverses "options stratégiques" pour sortir des marchés concernés, un processus qui devrait durer jusqu'à l'année prochaine.

Une fusion au rabais

Les modalités financières de la transaction ne sont pas divulguées, Groupon se contentant d'indiquer dans son communiqué que son impact n'est "pas important". Il entérine ainsi l'énorme perte de valeur de LivingSocial, qui avait été estimé il y a quelques années par des investisseurs à quelque 6 milliards de dollars, mais s'est depuis fortement déprécié au fil des difficultés de l'entreprise.

Groupon a fait valoir mercredi que l'achat de LivingSocial lui apporterait "un nombre important de nouveaux clients" ainsi qu'une "marque solide et une base de consommateurs loyale".

Cela n'a pas vraiment semblé convaincre les investisseurs : l'action Groupon plongeait de plus de 10% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

(Avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :