Devenir un "hacker", c'est simple comme une "appli"

 |   |  197  mots
zImperium
zImperium (Crédits : zImperium)
Bientôt disponible, l'application "Anti" donne les moyens aux néophytes en piratage de devenir de véritables "hackers".

Lors de la conférence Black Hat 2011, qui réunit depuis quinze ans le gratin de la sécurité informatique mondiale, l?entreprise israélienne ZImperium a dévoilé un projet pour le moins original. "Android Network Toolkit "ou "Anti", c?est le nom de cette application dédiée aux "smartphones" fonctionnant sous Android (le système d?exploitation de Google), qui vous donne tous les outils pour devenir? un cyber-pirate.

Le bon et le mauvais pirate

Espionner, scanner voire attaquer un ordinateur devient un jeu d?enfant. "Anti" repère pour vous les réseaux sans fil et, d?un simple clic, vous propose une "incursion" sur le système informatique d?une machine trop peu sécurisée. On peut s?interroger sur les fins d?un tel outil. S?il permet d?identifier les failles d?un réseau pour mieux le protéger, des utilisations moins légales pourraient également fleurir. Ce qui illustre finalement la fameuse distinction entre les "bons" et les "mauvais" hackers.

L?application devrait paraître dans les prochains jours sur l?Android Market, là où se vendent les logiciels pour Android, en deux versions, gratuite et payante.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2012 à 7:07 :
merci a nico qui aurait du faire article,je trouve dommage d en apprendre plus avec les commentaire.
a écrit le 12/08/2011 à 8:50 :
L ' espace de liberté qu ' il nous reste , avec suffisamment d ' intelligence et d ' imagination , est le pouvoir de détourner ( règles , lois etc...ou s ' immiscer dans les
failles ) . Or , créer une appli gratuite ou payante ressort presque du gag !
a écrit le 11/08/2011 à 10:30 :
les scanners de reseaux wi fi et les scanners de ports, ca existe depuis longtemps!!!
a écrit le 11/08/2011 à 8:23 :
Hacker signifie bidouiller, bricoler. Un hack en informatique est un bout de code, ou une modification apportés à un code source, mais en aucun cas le fait d'exploiter une faille ou les faiblesse d'un système. On parlera dans ce cas de crack.

Cette appli ne permet pas de devenir Hacker, au plus l'utilisateur deviendra cracker, mais ça ne lui donnera aucune notion de programmation.

Merci messieurs les journalistes de ne plus confondre Hacker et Cracker. Un Hacker n'est pas forcément amené à forcer des systèmes.
Réponse de le 16/08/2011 à 8:34 :
Très juste. Il ne faut pas croire qu'avec cette "superbe..." application on sera a meme de hacker le pentagone...
a écrit le 11/08/2011 à 7:08 :
je suis partant rien que pour pirater les disques de la chanteuse à voix basse. Bien entendu il faudra que j'augmente le volume de mes écouteurs. Mais bon on a rien sans rien.
a écrit le 10/08/2011 à 18:58 :
Justement, il n'est pas sûr que Google accepte de rendre disponible cette application (ce que l'article ne semble pas préciser).
a écrit le 10/08/2011 à 14:29 :
N'oublions pas de dire qu'aux yeux de la loi ces applications sont considérées comme de véritables kalachnikov et que par conséquent en cas de contrôle par les forces de l'ordre (peu probable mais qui sait ...) c'est au pénal que se jouera les discussions avec utilisateurs de ce type d'appli. (je ne comprends pas d'ailleurs comment elles peuvent se retrouver le site androïd Market !!)
D'autre pas cette application si puissante, n'est elle pas en fait un moyen détourné de prendre possession des données du smart phone sur lequel elle est installée ?
A déconseiller FORTEMENT !!!!
Réponse de le 02/10/2014 à 20:12 :
Pour moi hacker et craker c'est exactement la même chose, le seul fait de faire un article sur ce genre de chose devrai être interdit

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :