Comment bien choisir sa protection juridique ?

 |  | 250 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Simon Cohen)
Par Arnaud Giraudon, Président d'AcommeAssure.com, courtier d'assurances

Votre famille s'agrandit ? Votre patrimoine s'accroît ? Il est temps de songer à souscrire un contrat de protection juridique. Cette assurance, pour moins de 10 euros par mois, aide les membres de votre foyer et vous-même à faire valoir vos droits le cas échéant : assistance juridique par téléphone, tentative de médiation, prise en charge de frais de justice. Reste à choisir le bon contrat...

Premier critère à prendre en compte, l'étendue des domaines couverts : biens de consommation, prestations de services, voisinage, immobilier, relations employeurs, santé, succession, fiscalité et administration.

Le prix souvent modeste de ce type d'assurance s'explique par certaines exclusions qu'il faut examiner en détail. S'il est logique d'exclure les travaux avec permis de construire (à couvrir par un contrat dit « dommage-ouvrages ») ou les impayés de vos locataires (objet d'une garantie des loyers impayés), d'autres exclusions peuvent surprendre.

Comparez également les seuils d'intervention. Ce sont les montants d'intérêts en jeu en deçà desquels l'assureur n'intervient pas. Un seuil supérieur à 200 euros est à éviter. Vérifiez aussi les frais maximaux couverts par sinistre et au global (en particulier les frais d'expertise ou d'avocat selon les tribunaux). Sinon gare aux mauvaises surprises face à une procédure judiciaire coûteuse ! Certains contrats se distinguent en offrant des « services plus » tels que l'aide à la relecture de contrats (de travail ou de location, par exemple) ou l'assistance aux formalités administratives. Ces différents aspects étant pris en compte, il vous restera enfin à comparer les tarifs proposés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :