L'Ecureuil a perdu 600 millions d'euros en Bourse

 |   |  218  mots
Selon les informations de la Tribune, la caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) a perdu 600 millions d'euros récemment lors d'opérations réalisées sur les marchés boursiers. L'Ecureuil confirme l'information.

Selon les informations de la Tribune, la caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) aurait perdu 600 millions d'euros récemment lors d'opérations réalisées sur les marchés boursiers. Cette lourde perte aurait été enregistrée lors de classiques opérations de marché réalisées pour le comptes des caisses d'épargne, alors que les Bourses ont été ébranlées par la crise.


La CNCE, holding des caisses d'épargne, a notamment pour fonction la gestion des participations du groupe, ce qui signifie qu'elle est en charge de la centralisation et de la gestion des excédents de ressources des caisses. Selon nos informations, c'est dans cet exercice de gestion pour compte propre qu'elle aurait subi ces pertes.
 

L'Ecureuil a confirmé ce matin l'information en rappelant que ses fonds propres étaient de 20 milliards d'euros. "Compte tenu de son niveau de fonds propres, plus de 20 milliards d'euros, et de son importante liquidité, cette perte n'affecte pas la solidité financière du groupe et n'a aucune conséquence sur la clientèle", précise t-elle.  Selon une source proche du dossier, le directeur financier a été limogé et des sanctions ont déjà été prises contre l'équipe responsable de cet "incident", soit une demi-douzaine de personnes.
 

Retrouvez toutes ces informations dans votre quotidien daté de ce vendredi.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 15:03 :
apprentis sorciers !
a écrit le 09/10/2009 à 15:03 :
Et hop! 600 millions d'euros qui disparaissent sans affecter le moindre du monde cette banque; on limoge quelques personnels et voilà le tour est joué; il n'y a plus qu'à demander à l'état de fournir une liquidité pour aider les ménages et les entreprises.
Mais jusqu'où va continuer cette insolence de la part de ces apprentis sorciers de la finance. L'état doit maintenant demander des comptes et faire condamner les grands dirigeants de ces sociétés.Quant aux banques haro sur celles qui oseront refuser un crédit.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ne vous en faites pas pour l'écureuil, il s'est servi sur les comptes nuances vie de ses clients.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
récement vous dites mon oeil, faisons controler leurs comptabilités par des gens indépendants et non par des amis de confrérie et vous verrez le bazar que c'est.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'espère que les CE ne jouent pas en bourse avec les dépöts des épargnants!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une question: Charles Milhaud est-il vraiment compétent pour encore occuper le poste de Président des Caisses d'Epargne?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est dramatique .... Cette race à part ne comprenra jamais rien à rien ....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Moi pertinement je donne une totale confience a la caisse d"Epargne .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
virez le président (sans parachute) vous verrez les autres présidents en tiendront compte
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le directeur financier n'est-il pas un bouc émissaire dans cette affaire?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"l'incident" représente 300 ans de CA de notre PME !!! vraiment pas de quoi s'inquiéter ni d'en faire un plat... en parant de plat la coutume bancaire voudrait que le directoire se rende chez Ducasse à Monaco pour fêter ça !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mais si ils font mumusent avec les pepetes des epargnants. je crois qu ils devraient reprendre leurs boites de lego, ce sera moins dangereux pour tous. Limoger le DIR financier et 6 traders oui mais question? Les banques et le controle interne ca fait deux . on dirait un navire sans capitaine ; c est le grand patron qu il faut limoger a la ste generale itou parce que au train ou ca va ce sera bientot a cause de la femme de menage qui a appuyé sur l ordinateur par inadvertance et c est comme ca que le crack est venu. Ce et BP se doivent de remplacer certains de leur membres dirigeants avant la fusion
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La CNCE n'est pas une holding de caisses régionales mais une filiale des caisses régionales ; elle doit dans la loi surveiller les Caisses régionales et c'est ici l'inverse qui se passe ! Et en plus, elle leur perd leur pognon ; et on va fusionner la CNCE et BFBP pour tout cacher : toute la vérité en cherchant sur un moteur de recherche "responsabilité des caisses d'epargne" : les bons sites et la vérité. Merci la tribune pour cette info.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pitié pour les Banques populaires ! Bas les pattes à l'Ecureuil incompétent !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En France, ce sont toujours les subordonnés qui sels, trinquent.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,
Je ne vois rien d'étonnant là dedans: nous allons périodiquement avoir ce type d'évènement, par toutes les banques d'Europe et d'Amériques, le temps d'atteindre la fin du délai de contrôle sur les Comptes de ses banques - i.e fin 2010.
Le problème est juste de savoir comment cela est présenté: revenez sur le premier trimestre 2008, et les différentes "découvertes" de ces banques.

Cordialement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et c'est parter pour un tour.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il est vraiment temps de faire le ménage dans le système bancaire !!!! comment peut-on laisser faire ce genre d'opérations
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Déjà on savait que le personnel des caisses d'eparge travaillait moins que tout le monde, comme la banque de france, mais en plus ils sont incompétents!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que je sache l'écuriel vient de manger ses noix de réservent pour l'hiver qui n'est pas encore arrivé.
Dans ce cas il doit en être de même pour les DG, mais ces derniers plus prévoyants ce sont dotés de montgolfières silencieuses pour quitter l'entreprise les fouilles (poches) pleinnent.
A quand nos dirigeants y compris ceux de gauche à qui il ne manque rien (voire entre 1981 et 1995) se mettrons d'accord pour mettre sur la paille les gens qui spéculent avec notre pognon, le monopoli est un jeux avec des billets sans valeur, pas le bourse
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Hum
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

La ministre de l'Economie Christine Lagarde s'est déclarée "particulièrement frustrée et découragée" par cet événément? Bien sûr avec la crise actuelle, l?affaire Kerviel est passée au second plan. Mais qu?on fait les autorités depuis février sur ce genre de sujet ?
Elles se sont contentées d?infliger à la SG une amende de 4 millions d?euros et lui ont fait confiance pour la suite. Se sont-elles attaquées à la racine du problème ? Ont-elles chercher à voir si de semblables incidents pouvaient se produire dans d?autres banques ? Pas que nous sachions.
Ces autorités sont-elles incompétentes ou aveugles ? Le monde de la finance manque-t-il de talents à ce point pour ne pas se débarasser des incapables ou des escrocs et s?attaquer aux vrais problèmes avec ceux capables de les affronter ?

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Catastrophé : tu es vraiment une catastrophe / Je suis cadre en caisse d'epargne et je travaille de 07h30 le matin jusque 20h00 quasiment tous les soirs ! Le temps ou le personnel des caisse d epargne travallait moins que toute le monde c'etait dans les années 70. Et traiter d'incompétents des salariés qui ne le sont pas on voit vraiement que tu n'y connais rien : ce n'est pas de l'incompétence qui nous côute aujourd'hui 600 M euros mais le fait qu'un salarié n'ait pas obéi à un ordre et passer des procédures clairement établies : ceci peut arriver dans n'importe quel domaine !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
rouge de colère! mais finalement n'est ce pas la logique du système: ces traders "écu"reil , dans la bonne logique financière, pensaient faire des profits "à crédit" sur des dérivés! pourquoi mettraient-ils le capital sur les vrais créateurs de richesse: l'ouvrier de l'automobile, les écoles, les hopitaux, les HLM...".la concurrence libre et non faussée" n'encourage-t-elle pas l'enrichissement sur du "dérivée" à la place des marchandises humaines,- même si elles sont souvent chinoises? D'ailleurs ces traders ne sont-ils pas encouragés puisque en octobre les "prêts publics" des "politiques" aux banques n'alimentent-ils pas le marché?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le directeur financier ne serait-il pas M. Carmona, nommé récemment chez Natixis ? Sans doute pour redresser la situation. Et bien sur, le directeur général, M. Mérindol (chargé des risques autrefois me semble-t-il) et le président M. Milhaud n'était pas au courant ?
Ne pensaient-ils pas plutôt essayer de maximiser la soulte qu'aurait (peut-être) versée les Banques populaires? Nous sommes là face à un niveau d'incapacité rare doublé d'un refus d'assumer qui dépasse l'acceptable. Il ya peu un général démissionnait car 17 de ses hommes étaient morts au combat...La banque est un métier de confiance. Quelle confiance les clients peuvent avoir en ces dirigeants ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ne pas permettre aux banques de prendre des risques c'est bloquer les crédits interbancaires et les prets aux particuliers. C'est la crise totale. Le rôle de la banque est de prendre des risques mesurés. Ce risque-ci était-il mesuré est la question. Qu'il ait mal tourné est facile a critiquer après-coup. Nous allons générer une génération de banquiers timorés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une vingtaine de commentaires quand Le Figaro ou Liberation en affichent des centaines. Est-ce La tribune ou ses lecteurs qui dorment ? A. Einstein a dit : "Auf dieser Welt zu leben, ist gefährlich, nicht nur wegen derjenigen, die Böses tun, sondern auch wegen derjenigen, die dabeistehen und es geschehen lassen."
Citation reprise par Larouturrou dans le dernier numéro des Inrocks, sous la forme : "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

Bien à vous.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
600millions disparus en fumée...à voir à qui cela profite?
J'ai lu une info concernant Natixis 660 millions de perte en spéculant dans les subprimes.Cela veut dire que la CE en tant qu'actionnaire y laisse également des plumes... Quel est le total ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Charles Milhaud, personnage tout en rondeurs extérieures, n'est certainement pas capable de contrôler l'activité aujourd'hui trop "technique" de certains de ses collaborateurs directs. Qu'il soit moins imbu de lui-même et sache très rapidement prendre sa retraite.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
600 millions seulement.... Une pécadille qui n'empêchera pas le President actuel des CE de parader au sein du Conseil d'Administration du futur groupe à organiser avec les Banques Populaires.
A la porte....!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut interdir aux banques de dépots de faire joujou avec la bourse .Si les bénéfices sont si importants c'est que les frais de banque sont trop élévés de plus dans le cas présent faire une operation de cet envergure dans cette
semaine pourrie c'est plus que de l'incompétence A SANCTIONNER
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les responsabilités de cette fuite en avant, gouvernance et autorités de tutelle, datant de la sortie de la CDC, seront à établir indépendamment de cette mission...d'autant plus que la situation des Caisses d'Epargne est elle aussi bien mal en point...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Elle fait bien peur cette Caisse d'Epargne mais j'espère que les verrous seront plus serrés à l'avenir dans cette Bourse de Paris.Une perte de 600millions d'euros va faire du grabuge sur des "traders"en mal de fonctions professionnelles.Il va y avoir quelques licenciements.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La question est de savoir si la Caisse est mandatée à SPÉCULER ou pas dans le cadre légal de ses fonctions:"la gestion des participations du groupe..."?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :