Le fonds Mediator a ouvert 130 dossiers en deux jours

Opérationnel depuis le 1er septembre, le Fonds d'indemnisation des victimes du Mediator a ouvert 130 dossiers en deux jours, a annoncé ce dimanche Xavier Bertrand, le ministre de la Santé.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le Mediator, un antidiabétique produit par les laboratoires Servier communément utilisé comme coupe-faim, est soupçonné d'avoir causé de 500 à 2.000 décès en France en 33 ans de commercialisation (1976-2009). Le gouvernement avait décidé en avril la création d'un fonds pour pallier le refus de Servier d'assumer seul l'indemnisation des victimes.

"Pour les deux premiers jours de mise en place du dispositif Mediator, jeudi et vendredi, on a eu plus de 500 appels qui ont été reçus, 500 formulaires ont déjà été envoyés et nous avons 130 dossiers qui ont été reçus, ce qui montre bien qu'il était indispensable d'aller vite", a déclaré Xavier Bertrand sur Europe 1. "Maintenant, le fonds va travailler vite et bien pour proposer la bonne indemnisation aux victimes."

Le fonds doit permettre une indemnisation rapide des victimes tout en leur garantissant le droit d'intenter une action judiciaire au pénal. L'Etat a prévu un premier budget de 20 millions d'euros d'indemnités et le gouvernement a prévenu qu'il se retournerait systématiquement contre les laboratoires Servier pour réclamer le remboursement des indemnités versées.

Xavier Bertrand a d'ailleurs lancé dimanche un nouvel appel au groupe pharmaceutique pour qu'il participe au processus d'indemnisation. "Depuis des mois et des mois, vous nous dites que vous allez participer. Faites-le pour les malades ! Faites-le pour les victimes du Mediator", a dit le ministre à l'adresse de Servier. "J'attends qu'il joue le jeu à fond mais j'attends depuis bien longtemps. Et je ne suis pas le seul à attendre: les victimes aussi attendent", a-t-il ajouté.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 05/09/2011 à 6:23
Signaler
Une utilisation irresponsable d'un médicament, une gestion des procédures d'homologations et de retraits des médicaments irresponsable, entrainant une facturation à la collectivité à la fois des "soins" et de la couverture des préjudices.. dans la dr...

à écrit le 04/09/2011 à 12:15
Signaler
Dans cette sombre affaire, X Bertrand est à la manoeuvre pour faire payer à la colelctivité le prix des préjudices par les contribuables via un fond à puits perdus ... sous couvert d'une idée lumineuse : un fond abraquadabrantesque ... histoire de la...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.