Juncker promet que la Grèce échappera à une restructuration de sa dette

 |   |  257  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A l'issue d'une rencontre avec Nicolas Sarkozy, le président de l'Eurogroupe s'est déclaré lundi "plutôt optimiste" sur la possibilité de parvenir avant la fin du mois à un accord sur une nouvelle aide à la Grèce.

La "troïka" constituée de l'Union européenne (UE), de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international (FMI) est actuellement à Athènes pour évaluer la situation de la Grèce, qui ne parvient pas à respecter ses engagements en matière de baisse de son déficit budgétaire. Et même si ses conclusions sont attendues pour le début de la semaine prochaine, Jean-Claude Juncker a tenu à adresser un message optimiste. 

"Nous allons essayer de résoudre le problème grec d'ici la fin du mois" a expliqué, à l'issue d'un entretien avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée, le Président de l'Eurogroupe qui est également Premier ministre et ministre des Finances du Luxembourg. Il s'est dit "plutôt optimiste" quant à l'issue du travail de la Troïka, avant d'ajouter en réponse à une question qui lui était posée : "La restructuration totale de la dette grecque n'est pas une option, elle n'est envisagée par personne. Donc il n'y aura pas de restructuration de la dette grecque."

Interrogé sur une éventuelle implication du secteur privé dans le nouveau plan de sauvetage en préparation pour la Grèce, il a répondu : "Le problème constitué par l'implication du secteur privé est un problème que nous allons examiner avec toute l'attention requise". Lors du sommet annuel du G8 la semaine passée à Deauville (Calvados), Nicolas Sarkozy avait plaidé en faveur d'une réflexion sur une participation du secteur privé, invité à "prendre une part du fardeau", au sauvetage de la Grèce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2011 à 6:47 :
Il me semble que le titre de l'article es à coté de la plaque! Il aurit dû s'intituler:
"Les créanciers de la Gréce échappent à une restructuration de sa dette"
a écrit le 31/05/2011 à 6:37 :
Les politiques sont des parleurs pas des hommes de parole donc ce qui est dit aujourd'hui sera contedit demain par les faits. Souvenons nous de notre chère ministre de l'économie qui avait dit la Grèce est sauvée!!! Il est vrai q'il est plaus facile à gérer l'affaire Tapie que les pb de l'Euro.
Concernant la possibilité de faire appel aux privés souvenons nous de notre cher Président et sa chère ministre qui ont refusé pour la France de faire appel "aux marchés" français. Nos deux artistes politiques naviguent à vue car les marchés font toujours la loi.
a écrit le 31/05/2011 à 3:19 :
Cette troika qui ne finira pas j'espère au placard a du coeur à s'y mettre!C'est un peu trop blanc comme neige,si blanc que le linge politique me semblera toujours aussi trouble!Ce n'est pas un coup des russes au moins?Cette grande Grèce dont le mont Athos est aussi élevé dans le ciel que la troîka aussi bleu azur avec un christianisme si orthodoxe que chaque français aurait des multiples raisons de se démettre dans cette zone où la matière de l'euro est englobée d'une matière terrestre dont si je soulève la surface -la croûte terrestre-que je la compare autant des anciens francs où l'ancienne espérance d'une ancienne SFIO pour des gens meurtris par la dernière guerre ne pouvaient point collaborer avec l'ennemi occupant .A la sortie de la guerre beaucoup de père mettait soudainement protégé par cette ancienne excellente internationale socialiste française les mire aux meilleures écoles les plus réputées.....quant aux autres ,les vendus mire leur fils à la raison-les incompris avec grave malentendu familial- de ne point compromettre les idées nouvelles qui arrivèrent avec le RPF donc d'autres nouvelles filières universitaires,puis la nouvelle UNR du premier ministre michel Debré et mr Pinay.Quant à votre Grèce quelle sorte de votre marasme d'elle-même sans insubordination sur leur bourgeoisie flambant neuf et pouvant pencher un peu leurs mains en donnant quelques sous à leurs premiers pauvres,sinon à quoi bon le mont Athos si pur dans cette franchise aux yeux bleus comme leur ciel sans nuage .Quant à la nôtre d'église ,elle est un peu plus qu'obsolète disent les politiques dans tous leurs comportements en chambre individualisée courant chaque jour où la nuitée est sans champagne dans quelques Palais-Pourbon dans un Paris si insolite,si gris que les quais de la Seine font frémir de froid les quelques rares voitures qui se font repérer par un maudit feu rouge .Alors??A chacun sa cinétique mais par celle du cinéma mais l'autre celle qui ne se conte pas ne rencontrera à jamais la symbiose .Mais j'arrête -là mon commentaire,ma personne y dépend.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :