J-7 : dernier week end de campagne

Encore une semaine à tenir pour les Français et les deux candidats. Après Dominique de Villepin, c'est au tour de Dominique Strauss-Kahn de s'inviter dans la campagne. Nicolas Sarkozy et François Hollande ont répondu à la lettre de François Bayrou. A lire également: Mediapart publie un document confortant la thèse d'un financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy par le régime libyen et 81% des électeurs FN se disent en situation d'insécurité économique.
Copyright Reuters

Alors que les deux finalistes du second tour se multiplieront dans les médias et les meetings ce week end, Dominique Strauss-Kahn s'invite dans la campagne. Après Dominique de Villepin qui s'en est pris à Nicolas Sarkozy dans une tribune publiée dans Le Monde, l'ancien directeur général du FMI s'en est également pris au président sortant.

Dans un entretien publié hier sur le site du « Guardian » britannique, l'ancien directeur général du FMI accuse ses ennemis politiques liés au camp de Nicolas Sarkozy et à l'UMP d'avoir anéanti sa candidature à l'Élysée en orchestrant l'affaire Nafissatou Diallo à New York. « Peut-être ai-je fait preuve de naïveté politique mais je ne croyais tout simplement pas qu'ils iraient aussi loin. [...] Je ne pensais pas qu'ils pourraient trouver quoi que ce soit pour m'arrêter », a-t-il expliqué au journaliste américain Edward Jay Epstein, qui publiera lundi le récit de son enquête sur l'affaire du Sofitel de Manhattan.

Concrètement, l'ancien ministre PS affirme avoir été placé sous écoute par les services secrets français plusieurs semaines avant son arrestation. Il accuse des agents liés à Nicolas Sarkozy d'avoir intercepté des conversations téléphoniques et d'avoir fait en sorte que la femme de ménage guinéenne porte plainte auprès de la police new-yorkaise. Mardi 1er mai, le président de la Cour suprême du Bronx, Douglas McKeon, devrait en outre se prononcer sur la tenue du procès civil intenté contre DSK par la femme de chambre qui l'accuse d'agression sexuelle.

Nicolas Sarkozy a réfuté samedi lors d'une réunion publique à Clermont-Ferrand les accusations de Dominique Strauss-Kahn relançant la thèse d'un complot politique à propos de l'affaire du Sofitel de Manhattan en lui demandant de "s'expliquer avec la justice" et "d'épargner aux Français ses commentaires".

François Bayrou au centre de toutes les attentions.

Nicolas Sarkozy et François Hollande ont répondu à la lettre que leur avait adressée François Bayrou, le président du Modem qui avait récolté près de 10% des voix lors du premier tour le 22 avril.
Sans surprise, ils sont prêts à se pencher avec abnégation sur les dossiers les plus chers au candidat centriste : désendettement, moralisation de la vie publique, lutte contre la désindustrialisation. Il n'y a que sur l'éducation, faute de mesures fortes, qu'ils sont les moins convaincants.

Nicolas Sarkozy sera en meeting à Clermont Ferrand samedi et à Toulouse dimanche. François Hollande sera à Bercy dimanche.

Selon Mediapart, la Libye était bien prête à financer la campagne de Sarkozy en 2007

Le site français d'information Mediapart a publié samedi un document signé d'un ex-dignitaire libyen affirmant que le régime de Mouammar Kadhafi avait accepté en 2006 de financer à hauteur de "50 millions d'euros" la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Dans ce document en arabe, Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignement extérieur de la Libye, fait état d'un "accord de principe" pour "appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, M. Nicolas Sarkozy, pour un montant d'une valeur de cinquante millions d'euros". Le 12 mars, Nicolas Sarkozy avait qualifié de "grotesque" un éventuel financement de sa campagne présidentielle de 2007 par Mouammar Kadhafi.

L'avocate de l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, citée par Mediapart, a affirmé que son client "n'était pas présent à la réunion indiquée dans le document" mais qu'"il pense que ce document est crédible, vu la date et les personnes qui apparaissent".

Deux tiers des Français en situation d'insécurité économique, 81% pour les électeurs de Marine Le Pen

Plus de deux tiers (67%) des Français sont "inquiets et pas rassurés" quant à l'évolution de leur propre situation économique et financière, le pessimisme le plus élevé se mesurant auprès des électeurs de Mme Le Pen (81%), selon un sondage Ifop/Sud Ouest publié samedi.

Les électeurs de Nicolas Sarkozy au premier tour de l'élection présidentielle apparaissent comme la catégorie la moins inquiète quant à sa future situation financière (50%). Ceux de Jean-Luc Mélenchon (65%), de François Hollande (65%) et de François Bayrou (63%) font preuve d'une défiance plus forte, en ligne avec celle de l'ensemble des Français.

Parmi les catégories socioprofessionnelles supérieures l'inquiétude est moindre que chez l'ensemble des Français mais s'élève tout de même à 55%. A contrario, la proportion de personnes se déclarant "inquiètes et pas rassurées" culmine à 74% parmi les employés et 75% parmi les ouvriers, dont 30% se disent "très inquiets". Une différence nette d'inquiétude est également notée entre les habitants de la région parisienne (60%), ceux des communes urbaines de province (66%) et ceux des zones rurales (72%).

Selon cette enquête réalisée du 26 au 27 avril auprès d'un échantillon de 978 personnes selon la méthode des quotas, seuls 33% des Français se disent "confiants et rassurés" et la part des interviewés ressentant une inquiétude intense (19%) est beaucoup plus élevée que celle des plus optimistes (3%).

La déléguée générale adjointe de l'UMP enflamme Twitter

La polémique Rosso-Debord (UMP) ne désenfle pas sur Twitter. C'était le sujet le plus discuté en France samedi en début d'après-midi. La déléguée générale adjointe de l'UMP a accusé dans la nuit Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande, d'appartenir au "Conseil de la communauté marocaine de l'étranger", une instance créée en 2007 par le roi Mohammed VI. Si Najat Vallaud-Belkacem en a été membre, ce n'est plus le cas. Dans le "contexte électoral", "ce n'est pas moi qui suis visée, attaquée, soupçonnée" mais "une certaine idée de la France" et "le droit à la double nationalité", a répliqué la responsable socialiste.

Parmi ces tweets, Manuel Valls: "Nouvelles attaques odieuses et nouveaux mensonges de l'#UMP. Ca suffit !". Pour la sénatrice PS Laurence Rossignol, "l'UMP est sans limites" et "l'attaque (...) n'est que haine rageuse". "La seule double nationalité qui convient à l'UMP, c'est la double appartenance UMP/FN", a-t-elle écrit. En privé, à l'UMP, certains n'apprécient guère cette stratégie de "boules puantes". "C'est ce qui s'appelle faire feu de tout bois. On va finir par se brûler", a déclaré à l'AFP un ancien ministre UMP.

Corinne Lepage met le cap sur Bercy

Corinne Lepage, qui a appelé à voter Hollande dès avant le premier tour, participera pour la première fois à un meeting de soutien au candidat PS dimanche à Bercy, selon l'entourage de l'ex-ministre de l'Environnement de Jacques Chirac.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 50
à écrit le 01/05/2012 à 19:49
Signaler
Je viens d'envoyer un commentaire parait-il en cours de validation mais il a disparu ou est il?

à écrit le 01/05/2012 à 19:45
Signaler
Plenel est un grand professionnel et je serais surprise qu'il se rende vulnérable par de faux documents. On ne critique jamais "le Figaro" de droite, pourquoi mettre en cause un journal qui ne cache pas ses orientations? Toutes les opinions s'exprim...

à écrit le 30/04/2012 à 10:08
Signaler
Toute ces accusations de Médiapart sont fausses les intéressés lybiens démentent . Plenel va se retrouver devant la justice, tant mieux.

à écrit le 29/04/2012 à 23:09
Signaler
Autant les soupçons de financement par la Bettencourt, ou ceux sur le financement de la campagne de Balladur ou encore de l'appartement de Neuilly de M. Sarkozy semblaient crédibles, autant ces histoires de corruption par les Kadhafi semblent fantasm...

le 29/04/2012 à 23:44
Signaler
affaires à suivre ...dans un mois ? Et si des preuves tombaient ? l'immunité du Président arrive à son terme ... kHADAFI avat été reçu avec de grands honneurs fin 2007 ou début 2008 cela avait choqué beaucoup de monde .. l'argent coulait à flot lors...

à écrit le 29/04/2012 à 20:23
Signaler
Médiapart ne s'intéresse pas à toute les affaires magouilleuses de gauche . C'est curieux ce défaut pour un journal.Aller un peu de courage Mr. Plenel.

à écrit le 29/04/2012 à 19:47
Signaler
Si le journal Médiapart n'inventait pas régulièrement des scandales, qu'il ne prouve pas d'ailleurs, il n'existerait plus il y a longtemps.

à écrit le 29/04/2012 à 18:27
Signaler
cette campagne a été la plus nulle possible. aucune élévation du débat, aucune "instruction" sur l'importance de l'économie, des dettes...rien !!!! au contraire. Des dépenses en plus; allez de droite comme de gauche, on en remet une petite couche ! E...

le 30/04/2012 à 8:49
Signaler
vafa vous parlez pour vous pas tous les francais dui non qu'une paie de misere pour vivre et on ne veut plus de cet qui ment comme il respire

à écrit le 29/04/2012 à 18:03
Signaler
Il de dit que Médiapart existe encore aujourd'hui que grâce aux largesses de certains socialistes fortunés, et à qui le journal rend service surtout en période d'élections.La preuve en est par la parution non innocente de ce soit disant document. Heu...

le 29/04/2012 à 20:04
Signaler
Qui peut croire un torchon comme médiapart, on voit bien qu'il n'y a que parti pris et vengeance dans tous ses écrits et témoins qui veulent régler leurs comptes.Ce journal n'est pas sérieux.C'est dramatique de voir la gauche tirait les ficelles derr...

à écrit le 29/04/2012 à 16:58
Signaler
Le journal Médiapart est partisan, de gauche et chacun le sait n'a aucune crédibilité.Tout est hypothéses .Le but faire parler d'eux et essayer de vendre leur journal à scandales.

le 29/04/2012 à 17:07
Signaler
En 2007, le journal soutenait Ségolène Royal et celle ci leur faisait de la publicité pour encourager les français à souscrire des abonnements.

à écrit le 29/04/2012 à 16:51
Signaler
Médiapart le spécialiste des boules puantes.

le 29/04/2012 à 17:23
Signaler
dire la verité bientot 1789

à écrit le 29/04/2012 à 16:03
Signaler
Le retour du Fantôme du Sofitel une semaine avant le second tour de l'élection présidentielle est du pain béni pour Sarkozy et ressemble étrangement au coup de pied de l'âne DSK au mulet Hollande, à moins que ce soit l'inverse? Les français devraient...

à écrit le 29/04/2012 à 14:53
Signaler
C'est vraiment malencontreux huit jours avant les présidentielles que Straus Khan se soit rendu à l'invitation de Julien Dray avec tous les ténors socialistes, à son anniversaire samedi soir.Il me semble que DSK ferait mieux de se faire discret,et le...

le 29/04/2012 à 15:36
Signaler
D'autant plus qu'une polémique s'amplifie quant au complot de la droite contre lui.A qui tout cela sert-il?

le 29/04/2012 à 15:44
Signaler
voila les furturs gouvernants !! vaut mieux ne rien changer alors

à écrit le 29/04/2012 à 14:49
Signaler
Il y a plus d'un an qu'on nous bassine avec cette histoire de financement par la libye et comme par enchantement à sept jours de la l'élection Médiapart sort un document. Comment les auteurs de ce stratagème peuvent ils penser que les électeurs sera...

le 29/04/2012 à 15:08
Signaler
Les journalistes de Médiapart sont tourjours dans le sensationnel afin que l'on parle d'eux. Médiapar c'est Ii Paris de la politique.

le 29/04/2012 à 15:28
Signaler
Lire Ici Paris

à écrit le 29/04/2012 à 14:37
Signaler
CARLTON ! DSK SUR LE DEVANT DE LA SCENE N INTERESSE PLUS LES FRANCAIS parlons ..pouvoir d achat .chomage crise

à écrit le 29/04/2012 à 14:28
Signaler
www.dailymotion.com/video/xq7t0f_parodie-elections-2012-deuxièmetour

à écrit le 29/04/2012 à 10:54
Signaler
Entre le complot ourdi pour introduire une femme de chambre dans sa chambre au Sofitel, ses amis dévoués pourvoyeurs de dames de charité entre le Carlton et les USA, une journaliste se rappelant d'assauts passés, puis d'autres fréquentations l'invita...

à écrit le 29/04/2012 à 10:25
Signaler
et ce sera encore la même reproduction des prétendues élites !!!!!

à écrit le 28/04/2012 à 23:58
Signaler
cette révélation relève de l'affabulation ou de la médisance pour les raisons suivantes: 1 - personne n'a obligé DSK à accepter la direction du FMI, il aurait très bien pu refuser, mais comme il est (trop) gourmand, la suite est connue. 2 - Ses à-côt...

le 29/04/2012 à 10:35
Signaler
DSK a été propulsé directeur du FMI par qui vous savez !! Alors les histoires qui fera qui et comment ; essayez de les gardez pour vous .

le 30/04/2012 à 16:49
Signaler
Il n'était pas obligé de l'accepter, ayez quand même la bonne foi de le reconnaître; par ailleurs, il n'est pas né de la dernière pluie.

à écrit le 28/04/2012 à 22:40
Signaler
Flamby ne gagnera pas vous verrez, pourquoi parce que personne n'en veut tout simplement en tout cas pas moi ce type est un imposteur la france n'est pas à vendre elle est aux francais et DSK n'a qu'à pleurer dans les jupons d'anne.

le 29/04/2012 à 0:29
Signaler
L'image de "flanby" ne correspond pas à la réalité du personnage politique, c'est même le contraire, mais ce n'est pas visible à première vue; je pense plutôt que c'est quelqu'un doctrinaire et dogmatique dissimulé sous une certaine rondeur emprunte ...

le 29/04/2012 à 14:31
Signaler
MOI ,MA FAMILLE ET NOS AMIS NE VOTERONT PAS POUR LE PAYS DES TULIPES POINT BARRE.

à écrit le 28/04/2012 à 20:58
Signaler
Il faudrait déjà mettre en examen ceux qui sont impliqués à gauche dans des affaires compromettantes ; Il suffit de lire le livre de Gérard Dalonville ou de se souvenir de l'affaire étouffée Le Coral, et aussi de l'affaire récente DSK en cours d'i...

le 29/04/2012 à 4:54
Signaler
C'est quoi l'affaire étouffée Le Coral? Si Sarko perd ce sera plutôt parcequ'il à pressuré fiscalement le cœur de son électorat ... Regardez sur l'immobilier: Suppression de l'abattement de 20% des revenus fonciers, CSG, plus-value passée à 30 ans!...

à écrit le 28/04/2012 à 18:06
Signaler
Si la gauche l'emporte, ce sera en grande partie grâce à l'aveuglement de l'ump, dont les arguments ne dépassent guère le catastrophisme économique, l'incantation sur la mollesse de "Flamby" et l'exploitation de quelques affaires de personnes. Ca ne ...

à écrit le 28/04/2012 à 16:13
Signaler
C'est vrai que les socialistes et Hollande ont ignorer DSK pendant toute la campagne, aucune référence au super champion des socialistes qui aurait du normalement être à la place de F. Hollande. Il doit être vexé et doit se sentir floué, d'être laché...

le 28/04/2012 à 16:46
Signaler
Vous rigolez les socialistes aussi solidaires qu'ils se prétendent ont eu vite fait de mettre le boulet DSK de côté.

le 28/04/2012 à 17:53
Signaler
A Martine, ils ont encore du pain sur la planche, lire Rosemafia sur les magouilles du Nord, signé par un socialiste, plus près de nous le futur Garde des Sceaux, (un comble)le Sénateur socialiste Vallini est inquiété, plainte contre lui pour concuss...

à écrit le 28/04/2012 à 15:48
Signaler
Et les affaires sont reparties. Est ce vraiment le bon moment pour DSK de polémiquer sur son affaire au risque de tout relancer et de mettre Hollande en situation difficile.

le 28/04/2012 à 15:55
Signaler
Il veut sans doute que Hollande perde les élections présidentielles.

le 28/04/2012 à 16:54
Signaler
En tout cas, s'il le voulait, il ne s'y prendrait pas autrement.

le 29/04/2012 à 23:48
Signaler
Plein de démentis sur DSK il n'a pas donné d'interview à ce journal britannique (guardian)

à écrit le 28/04/2012 à 15:40
Signaler
Flamby va peut être gagner les élections, mais la France et les Français seront les grands perdants... Pauvres de nous

à écrit le 28/04/2012 à 15:23
Signaler
Pour de Villepin on sait bien que c'est une question d'égo. Quant à DSK on ne parlait plus de lui ces derniers temps, il avait à nouveau besoin d'être à la une.

à écrit le 28/04/2012 à 14:34
Signaler
Comme il était naïf en effet, DSK ! Face à celui qui l'avait habilement éloigné à Washington, et n'aura "gouverné" qu'à coup de manipulation de l'opinion, il est évident qu'une cellule riposte s'occupait de lui personnellement et qu'il suffisait d'u...

le 28/04/2012 à 16:57
Signaler
Ne nous faisons pas d'illusions sur nos "agents secrets" quand on pense au "rainbow warrior" et aux deux fois où ils se sont trompés en donnant à un Président de droite ou de gauche (au moins pas de jaloux) de mauvaises infos sur le climat social les...

à écrit le 28/04/2012 à 12:13
Signaler
Les supputations de M. D.Strass Kahn ont tout l'air d'être un contre-feu allumé avant la décision concernant son procès américain au civil et l'instruction en cours de l'affaire dite du Carlton. Avec de tels "amis" et/ou ex-candidat favori, le parti ...

à écrit le 28/04/2012 à 11:42
Signaler
Pour DSK, affaire orchestrée peut être pas mais opportunité politique sûrement.

le 28/04/2012 à 16:17
Signaler
un jour jour les francais vont ouvrir les yeux celui qui a fait tomber dsk serat jugé

le 29/04/2012 à 0:40
Signaler
Selon un certain adage "gardez - moi de mes amis, pour que je m'occupe de mes ennemis"; le vrai responsable de ces travers comportementaux est DSK lui - même, et quand à la théorie du complot, ce serait plutôt au sein ( sans mauvais jeu de mot) du PS...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.