Le cartable pare-balles fait un carton après la tuerie de Sandy Hook

Après la fusillade de Newtown, la vente d'équipements de sécurité conçus pour les enfants enregistre une hausse notable aux Etats-Unis, dont un produit vedette: le cartable pare-balles.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

 Les compagnies de blindages corporels, Bullet Blocker et Amendment II, ont enregistré une sérieuse hausse des ventes de leurs sacs à dos pare-balles après le drame de Newtown. Disponibles chez Amendment II, les modèles Petite Princesse pour les filles et Avengers pour les garçons, ressemblent à des sacs à dos ordinaires mais ils sont renforcés par une plaque de carbone "RynoHide" ultra-résistante.

https://www.amendment2.com/shop/ballistic-backpack/

"Le sac peut rapidement être utilisé comme un bouclier ou offrir une protection quand on quitte un endroit où se déroule une fusillade", explique Amendment II, du nom du Deuxième amendement qui garantit dans la constitution américaine le port des armes, sur son site. Les ventes ont tout simplement explosé dès vendredi sur le site «Bullet Blocker» sans que les responsables de la compagnie, ne comprennent ce qu'il se passait, avant d'allumer la télévision et d'apprendre la tragédie de Newtown.

https://www.bulletblocker.com/bulletproof-school-safety-protection.html

"Quand les parents ont appris qu'il pouvait protéger leur enfants de cette façon, ils n'ont pas hésité", souligne Elmar Uly, responsable des opérations à Bullet Blocker. Cet instinct de protection a causé le crash du site d'Amendment II, une compagnie d'Utah spécialisée également dans le blindage corporel. «Auparavant on en vendait un ou deux de temps en temps, là les ventes ont augmenté de 500% depuis vendredi», a expliqué Derek Williams à la chaîne ABC News.
Touchés par le drame de Newton, les patrons d'Amendment II envisagent de donner une portion de leurs ventes aux familles des victimes de Sandy Hook. (Source : ABC News et AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 20/12/2012 à 12:52
Signaler
Drôle de pays dont la mentalité est vraiment différente de la notre. Les libéraux vont applaudir en disant que cela va être bon pour le PIB car cela va faire vendre et travailler mais on oublie vite une valeur simple l'homme Qu'est ce qui est plus i...

à écrit le 20/12/2012 à 10:58
Signaler
Voila une bonne leçon, comment faire du business! Apres le débat sur les armes ils en ont tellement que même si il y a une éventuelle loi qui les interdisent cela mettrai des décennies pour désarmer ce pays...

à écrit le 20/12/2012 à 10:32
Signaler
Ce n´est pas suffisant: si un tireur tire dans la tête. Il faudrait en plus mettre un casque comme les troupes d´élite (compris pantalon kevlar etc.). Peut-être même un bouclier. Ou bien: - gardien armés dans les écoles - murs de 8m de haut avec mir...

à écrit le 20/12/2012 à 9:26
Signaler
Incroyable que plutôt que de réflechir sur les raisons du nombre incroyable d'homicide par arme à feu, les américains préfèrent que les armes continuent à être en vente libre mais que leurs enfants portent du kevlar....

à écrit le 20/12/2012 à 9:18
Signaler
triste époque que celle ou des enfants doivent mettre des tenues de combat pour aller à l école ...et pendant ce temps la les tarés et les multi recidivistes se balladent tranquillement ...

à écrit le 20/12/2012 à 6:21
Signaler
L'économie de la peur fonctionne à plein, chapeau les ricains !

le 25/12/2012 à 10:31
Signaler
Il faut aussi que les institutrices disposent de batteries anti aériennes dans leurs classes en cas d'attaque par le toit. C'est un minimum !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.