Le gouvernement prend des mesures pour éviter l'assèchement du crédit

François Fillon annonce une augmentation de 3% à 4% par an des encours de crédit bancaires ainsi qu'une enveloppe de 5 milliards d'euros pour le financement des collectivités territoriales. Les mesures ont pour but d'empêcher le tarissement de l'offre de crédit.

Les banques vont augmenter de 3% à 4% le montant global de leurs prêts en rythme annuel, a annoncé le Premier ministre François Fillon à l'issue d'une réunion à Matignon sur les mesures de financement face à la crise financière internationale.

Le chef du gouvernement a précisé que les établissements bancaires s'étaient ainsi engagés "à porter une attention particulière aux conditions de dénouement des crédits relais des particuliers et à l'accès des PME au crédit".

Cette mesure a pour but affiché d'éviter un assèchement violent du crédit, qui pourrait asphyxier l'économie française, en particulier les petites et moyennes entreprises, dont le recours au crédit constitue la principale ressource de financement.

D'autre part, une enveloppe de 5 milliards d'euros destinées au financement des collectivités territoriales va être "débloquée cette semaine", a ajouté le Premier ministre. Cette somme sera financée pour moitié par des prêts de la Caisse des dépôts (CDC) et l'autre moitié par les banques.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.