Un répit pour les défaillances d'entreprises en France

 |   |  137  mots
Les défaillances d'entreprises ont baissé de près de 9% en mai. Mais sur un, la hausse reste significative et risque de se poursuivre.

Le nombre de défaillances d'entreprises jugées en France a baissé de 8,9% en mai par rapport au mois d'avril avec 3.631 cas. Toutefois, il a augmenté de 5,8% sur trois mois, et de 8,9% sur douze mois à 45.045 contre 41.371 sur les 12 mois précédents.


Le répit de mai risque donc d'être de courte durée surtout avec la crise financière et le fort ralentissement de l'économie.

Sur douze mois, l'augmentation des défaillances dans la construction atteint 22,1% et même 24,2% dans l'immobilier. Les services aux particuliers connaissent une aggravation de 11,1%, notamment  pour les hôtels, cafés et restaurants.

Le secteur de l'industrie hors agroalimentaire connait en revanche une amélioration sur douze avec un recul des défaillances de 10,6% tout comme e secteur de l'éducation, de la santé et de l'action sociale (-9,4%).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :